Venez découvrir la province d'Auch, le clergé Aristotélicien siège en ces lieux. Forum lié au jeu des RR.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Ce forum va entrer en hibernation. On est passé sur le Fofo II Eglise Aristo http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12123 Rejoignez nous !!!!

Partagez | 
 

 [Bayonne] [Pastorale] Meliinda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rozenn
Diaconesse
Diaconesse
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 10/03/2012
Localisation (dans le jeu) : Bayonne

MessageSujet: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Lun 24 Sep - 19:07

[Suite de la pastorale collective]

Parce qu'en groupe c'était p'tetre plus marrant, mais ça avançait carrément moins vite que tout seul, la boulette avait proposé à la Rochechard de reprendre sa pastorale là où elle l'avait laissée. Le fait est... Qu'elle en était pratiquement au début, alors la pauvre diaconesse n'avait pas loupé grand chose et elle aurait encore une pastorale entière à subir ! Car oui, les futurs baptisés se plaignaient d'avoir une pastorale à faire, mais et ceux qui les faisaient passer alors ?! Ils la subissaient autant de fois qu'ils en faisaient pour les autres !

Sagement, elle attendit que Melinda se pointe pour qu'elles puissent continuer cette affaire dans la joie et la bonne humeur ! Et avec du floc, parce qu'elle en avait pris cette fois. Y'en avait marre d'attendre les réponses la gorge sec, maintenant elle prévoyait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meliinda

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Mar 25 Sep - 20:58

Mélinda arriva sans retard pour une fois.


Coucou! je suis là!

Elle avait déjà fait des entrées plus sérieuses mais bon c'est le naturel qui avait pris le dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenn
Diaconesse
Diaconesse
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 10/03/2012
Localisation (dans le jeu) : Bayonne

MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Mar 25 Sep - 21:21

Imaginez un peu la scène, au ralenti parce que c'est toujours plus marrant de voir les actions se dérouler lentement sous son nez, on n'en est que plus attentif et le filet de bave en est d'autant plus long.

Rozenn regarde son siège. Rozenn pose sa main sur le dossier de son siège. Rozenn commence à plier le genou droit en même temps que le genou gauche. Rozenn se penche légèrement vers l'arrière. Rozenn descend. Rozenn descend. Rozenn descend encore. Rozenn descend toujours. Rozenn commence à approcher son postérieur de son siège. Attention, oui oui ! Rozenn va bientôt poser sa première fesse sur sa chaise. Rozenn y est presque.

Rozenn va-t-elle y arriver ?

Rozenn se stoppe net. Rozenn relève le nez et voit la poignée de la porte bouger. Mais qu'est-ce ? Un voleur ? Un brigand ! Rozenn scrute la porte qui s'ouvre. Rozenn scrute toujours la porte qui continue de s'ouvrir. Rozenn voit Melinda. Rozenn sourit niaisement. Rozenn pose sa fesse droite sur sa chaise. Rozenn pose sa fesse gauche sur sa chaise.

Fin de l'action. C'était palpitant hein ?


-Oh Melinda ! Va y va y, assis-toi donc là d'vant moi, et n'tardons pas ! Si j'comprends bien, t'as d'jà vu la première l'çon, 'lors passons à la s'conde. C'texte est génial, moi j'l'adore ! s'tu veux, j'te sers une chope, si y'a qu'ç qui peut t'aider à réfléchir hein. J'comprendrais, j'suis pareille !

Un grand sourire, une bouteille de floc sortie du sac, et une copie de la seconde leçon de la pastorale. Ah le prêche de Naejdlaf !

Mémoires d'un curé de campagne



Citation :
Il y bien longtemps, je venais de dire ma messe dominicale, quand une foule, un peu bruyante pour ce lieu sacré, jeta au pied de l'autel un être aux yeux hagards et à la vêture des plus fantaisiste.
Mes villageois parlaient tous en même temps, mais, je finis par comprendre que, s'il m'avaient amené cet étranger, c'est que pour eux il était possédé.

Il disait que c'était sa première connexion depuis son ordinateur et qu'il cherchait la Faq ou au moins un guide pour l'aider à démarrer.

M'approchant du pauvre hère, je me rendis immédiatement compte que c'était la première fois qu'il voyait un prêtre aristotélicien, ou du moins qu'il n'avait pas une bonne opinion d'eux.


- Bonjour mon enfant, je suis, Neajdlaf ,le curé de ce village, Comment vous nomme-t-on ?
- L'on me nomme Newbie, contrairement à mon apparence je suis un elfe magicien, à la recherche de l'anneau des anciens

Un villageois m'interpela :

- Vous voyez bien mon père, il faut appeler l'inquisition, ou les exorcistes, il est possédé que je vous dis.
- Du calme, mon fils, l'Inquisition a d'autres chats à fouetter, son but est de lutter contre les hérétiques reconnus et non pour brûler celui qui se perd un peu. Je sais que certains annoncent à l'enfant qui ne mange pas ses légumes que la méchante Inquisition va venir les brûler mais ce n'est pas son but ici. Quant aux exorcistes, attendons de voir ce qu'il en est de notre ami.

Le vagabond, l'air toujours aussi perdu, cria :

- Bon alors on m'explique ? Et qui peut me donner un peu de sa confiance ?

- Chaque chose en son temps mon fils. Pour vous prendre pour un elfe magicien vous devez réellement avoir eu un gros coup sur la tête. Alors écoutez l'histoire de nos royaumes.

"A l'origine du monde il n'y avait que Dieu immobile et plein d'amour, il a défini l'univers et accompli une série de miracles pour arriver à la création des animaux, des plantes et des humains. Donc soit vous êtes une plante, soit un animal, soit un humain. Ensuite Dieu n'a laissé la parole qu'aux humains et à une créature sans nom qui tente de pervertir l'humanité."

- Donc comme vous ne pouvez être cette créature qui n'a que la forme des ombres, vous ne pouvez être qu'humain.
- Ah oui, je vois mais, si je le veux, je peux être magicien quand même ? rétorqua l'étranger.
- Vous pouvez utiliser des tours pour divertir les foules mais aucun humain n'a de magie en lui. Certes, certains élus semblent bien avoir réalisé des chose prodigieuse, mais c'est grâce à leur foi en Dieu et non à une quelconque magie païenne.
- Bon admettons, mais Moïse ? Il a bien fait de la magie, non ? Hein ! Là je vous tiens non ?
- Je ne connais pas ce Moïse, j'ai bien lu des textes le concernant mais c'était des textes pour distraire les anciens, comme l'histoire de Noé et autres textes anciens qui circulent parfois.
- Bien ils sont dans la Bible non ?
- Pas dans celle de l'Église officielle des royaumes en tout cas. Je vais vous raconter notre histoire en quelques mots :

Dieu créa l'univers. Dans l'univers, Il créa le monde. Et Il peupla le monde de diverses espèces de créatures. Mais chaque espèce se croyait la préférée de Dieu, sauf l'espèce humaine, car elle connaissait le sens de la vie: l'amour. Dieu récompensa alors les humains en les nommant "Ses enfants".
Mais les enfants de Dieu s'abandonnèrent au péché, encouragés par une des créatures ainsi rejetées par Dieu, a qui Il ne donna pas de nom. Dieu punit donc Ses enfants en détruisant leur cité, et ils s'éparpillèrent. N'ayant pas compris la punition, ils s'inventèrent des dieux multiples.
Alors, Dieu, pour rappeler aux humains le sens de la vie, confia Son message à Aristote. Et ce message trouva sa perfection avec Christos (parfois nommé Jiésu Christos).

Le vagabond demanda alors s'il devait oublier tout ce qu'il connaissait.

Je tentai donc de lui répondre :


- Si ce que vous croyez connaître n'est pas directement lié à l'histoire des Royaumes et que vous désirez intégrer notre vérité historique, il y a sans doute beaucoup de chose à oublier oui.
Le plus simple est parfois de tout oublier et de remettre à jour ses connaissances par des textes validés du royaume. N'oubliez pas que vous n'êtes qu'un vagabond encore il faudra du temps pour vous instruire et devenir un érudit.
Notre religion porte le nom d'église Aristotélicienne et est de source Aristochrétienne, c'est à dire qu'elle s'inspire à la fois des écrits d'Aristote, des Royaumes et de Christos.

Son message est que pour se rapprocher de Dieu il faut se rapprocher du bonheur et trouver l'amitié aristotélicienne. Cette amitié n'est pas une amitié débridée mais une amitié respectant certaines règles dont la principale est qu'elle doit être désintéressée. Bien sûr, il y a différents type d'amitiés, mais vous trouverez ça dans nos bibliothèques où par vous même.

Il y a dans chaque village un maire qui s'occupe de politique et de la gestion de la ville et surtout de son commerce. Il y a aussi un curé qui, lui s'occupe de religion et de la gestion de la foi des paroissiens.
Le curé et le maire se doivent de collaborer au bien des citoyens et si l'un des deux juges que l'autre ne remplit pas sa mission, il peut intervenir pour tenter d'arranger les choses.
C'est pour cela que certains maires s'occupent de religion et que certains clercs s'occupent de politique.
Au-dessus vous avez le comte pour la politique et l'évêque pour la religion, mais vous découvrirez tout ça par vous-même, sachez juste que les guides politiques sont choisis par les citoyens lors d'élection, alors que les guides religieux sont nommés et révoqués par la hiérarchie de l'Église. C'est pour ça que si le peuple veut élire son curé comme Maire c'est le choix du peuple, et la hiérarchie de l'église ne ferra que veiller à ce que le clerc continue principalement à guider les citoyens sans oublier sa responsabilité de clerc.

Le vagabond semblait avoir compris.
-Ah oui, je vois, c'est plus clair déjà, et pour le reste que dois-je faire ? Pour manger ? Pour gagner ma vie ?
- Cela, mon fils, est moins de mon domaine...
- Merci mon ami, je vais voir si je trouve ma voie, dit le vagabond en attrapant son sac et sa bourse. Je vais de ce pas prendre contact avec les villageois à la taverne pour leur montrer que je ne suis pas possédé... et qu'ils peuvent me donner leur confiance.

Je souriais en le voyant partir, et je lui criai :

-N'hésitez pas à me contacter en cas de besoin.

J'ai appris plus tard que le vagabond était devenu un grand seigneur et que s'il n'avait pas rejoint l'église aristotélicienne au moins il n'avait pas d'idée préconçue sur elle et ne se laissait pas raconter n'importe quoi.
Il faisait ses choix en connaissance de cause et non pour faire plaisir aux chimères de Hyérel.

926 ap JC, tiré des mémoires d'un curé de campagne par Neajdlaf





QUESTIONS

1 ) Quel est le nom de notre religion?
2) Qui sont ses prophètes?
3) Pourquoi les villageois amènent ils Newbie devant le père Neajdalf?
4) À quoi sert l'Inquisition ?
5) Qu'est-ce que la Bible selon Newbie ? A-t-il raison?
6) Quels enseignements tires-tu de ce texte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meliinda

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Mer 26 Sep - 15:59

Héhé oui ne tardons pas.

Mélinda lui sourit.

Pour un petit coup à boire je ne dis pas non j'avais l'habitude de travailler comme ça à la chancellerie.

Elle jetta un oeil au texte, le relis quelques fois et donna ses réponses.

Citation :

1 ) Quel est le nom de notre religion?

C'est l'église Aristotélicienne

2) Qui sont ses prophètes?

Aristote et Christos

3) Pourquoi les villageois amènent ils Newbie devant le père Neajdalf?

Car ils pensent qu'il est possédé.

4) À quoi sert l'Inquisition ?

Elle sert à lutter contre les hérétiques reconnus

5) Qu'est-ce que la Bible selon Newbie ? A-t-il raison?

C'est le texte sacré de la religion, il n'a pas tort dans le sens ou c'est bien le texte sacré mais par contre il confond avec une autre religion bizarre et il invente des prophètes de je ne sais ou.

6) Quels enseignements tires-tu de ce texte?

Que je dois pas essayer de brûler les gens comme Newbie


Dernière édition par Meliinda le Ven 5 Oct - 14:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenn
Diaconesse
Diaconesse
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 10/03/2012
Localisation (dans le jeu) : Bayonne

MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Mer 3 Oct - 20:54

La boulette servit donc une chopine de bière à l'ex-chancelière histoire qu'elle puisse réfléchir correctement. Ce serait bête de pas mettre ses élèves dans les meilleures conditions de travail possible. Surtout pour un truc aussi chiant que la pastorale ! Même elle, elle aurait pas dit non à une petite binouze quand elle a passé la sienne.

Les réponses ne mirent pas trop de temps à lui parvenir, elle n'avait même pas fini de boire ! Elle lâcha ce qu'elle avait dans la main, pour être bien concentrée pendant sa lecture. A la fin, elle aurait bien rigolé, mais ça se fait pas. C'était pas faux d'un côté, de pas essayer de faire brûler Newbie.


-Moui moui. Simple, mé c'bon ! J'rajoute tout d'même qu'l'Inquisition est donc pas une institution utilisée pour tout et n'importe quoi. Pour s'plaindre d'un voisin trop bruyant , on vient pas l'menacer d'le faire cramer au bûcher par l'Inquisition hein ! On passe par l'tribunal d'abord. Et... t'as raison, faut pas tenter d'faire un barbeuq 'vec Newbie ou aut' personnage aussi tordu qu'lui. Faut essayer d'l'aider dans l'meilleur des cas, dans l'pire des cas, faut l'laisser patauger dans sa sauce.

-Allez ! Leçon suivante ! J'te sens motivée, en pleine forme, à fond !

L'Eglise Aristotélicienne



L'Église Aristotélicienne, fondée par Christos et ses disciples, regroupe en son sein toute la communauté des Aristotéliciens. Des guides, les clercs, enseigneront aux hommes et effectueront les rituels nécessaires à leur salut. Certains aristotéliciens se retireront loin des excès du monde dans un monastère, pour vivre reclus dans la fraternité et la vertu. Le siège principale de l'Église Aristotélicienne se trouve à Rome, véritable lieu de convergence de tous les religieux des royaumes. Le pape et la curie, sont les garants du Livre des vertus et du bon fonctionnement de l'Église à travers les royaumes.

L'Église est ouverte à tous, dès le niveau 0, la voie de l'Église au niveau 3 permettra de vous engager corps et âme au service de la sainte Église Aristotélicienne.

Citation :
Le Livre des vertus (1)

Le Livre des vertus est la compilation de tous les textes sacrés de l'Église Aristotélicienne, rédigés par les Pères de l'Église aristotélicienne et traduits et recopiés par les nombreux théologiens et copistes de l'Église actuelle. Le Livre se compose en quatre volumes : Le premier aborde les premiers temps de l'humanité, de la création du monde à l'avènement des prophètes. Le second ouvrage nous raconte la vie des deux prophètes aristotéliciens ayant tous deux eus la révélation de Dieu : le premier, Aristote, grand sage devant l'éternel, ses enseignements ont façonné le monde et la pensée des Hommes. Le second, Christos, miroir de la divinité, illustre par sa vie, il est le modèle absolue de tout Aristotélicien. Le troisième volume est consacré aux saints Aristotéliciens qui ont peuplé le monde Aristotélicien tout au long de l'Histoire, devenant comme Christos des modèles à imiter. Enfin le dernier volume s'accorde à expliquer les sacrements, la liturgie Aristotélicienne, les prières et autres rites aristotéliciens aux laïcs et aux clercs des royaumes. Seuls les deux premiers volumes du Livre des vertus sont à lire pour les novices.

Le Livre des vertus (2)

Le livre des vertus apporte les messages et les informations essentiels à l'humanité traitant de l'origine du monde, de sa physique et des débuts de la vie. L'histoire des premiers hommes y est conté, d'Oanylone la maudite à la venue d'Aristote. Vous y rencontrerez la tentatrice Créature sans nom, mais aussi les 7 princes-démons peuplant les 7 enfers, ou encore les 7 archanges du paradis. Aristote et Christos seront les guides de chaque homme et femme, Aristote par son savoir, son enseignement et sa sagesse, Christos par sa vie et sa foi. Eux deux vous ferons découvrir les idées majeures qui gouvernent la pensée des Aristotéliciens Le livre des vertus est un guide pour chacun, un
guide spirituel, moral et politique. Les messages essentiels adressaient par le Très haut y sont transcris, la voie de la vertu y est gravée.

Citation :
Christos et Aristote

Au IVe siècle avant Christos, un jeune homme grec, brillant philosophe et théologien, eu la première révélation divine. Dieu en personne vint lui transmettre Son divin message. il lui expliqua les principes de la divinité unique et de la vertu, concepts difficiles à comprendre pour la masse des païens d'alors. Ainsi, Aristote devint le premier prophète
du Très Haut. Cependant, je tiens à préciser qu'un prophète étant celui qui révèle la parole divine, il ne peut être lui-même Dieu. En d'autres termes, malgré toutes ses qualités, Aristote n'était qu'un homme, pas un dieu. C'est une erreur souvent faite.

Nombreux furent ceux qui écoutèrent les saintes paroles du prophète Aristote. Mais plus
nombreux encore furent ceux qui restèrent sourds et persistèrent dans leur erreur, vouant leur âme à une éternité de supplices. C'est alors que Dieu nous transmit la deuxième moitié de Sa révélation. En l'an un naquit l'homme le plus proche de la perfection qui ait jamais existé. Il se nommait Iésu Christos. Il est à noter que lui non plus n'était pas de nature divine, mais bel et bien un humain détenteur de la vérité
divine: le deuxième et dernier prophète.

Il vint compléter le message transmit par Aristote. Autant ce dernier expliqua qui est le
Dieu unique et ce qu'est la vertu, autant Christos nous montra le chemin qu'il nous fallait entreprendre pour atteindre le Paradis en appliquant les préceptes déjà révélés par son prédécesseur. Sa vertu était si grande que, partout où il allait, des miracles se firent. Il
n'en était pas l'auteur, n'étant pas Dieu, mais le vecteur, par sa si grande vertu. Il fonda alors l'Eglise, nommant ses douze apôtres (6 hommes et 6 femmes) les episkopos (évêques) et leur ordonnant d'aller convertir le monde entier afin de sauver toutes les âmes qu'ils pourraient.

Voilà qui furent Aristote et Christos. Deux prophètes qui nous transmirent la révélation divine, le message de l'un ne pouvant se comprendre sans l'autre (erreur que font les Spinozistes) et auxquels nul autre message ne peut être ajouté sans en détourner le
sens (erreur que font les Averroïstes).

Aucun d'eux ne fut Dieu, mais le Très Haut les bénit pour leur vie vertueuse



QUESTIONS

1 ) Quel est le niveau social requit pour s'investir dans l'église ?
2) Qu'est ce que le Livre des vertus
3) Qu'apporte le Livre des vertus ?
4) Quels sont les fondateurs de l'église ? Détaillez les succinctement, et présentez leur apport.
5) Quel est le sens de la vie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meliinda

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Ven 5 Oct - 15:31

Ah bah vi j't'ai dis que j'été pas une lumière hihi, bon allez j’enchaîne.


Mélinda jette un oeil au prochain texte, bois un petit coup et se met à lire.

Citation :
1 ) Quel est le niveau social requit pour s'investir dans l'église ?

Aucun, l'église est ouverte à tous, du plus démunis au gros richou!

2) Qu'est ce que le Livre des vertus

C'est un bouquin qui réuni tout les textes sacrés de l'église, il traite d'énormément de choses et est protégé par le pape et la curie

3) Qu'apporte le Livre des vertus ?

Il est très complet et recèle beaucoup de savoirs, il apporte au hommes la vérité sur la fondation du monde et le début de la vie.

4) Quels sont les fondateurs de l'église ? Détaillez les succinctement, et présentez leur apport.

Hum moi quand je lis le texte je vois qu'un seul fondateur; Christos j'ai bien compris le rôle d'Aristote mais je e crois pas qu'il ai créer l'église il à simplement communiqué le message divin.

Christos est né au début de l'an 1, en fait le calendrier commence à sa naissance. Il est l'homme le plus parfait que la terre ai connu. C'est donc lui qui forme l'église en nommant 12 apôtres chargés de répandre le message divin et sauver le plus de gens possible.

5) Quel est le sens de la vie?

Heuu c'est par là! Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenn
Diaconesse
Diaconesse
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 10/03/2012
Localisation (dans le jeu) : Bayonne

MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Sam 6 Oct - 10:14

Zieutage en bonne et due forme de la copie de Melinda. Elle retient un soupire de découragement, parce que là...

-Ah ouais, quand même ! C'pire qu'pas d'lumière là ! Alors reprenons... Point par point...

Rho merde hein ! Mais quand faut y'aller, faut y'aller.

-Donc ! Pour s'investir dans l'église, t'as raison, y'a pas d'niveau social d'base requis. Ceci dit, un théologien peut s'investir encore plus dans l'Eglise qu'toi ou moi, pa'ce que lui peut d'venir curé, évêque, prélat, et patati et patata. En gros, chef spirituel de moi.

-L'Liv' des Vertus est sensé dirigé la vie d'tout être humain pour qu'c'lui ci soit suffisamment vertueux pour espérer arriver au Paradis. D'un côté, c'bouquin est carrément énorme et impossib' à lire en entier quand on a pas la foi. C'pour ça qu'les messes existent ! On fait des p'tits résumés d'vertus pour ceux qu'on la flemme de s'cogner l'Liv'. En dernier r'cours, y'a la confesse évidemment, mé bizarr'ment, j'vois jamais personne à la confesse.

-Comme tu dis, c'surtout Christos, mé faut pas négligé Aristote, d'jà pa'ce qu'il a donné son nom à la r'ligion hein, donc y doit pas êt' si inutile qu'ça. Ensuite pa'ce que c'le premier homme à avoir diffusé la r'ligion dans l'monde. Tu t'doutes bien qu'si personne avait fait comme lui, Christos aurait pu naît' qu'il aurait fini sa vie dans l’anonymat l'plus complet comme à peu près tout les gens qui sont nés après Christos en fait. Bon c'vrai, y'en a eu quelques aut' qu'on marqué l'histoire, mé c'bien pa'ce que d'aut' gens comme Aristote ont diffusé l'info !

-T'as raison, l'sens d'la vie est droit d'vant soi. Pour la simp' et bonne raison qu'si on r'garde sans cesse derrière soi, c'qu'on aurait pu faire, c'qu'on aurait dû faire, on avanc'ra jamais ! Et si on avance jamais, on s'ferme à toute forme d'communication 'vec autrui. Si on s'ferme à la communication, on s'ferme forcément aussi à l'Amour. L'Amour qu'est LE sens d'la vie, c'lui qui d'vrait régir tout l'monde mé qui malheureus'ment fait défaut à pleins d'gens. Si on aime pas et qu'on est pas aimé en r'tour, c'est impossib' d'se sentir bien dans sa peau, d'vouloir tout faire pour rester vertueux.

-Maintenant qu'tout ceci a été bien r'dit et qu't'as forcément tout bien compris, passons à la suite ! Et là, là t'vas comprend' ta douleur.

Elle se préparait déjà psychologiquement à refaire un speach encore plus long pour corriger les réponses de Mel pour la partie suivante. Valait mieux se préparer dans ce genre de situation.

LES NOTIONS FONDAMENTALES



L'Église Aristotélicienne, fondée par Christos et ses disciples, regroupe en son sein toute la communauté des Aristotéliciens.
Aristotélisme est la seule religion officielle du monde civilisé (Royaume de France, Grand Duché de Bretagne, SERG, Espagne, Angleterre...). La Sainte
Église s'est dotée d'un registre qui recense tous les fidèles.
Les diacres (diaconesses), curés, évêques, archevêques et cardinaux sont
les représentants de l'Église. Ils doivent conduire les hommes vers Dieu.

Seul le baptême permet de faire partie de cette grande famille, mais ce sacrement purificateur n’est que le premier d’une longue série : la confession, la mariage, l’ordination ou encore les funérailles.

Le Credo ou La Profession de Foi est le chant qui nous unit dans notre foi.


Citation :
Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

AMEN



Citation :
LE CREDO COMMENTE

Voici une analyse de Monseigneur Hardouin, qui explique ce que le Credo enseigne et ce qu'il affirme. Je vais prendre chacune des phrases et nous allons réfléchir à chacune.


Citation :
Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,


Si cela va de soi, ce n'est jamais mauvais de le rappeler. Notre Seigneur est omnipotent, mais aussi omniscient et omniprésent (voir « caractéristiques de Dieu »).



Citation :
Créateur du Ciel et de la Terre,


Comme tu as pu le lire dans la première partie du Livre des Vertus, (i.e le mythe aristotélicien) le Très-Haut est à l'origine de tout, antérieur à toute chose, puisqu'Il était, est et sera, toujours et à jamais : Il a créé notre monde comme toute chose qui existe.



Citation :
Des Enfers et du Paradis,


Notre Seigneur, en vue de juger les hommes, a créé la Lune et le Soleil.



Citation :
Juge de notre âme à l'heure de la mort.


Il a effectivement donné une âme aux hommes qu'Il jugera à l'heure de leur mort ou du Jugement Dernier, soit en en récompensant une vie vertueuse, soit en punissant les âmes peccamineuses.


Citation :
Et en Aristote, son prophète, le fils de Nicomaque et de Phaetis,

Aristote, un des deux prophètes, par qui le Verbe divin a été transmis aux hommes, est une figure de notre religion. Sa vie doit t'être connue et son exemple suivi.



Citation :
Envoyé pour enseigner la sagesse et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.


En effet, Aristote est le messager de Dieu, il est un des précurseurs de notre Sainte Église, car il a éloigné le spectre du paganisme notamment.


Citation :
Je crois aussi en Christos,

Le second prophète de l'aristotélicisme, lui-aussi envoyé de Dieu.



Citation :
Né de Maria et de Giosep.


Des parents humbles et aimants.



Citation :
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.


Il s'est même sacrifié pour notre rédemption, et a tenté tout au long de sa vie, non pas à convertir à tour de bras, mais à enseigner les valeurs vertueuses en alliant avant tout logique et persuasion.



Citation :
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,


Un pauvre païen, jaloux et contrarié dans ses ambitions et son vice qui a crucifié notre prophète.



Citation :
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.


Il nous a montré le chemin de la rédemption qu'il nous faut suivre malgré les menaces et les tentations, même jusque dans la mort salvatrice. Il a pris sur lui les péchés de ce monde. On l'appelle donc le messie, c'est-à-dire le sauveur.



Citation :
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.


Sans doute, Christos a rejoint le Paradis solaire pour ses actions valeureuses, méritoires et édifiantes. S'il est à la droite du Très-Haut, position si privilégiée, c'est pour couronner sa passion et l'amour qu'il nous prodigua.


Citation :
Je crois en l'Action Divine

Dieu est toujours près de nous, Il nous observe et nous juge et peut agir à l'envi, selon son bon plaisir, comme Il a pu par exemple punir les premiers hommes oublieux de leur Salut en détruisant la ville maudite d’Oanylone.
Dieu peut décider également de faire des miracles, souvent par l'entremise de ses envoyés. Il est là, à nos côtés, écoutant nos prières, attentif à notre amour.


Citation :
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et indivisible

Notre Sainte Église est une comme une grande famille, soudée, dont les buts de conversion et d'enseignement nous lient tous.
La Curie se situe à Rome, la ville éternelle, dans laquelle notre haut clergé s'évertue à diriger les affaires, spirituelles surtout, de ce monde.


Citation :
En la communion des Saints

Tous les Saints, dont leur vie terrestre et exemplaire les a mené au Paradis, nous guide et nous préserve du péché, tous sont unis pour cette même tache.


Citation :
En la rémission des péchés


Non seulement, les sacrements, comme le baptême, peuvent laver nos anciennes fautes, mais leur rachat est toujours possible, si l'on est volontaire et repentant, tant la bonté du Très-Haut est immense.



Citation :
En la Vie Eternelle.


Nos âmes sont immarcescibles, Dieu l'a ainsi voulu.



Citation :
AMEN


Montre votre acceptation et votre volonté de croire ce qui est dit dans le Credo.



Dorénavant, vous ne réciterez plus le Credo, vous le chanterez avec toute votre foi et toute votre volonté, puisque vous avez saisi le sens de chacune des paroles si essentielles pour manifester notre foi.


Ecrit par Père Hardouin


IMPORTANCE DE CE TEXTE

Le Credo est le texte fédérateur de notre Église, il est là pour faire grandir notre foi en notre cœur. Cette prière affirme notre foi et la crie au monde: il est le signe de notre union de croyants aristotéliciens.Il illustre aussi le dogme et le résume en quelques mots. Tout les aristotéliciens doivent le connaitre.

Cette prière est connue sous le nom de Credo (je crois, son premier mot en latin.) Cette supplication à l’appel à la Foi a été écrite par Olcovidus (107-139), poète romain, parmi les premiers aristotéliciens, du IIème siècle, martyr de la foi, mort en priant devant les lions qui allaient le dévorer, le Très Haut l'enleva à la souffrance par un infarctus.

Son but est d'affirmer les croyances et les vérités que nous affirmons en tant qu'aristotélicien. Elle est la prière de notre Union et fondamentale de notre Église et permet d’impliquer les fidèles dans les messes.

Citation :
Ainsi les fidèles, en récitant cette prière affirmeront leur croyance en : Le Très Haut Tout Puissant qui nous aime et qui dans sa toute puissance nous permet de vivre en son royaumeAristote dont nous devons lire les saints écrits, les étudier, les comprendre car c’est en gagnant sa sagesse que nous atteindrons peut être la perfection à laquelle nous aspirons tous.Christos qui après avoir atteint la perfection et a rejoint le Très Haut et Aristote au soleil, au paradis. En effet le paradis se trouve dans le soleil et l’enfer correspondra à la lune :

« Alors, le Très Haut créa deux astres au-dessus du monde. L’un, rayonnant de lumière, fut appelé “soleil”. L’autre, luisant froidement, fût nommé “lune”. Dieu expliqua à Oane: “Que votre fidélité soit celle des enfants envers leurs parents ou je serais aussi sévère que les parents envers leurs enfants. Car, lorsque chacun de vous mourra, Je le jugerai, en fonction de la vie qu’il a menée. Le soleil inondera chaque jour le monde de sa lumière, par preuve d’amour pour Ma création. Ceux, parmi les tiens, que j’y enverrai, vivront une éternité de bonheur. Mais entre chaque jour, la lune prendra la relève. Et eux qui, parmi les tiens, y seront jetés n’y connaitront plus que la tourmente.” » (Création - Partie VIII: La décision)





Citation :
LE DOGME ARISTOTÉLICIEN

Art 1: L’Eglise Aristotélicienne est l’institution spirituelle et universelle qui vise a aider tous les enfants du Très Haut à échapper à l’Enfer lunaire et à atteindre le Paradis solaire.

Art 2: L'Église Aristotélicienne est seule détentrice de la vérité divine et toute personne n’étant pas croyante "aristotélicien" est hétérodoxe et se voue donc d’elle-même à la damnation éternelle.

Art 3: Les hétérodoxies sont les croyances fausses qui contredisent le dogme Aristotélicien et induisent en erreur les enfants du Très Haut.

Art 4: Les hétérodoxies sont de quatre types: schisme, hérésie, paganisme et athéisme.

Art 5: Une hétérodoxie ne pourra être tolérée que selon le bon vouloir de la Curie, dans le cadre d'un concordat qui fixera les libertés accordées par cette tolérance.

Art 6: L'Église Aristotélicienne prend son nom du prophète Aristote, qui fut le premier à révéler la vérité divine.

Art 7: L'Église Aristotélicienne fut fondée par le messie Christos, le second et dernier prophète, qui a complété la première révélation Aristotélicienne.

Art 8: Il n’est pas d’autre prophète qu’Aristote et Christos et leur révélations cumulées donnent le message divin, parfait et immuable.

Art 9: Bien que surpassant les autres enfants de Dieu en gloire et en vertu, Aristote et Christos ne sont pas de nature divine mais humaine.

Art 10: L’intégralité du dogme Aristotélicien est regroupé dans le Livre des Vertus.

Art 11: Les textes que contient le Livre des Vertus sont sacrés et la vérité du moindre de ses éléments ne peut être remis en cause, sous peine d’être hétérodoxe.

Art 12: Les Saints étant les défunts Aristotéliciens dont la vie fut exemplaire, tous les Aristotéliciens se doivent de les honorer et de s’inspirer d’eux dans leur propre vie spirituelle.

Art 13: Pour qu’une personne soit déclarée sainte, il faut qu’elle soit morte, qu’elle ait vécu en modèle de vertu, que son hagiographie ait été rédigée, et validée par la Curie puis par les fidèles.

Art 14: Une hagiographie étant un texte sacré, toute critique ou remise en cause de ceux-ci est un acte d'hétérodoxie.

Art 15: Tous les humains étant enfants du Très Haut Tout Puissant, aucune
ségrégation basée sur d’autres critères que la foi, la vertu et le mérite ne doit avoir lieu au sein de l’Eglise Aristotélicienne.

Citation :
La Pénitence, est le statut dans lequel se place volontairement le pêcheur s'étant confessé pour s'assurer le pardon divin. Différents moyens de pénitence sont le jeune, le pèlerinage ou encore la charité (des explications sur ces actions seront données plus bas).

Le Jeûne, est l'acte par lequel le pénitent ou le simple fidèle se prive de nourriture ou se limite à un repas de base pour un certain temps, se mettant ainsi aux niveau des plus faibles, pour prendre ainsi conscience de la misère humaine que combat l'Église. Le jeûne tire son origine de la méditation de Christos dans le désert.

La Charité, est un acte de vertu que doivent pratiquer tous les aristotéliciens. Elle consiste à aider ses frères aristotéliciens sur le chemin de la vertu. Elle se par l'aide aux vagabonds perdus dans les méandres du jeu, l'offre d'un salaire supérieur au minimum légal à ses employés, la vente à des prix non prohibitifs de sa production et le refus d'une spéculation à outrance. Chacun agit dans ce domaine en âme et conscience.

Le Pèlerinage, est l'acte de parcourir les royaumes pour prendre conscience de la création. Le pèlerinage permet, en plus d'être une preuve de foi forte, de prendre contact avec d'autres frères aristotéliciens et ainsi de les aider. Le pèlerinage tire ses origines vraisemblablement de la recherche d'Aristote de la cité idéale.

La Sainteté, est le statut auquel aspirent tous les aristotéliciens. Certains
fidèles ont accédé à ce statut par leur respect presque immaculé des principes aristotéliciens. Ces saints ont encore au soleil le pouvoir d'influencer certaines choses de la création, il est donc important de les considérer et de les louer. Ceci dit, on ne peut louer les saints, et encore moins le Très-Haut, pour sa propre réussite matérielle. La lecture des hagiographies des différents saints et de régulières, mais toujours sincères, les prières sont conseillées.


Il est important se savoir que l'Église ne sanctionne pas, même prohibe, l'ermitage.



QUESTIONS

1 ) Qu'est ce que le paradis ? l'enfer ? Expliquez qui peut aller au paradis, en enfer, et pourquoi.
2 ) Citez un acte de vertu aristotélicien et comment vous le mettriez en œuvre
3 ) Pourquoi le Credo est-il si important?
4 ) Qui est Aristotélicien ?
5 ) Que sont les hétérodoxie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meliinda

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Mer 17 Oct - 5:20

Hum alors alors, je te remercie j'ai bien tout compris, par contre celui là j'vais ptetre le relire un coup.

Mélinda plonge le nez dans la paperasse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meliinda

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Lun 22 Oct - 16:09

1 ) Qu'est ce que le paradis ? l'enfer ? Expliquez qui peut aller au paradis, en enfer, et pourquoi.

L'enfer c'est la lune "luisant froidement" et le Paradis c'est l'soleil "rayonnant de lumière", c'est le Très Haut qui est notre juge, il envoie notre âme au paradis si on à eu une vie vertueuse et on dégage en enfer si on à eu une vie rythmée par les pêchés mais pas l'arbre hein!
Bon après pour celui qu'a merdé ya toujours moyen de se rattraper en faisant des actes exemplaires ou même déjà en se baptisant ou en allant à la messe, se recueillir sur sois même toussa.

2 ) Citez un acte de vertu aristotélicien et comment vous le mettriez en œuvre

Bah j'pourrais faire un Jeûne comme ça j'maigrirais un peu et je m'mettrais à la place des bouzeux qu'ont rien à grailler.

3 ) Pourquoi le Credo est-il si important?

bah en gros c'est la méga prière, c'est celle qui résume bien les idées importante et elle permet vraiment de rapprocher les fidèles du chemin de la vertu

4 ) Qui est Aristotélicien ?

Bah c'est toutes les personnes qui n'ont pas renié le très haut ni les principes de l'église Aristotélicienne, c'est les fidèles en fait.

5 ) Que sont les hétérodoxie ?

Bah les hétérodoxe c'est tout les autres, ya 4 type d'hétérodoxie: "schisme, hérésie, paganisme et athéisme."

les hérétiques c'est ceux qui renie le très haut ou qui s'goure de croyance, les athées c'est ceux qui disent que ya pas de dieu, et les deux autres j'sais pô.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenn
Diaconesse
Diaconesse
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 10/03/2012
Localisation (dans le jeu) : Bayonne

MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Lun 22 Oct - 16:18

Ben c'était pas si pire que ça finalement. Tant mieux !

-C'pas mal. on dirait moi qu'explique des trucs, mé c'pas mal dans l'idée oué. Pour parfaire ta culture, j'vais t'apprendre qu'le schisme, c'est d'pas r'connaît' l'pape Innocientius mé d'en r'connaît' un aut'. Un peu comme les gens qui r'connaissaient Eusais Roy 'lors qu'c'était pas l'Roy, c'était du schisme royal ! Pis l'paganisme c'comme les romains et les grecs, c'ceux qui croient en pleins d'dieux différents.

-Allez ! J'te sens bien lancée là, on est parti pour l'dernier morceau d'la pastorale, l'examen préparatoire ! Courage Melinda, ça sent bon la fin !

Examen Préparatoire au Baptême : Les Engagements du Baptisé


En conclusion de la Pastorale que vous avez suivi pour vous préparer à ce grand moment de votre vie qu'est le baptême, vous allez trouver ci dessous 3 textes à lire pour comprendre quels sont vos engagement en tant que Baptisé.

Citation :
"L'Amitié Aristotélicienne" ne peut être véritable que si les membres de cette amitié sont égaux l’un envers l’autre.
L’Amitié aristotélicienne est la communauté des baptisés de l’Église.
Ainsi donc, la communauté aristotélicienne est une communauté de personnes ayant en commun leur foi en le Très-Haut et étant donc tous égaux devant lui par ce fait même.
Le croyant est introduit à la communauté par le baptême. Le Baptême, ou rite d'entrée, donne au nouveau croyant les prémisses de l'amitié Aristotélicienne parfaite.
Cette amitié est encore en puissance et demande à être développée par un contact avec Dieu dans la prière et les sacrements, et aussi par le témoignage de douceur et de compassion avec les autres.

Citation :
“Tu as certes fait Tes créatures se nourrissant les unes des autres. Il leur faut chasser et tuer pour se nourrir. De même, il leur faut se battre pour défendre sa vie. Mais il n’y a pas de fort ni de faible. Personne ne rabaisse ni ne piétine les autres. Nous sommes tous unis dans la vie et nous sommes tous Tes humbles serviteurs. Car Tu es notre créateur.”

“C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créé alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste.”

“Nous sommes certes enchaînées à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.” Alors Dieu dit: “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer tes semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.

Création II: l'Amour

Citation :
Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Christos, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

" Maître, supplia t’il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pêcheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir et sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :
" Seigneur, daigne laver cet homme de ses pêché, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Vita de Christos XII



QUESTIONS

1) Selon le premier texte, que vous apporte le baptème ?
2) Dans le second texte, quel est le sens de la Vie ?
3) Selon le troisième texte que faut il faire pour le pardon de nos péchés ?
4) Maintenant que vous avez répondu aux questions et afin de conclure cette pastorale, pourriez vous écrire un dialogue entre vous et une personne qui se pose des questions sur l'utilité du bapteme, dialogue dans lequel vous chercherez à argumenter votre point de vue et la convaincre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meliinda

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 18/09/2010

MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   Mer 14 Nov - 17:42

Mélinda après avoir bloqué sur la question fini par répondre. (ça m'été sorti de la tête ce machin^^)


1) Selon le premier texte, que vous apporte le baptême ?

C'est une sorte de tremplin vers l'amitié aristotélicienne, cela nous permet de devenir égal aux autres membres de cette amitié et ainsi en faire parti, c'est également notre façon de nous introduire à la communauté Aristotélicienne, en gros faut ça pour faire parti d'la famille.

2) Dans le second texte, quel est le sens de la Vie ?

Bah s'l'amour, l'amour que l'on peut apporter aux autres et surtout au Très Haut. Par l'amour que l'on lui porte on dois s'débrouiller pour rythmer notre vie de façon à correspondre le plus au Divin même si c'est impossible, en fait on fais un peu comme Christos.

3) Selon le troisième texte que faut il faire pour le pardon de nos péchés ?

Bah la faut se confesser mais attention faut vraiment regretter, faut pas se confesser histoire de dire sinon ça marche pas!


4) Maintenant que vous avez répondu aux questions et afin de conclure cette pastorale, pourriez vous écrire un dialogue entre vous et une personne qui se pose des questions sur l'utilité du baptême, dialogue dans lequel vous chercherez à argumenter votre point de vue et la convaincre.

La s'rude,

Lui: Ahh le baptême c'est nul ça sert à rien.

Moi: Hé mais non, en plus t'es bien croyant comme ça s'fais que tu dis ça?

Lui: Ouep mais quand on est croyant c'est dans notre âme on à pas besoin de s'baptiser ça sert à rien.

Moi: Mais non c'est là que tu t'trompe parce que c'est un comportement égoïste, par ton baptême tu contribue à l’expansion du message Aristotélicien, ainsi les personnes de ton village qui étais dans le faux peuvent par ton intermédiaire découvrir notre religion, c'est comme si tu portais le message divin.

Lui:Oui mais si dans mon village y sont déjà tous baptisés ?

Moi: Haan déjà s'm'étonnerais mais même, tu à besoin d'être baptisé pour être un fidèle égal aux autres membres de la communauté, car si tu n'est pas égal aux autres il ne peux pas y avoir l'amitié aristotélicienne tu pige ?

Lui:Mais ça sert à quoi d'avoir l'amitié Aristomachin?

Moi: Elle est ton premier pas vers le rapprochement de Dieu, elle va te permettre de cultiver la meilleure partie de ton âme et sublimer ta foi!

Lui: Ah ben vi alors j'vais me baptiser, j'savais que t'étais super intelligente cultivée belle et forte, je ne peux suivre que ton exemple .





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Bayonne] [Pastorale] Meliinda   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bayonne] [Pastorale] Meliinda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bayonne] [Pastorale] Meliinda
» [Bayonne] [Pastorale] Flavien
» [Bayonne] [Pastorale/Lankou Complète et baptisé]
» [Bayonne] [Pastorale] Ruby10
» [Bayonne] [Pastorale] Anne de Breuil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province métropolitaine d'Auch :: Diocèse de Bazas :: Paroisse de Bayonne-
Sauter vers: