Venez découvrir la province d'Auch, le clergé Aristotélicien siège en ces lieux. Forum lié au jeu des RR.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Ce forum va entrer en hibernation. On est passé sur le Fofo II Eglise Aristo http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12123 Rejoignez nous !!!!

Partagez | 
 

 De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
funkypunky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Mer 1 Aoû - 23:20

après les fiançailles vint le mariage


une semaines avais passé quand les jeunes tourtereau se sont pris en fiançailles, quel heureuse journée et pleine de rebondissement, funky c'étais très bien amusais tous le mondes s'étais parfaitement prêté au jeu de se ridiculisé a la plus grand joies des fiancé.

une chose et sure c'est que le mariage promettez d’être aussi beau et festoyeux que les fiançailles les Béarnais allée certainement s'en rappelé.


pendant la semaine des préparatifs, funky s'était vue néfi lui confier la lourdes tache de décorer l'églises à la plus grande joie de celle-ci. elle accepta sans réfléchir au grand bonheur de néfi.


deux jour avant le jour J:

funky se leva de bon matin dague a la ceinture et besace sur le dos de sa jument une ballade en forêt été de rigueur afin de trouvé les végétaux voulue pour, allant vers l’extérieur sur la pointes des pieds funky partis en ballade toute contente a la recherche de beaucoup de lyère de branche de chêne ect... .

arrivée en forêt, funky accompagnée de sa folie adorée qui trotter non loin d'elle, funky coupée toute les branche et feuille dont elle avait besoin par chance elle avait trouver tout ce dont elle avait trouvée même quelque fleur sauvage qu'elle avait trouvée plus que jolie mais elle les trouvée un peu irritante mais tellement bien odorante


retour à l’auberge de son amie,Funky fit un rapide inventaire de tout ce qu'elle avait trouver en forêt de nombreuse et longue branche de lyère, chêne, elle avait cueillis de nombreuse fleur de chevrefeuille puis beaucoup de de ces fleurs qu'elle trouvé sentir bon mais beaucoup irritante elle posa tout sur le sol à l'abri de regard indiscret alla, s'installa sur le sol et commença son oeuvre elle prit trois branche de lyère qu'elle tressa entre elles et planta dans chacune de ses branche des branches, harmonisa ainsi les couleur des différente plante entre elles. l'on distinguée très bien les différentes fleur aussi planter dans la guirlande il lui restait beaucoup de produit de décoration mais elle aller les installer a l'aide de qui le voudrais bien les fleur les bouquet les guirlande et autres fantaisie prêter pour l'occasion.


ahhhh oufff lanca t-elle j'ai fini les guirlande dit -elle en se grattant les mains le bout du nez et la joue zone ou elle a collée l’ortie qu'elle prenais pour fleur (oui elle est blonde et j'en profite )

la veille du mariage:

elle avait durement travailler la funky, elle se gratter toujours ne comprenant pas ce qu'elle avait, mais tellement contente de voir l'église fini d'etres décoré, les guirlande et es fleurs etait mise en place un long tapis rouge donner sur le milieux de l'église sur chaque dossier des bancs on pouvait remarqué qu'il y avait pour chaque entrée de banc des rose du lyere une branche de chene une d'ortie qu'elle prenait pour une belle jolie fleur du chèvre feuille tout ca bien présenter
contente de son travaille accomplie elle alla cherchée néfi pour lui montrer la finition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ermelina
Diaconesse
Diaconesse
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Ven 3 Aoû - 9:32

Bien ! Les fleurs ?

C'est bon, et plus que bon. Disons plutôt que c'est juste assez puisque c'est pour mon bel oiseau de feu, mais je présume que la chose ne doit pas spécialement être un facteur qui soit susceptible d'être pris en compte, n'est-ce pas ? En tout cas, je ne sais pas qui a réalisé tout ce travail, mais franchement, c’est superbe. Bon, il est vrai que tes bouquets sont magnifiques aussi. Ils apportent grâce et légèreté au gros caillou mal dégrossi qui tient lieu d’autel. Et puis les statues sont moins… primitives, ainsi fleuries. Quinze jours étaient passés depuis les fiançailles et à nouveau, Enguerrand, en bon consort, avait accompagné sa belle Renarde dans la petite chapelle pour célébrer cette fois le mariage de Nefi et de Lndil. A présent, le grand Tolédan observait la chapelle, qui ressemblait plus à un jardin clôt qu’à un lieu de culte : pour un peu, elle aurait presque eu l’air civilisé, ce qui n’était pas peu dire.


Ermelina préféra ne rien répondre, mais elle ne put cependant empêcher un sourire de retrousser ses lèvres. Les yeux fermés pour mieux se concentrer, elle tenait absolument à ne pas perdre de vue l’interminable liste des choses à faire, de préférence dans l’ordre et surtout avec une rigueur extrême pour que le cérémoniel et la cérémonie se déroulent comme les bons plans, c’est-à-dire sans accroc. Les coussins de velours ? interrogea-t-elle d'un ton égal.

Toujours aussi rouge et toujours sagement installés devant l’autel. Je suis sûr que celui de mon bel oiseau de feu frétille d’impatience à l’idée de recevoir ses petites pattes graciles et délicates, supposa Enguerrand d’un ton rêveur.

La rouquine ne releva pas et choisit d’accorder à son promis les circonstances atténuantes de la licence poétique pour expliquer son idée étrange de doter des objets inanimés d’une vie propre. Mais passons, la petite diaconesse n’était plus à cela près.

Le poêle ? poursuivit-elle avec une belle constance.

Immaculé, plié au carré, posé sur le banc du premier rang, au bout de la rangée, côté allée, prêt à prendre son envol et à déployer ses ailes au-dessus de notre heureux homme et de mon bel oiseau de feu. Enguerrand se tut un bref instant puis reprit. Ce n’est pas un peu suranné, comme pratique ?

C’est une question de point de vue, plutôt. Ces traditions sont belles et méritent d’être respectées. Cela permet aussi de perpétuer des traditions et des valeurs nobles. C'est aussi et surtout une manière d’enseigner à tous ceux qui envisagent de se lancer dans cette grande aventure ce qu’est le mariage. Pas la cérémonie, mais la vie qui commence lorsqu’on quitte l’église. Ermi ouvrit un œil, tentant désespérément de retrouver le fil si ténu de ses idées, puis elle ouvrit le second, en proie à la consternation et au doute. Ah bravo, commenta-t-elle, un rien blasée. J’ai complètement oublié où j’en étais… La petite diaconesse poussa un profond soupir un rien désabusé.

Le poêle, ma belle Renarde, lui glissa discrètement, l'air de rien, Enguerrand qui était dans une forme olympique cet après-midi là.

Ah ! Oui ! reprit Ermi en mettant un tant soit peu d’ordre dans ses idées. Le poêle. Donc, après le poêle…

Eh bien l’huile, ça me parait logique, répondit du tac au tac un Enguerrand qui souriait de toutes ses dents.

Pour faire rôtir ton bel oiseau de feu ?
rétorqua la rouquine sur un ton pince sans rire du plus bel effet.

Ah non ! Personne ne touche à mes oiseaux, affirma catégoriquement le grand Tolédan. Personne ne les prépare, que ce soit à la broche ou à la poêle. Personne ne les plume pour les faire passer à la casserole. Mes beaux oiseaux restent vivants, en un seul morceau et chantent tous pour mon plus grand bonheur, conclut-il en se redressant et en bombant le torse, tout en jetant un coup d’œil à sa belle Renarde, pour s’assurer que ses pitreries arrivaient bien à chasser loin d’elle ses angoisses.

Oui, bon, allons. Passons. La châsse aux huiles ? interrogea Ermi tout en tentant de ne pas visualiser un phénix en train de nager la brasse dans une marmite d’huile.

Astiquée et déposée sur l’autel, comme il y a quinze jours.

Bien, bien… Mon livre des Vertus et mon petit pense-bête sont eux aussi sur l’autel, poursuivit Ermi.

Au milieu de la jungle de bouquets en tous genre, oui. J’espère d’ailleurs que personne ne renversera de vase malencontreusement ou que cette même personne ne s’amusera pas à huiler tes ouvrages, ma bienaimée. Tu sais, il n’est pas trop tard. Tu peux encore la confier à quelqu’un, histoire de pouvoir œuvrer tranquillement et sans risque surtout… Eh oui, l’argument était petit et vil, mais Enguerrand n’avait pu s’empêcher de tenter de le placer, là, au débotté. De l’extérieur provenaient les piaillements suraigües de l’autre enfant de chœur du jour, à savoir la petite Vanyelle, cinq ans et toutes ses dents, qui avait toujours eu le don de mettre les nerfs du Tolédan en goguette à vif/en boule (rayez la mention inutile si vous en trouvez une) par sa seule présence, ce qui n’était pas un petit exploit.

Je suis navrée mais j’ai besoin d’elle autant que de toi pour m’assister aujourd’hui. Ce n’est pas une simple messe, c’est un sacrement. Et un sacrement demande un minimum de solennité. De plus, contrairement à ce que certains petits malins s’amusent à dire à l’université, je n’ai pas huit bras, je ne peux pas tout faire en même temps. Tu verras, elle m’a déjà assisté dans plusieurs mariages, elle se débrouille vraiment très bien, conclut Ermi sur un ton d’une infinie douceur où l’on pouvait sentir une inébranlable résolution.

Ah ! Dame de mes rêves, qui peuple mes rêves et hante mes nuits, tu es bien cruelle avec moi… Nouvelle attaque du Castillan, toujours aussi vile, voir même un peu plus fourbe.

Ermelina rit doucement. Elle couva Enguerrand du regard, avec tout l’amour qu’elle pouvait éprouver pour lui. Tu es vraiment un être impossible, murmura-t-elle à son adresse.

En guise de réponse, le grand Tolédan se fendit d’une révérence exotique d’une grâce exquise. Et après la boîte à huile ? demanda-t-il l’air de rien, histoire de remettre sa douce dans le droit chemin de la cérémonie parfaite.

Les cierges sont en place. Le cierge du maître autel est allumé, les saints ont été encensés. Nous avons récité les prières qui s’imposent en préliminaire pour solliciter la bienveillance du Très-Haut, je crois qu’on est parés. Oh ! Et ton oud ?

Il n’attend que mes doigts agiles pour apporter la civilisation aux barbar… pour accompagner de la plus délicates de façons les fiancés puis pour t’accompagner toi pour les louanges et tout ce que tu voudras d’ailleurs, insinua Enguerrand en regardant ostensiblement en direction de la statue d’un saint dont le nez tenait plus du cucurbitacée d’un beau gabarit que de l’appendice nasal standard.

Alors il ne nous reste qu’à retourner devant les portes et à attendre, dit Ermi en quittant la minuscule sacristie où elle était venue chercher un peu de charbon pour l’encensoir.

Seul un soupir fabuleux répondit à la petite diaconesse à la chevelure de feu. Enguerrand n’était pas d’un naturel très patient quand il s’agissait de faire le pied de grue. Cependant, il suivit sans rouspéter son âme sœur : au moins n’aurait-il pas Vanyelle dans les pattes pendant ce temps et n’aurait-il pas besoin de partager sa belle Renarde avec quiconque, ce qui était pour lui un véritable luxe absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Ven 3 Aoû - 20:19

Les jours s'étaient succédé filant à une vitesse vertigineuse. Les préparatifs allaient bon train. La veille elle avait passait la journée en cuisine alors que Lndil et son fils s'occupaient d'aménager la salle du banquet. Ils avaient réussi malgré tout à se garder un petit moment de tranquillité dinant en tête à tête avant de profiter de l'étuve. La soirée se passa donc comme prévu, Ils savourèrent tranquillement la douceur des étuves et ce petit moment de calme. Puis ils se séparèrent pour retrouver chastement l'intimité de leur chambre respective. Ils ne se recroiseraient pas avant la chapelle le lendemain pour enfin vivre ce grand jours tant attendu.

Nerveuse elle eut bien du mal à trouver le sommeil bien que la fatigue l'emporta bientôt dans de doux songe jusqu'au lendemain matin.

Cooky a écrit:
Dire qu'elle s'était un peu perdue dans le flot des préparatifs du mariage était un euphémisme dans la plus pure tradition béarnaise. La tête loin du Béarn, le coeur plus loin encore, elle avait fait de son mieux pour suivre les festivités en cours, mais n'était pas convaincue d'avoir su donner le change comme le méritaient les héros du jour. Décidée néanmoins à ne pas abandonner en cours de route, elle se leva aux aurores le jour venu, prête à mettre les bouchées doubles pour que tout soit parfait. Après tout le mal que s'étaient donné Nefi et Lndil, c'était bien là la moindre des choses que de se mettre en quatre pour leur offrir une journée de rêve.

Le temps de passer une tenue digne de ce nom et de s'affranchir de ses ablutions quotidiennes et elle partit en direction de son atelier. Il lui restait une dernière main à mettre à un travail qu'elle s'était promis de finir en temps et en heures, il n'était plus temps de traîner.
Il ne lui fallu qu'une heure de travail minutieux pour venir à bout de l'objet. Lorsqu'elle décida qu'elle n'était pas capable de l'améliorer plus avant, elle l'empaqueta soigneusement dans une pièce de lin, fit de même avec son pendant, puis rangea avec milles précautions les deux paquets au fond de sa besace.

L'heure était venue alors de quitter les lieux et d'aller réveiller la future épousée. Clopinant agilement sur ses bâtons, elle se rendit à l'auberge où elle toqua avec vigueur au battant.

la nuit avait finalement été bonne. Elle s'était reveillé à l'aube comme de coutume mais avait trainé quelques instant calé dans les oreillers pour se repasser en tête tout les détails de la journée. Cela n'arrangeait rien à ses inquiétude mais on se rassure comme on peu voilà tout le paradoxe. L'estomac noué elle s'était enfin levé revêtant une simple robe de lin en attendant que ses témoins n'arrivent pour l'aider. Lamya s'était excusé la veille et il lui avait fallut trouver une personne pour la remplacer. Elle n'avait réfléchit que quelques secondes avant de penser à Chany. Par chance celle ci avait accepté ce qui l'avait soulagé, et rassuré aussi entre elle et Cooky elle n'avait pas de souci à ce faire. Elle était maintenant dans la grande salle à parfaire quelques décorations pour le banquet quand Cooky arriva sur ses béquilles et toqua à la porte. Elle s'empressa de lui ouvrir et vient la bisouiller.

AH ma chère Cooky me voilà soulagé de te voir, tu n'imagines même pas dans quel état je me trouve.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chany Lafarque

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Ven 3 Aoû - 21:43

waoooooooooooow tudju quelle réception de fiançailles..... La brune ne se souvenait plus comment elle avait atterri ici! D'ailleurs ou était elle?

Alexandreuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu! bin oui , une chose était certaine c'est qu'elle n'était pas à l'auberge .. ça ressemblait plutôt à une espèce de grange ; le tout était de savoir laquelle et a qui elle appartenait!

ALEXANDREUUUUUUU!!!!!!!!!!!!

bong! oui oui , ca va criez pas comme ca !

L'homme passa la tête de derrière un ballot de paille, l avait l air pas bien frais non plus

ou c est qu on est ? moui , petite précision , l artésienne était non seulement de mauvaise humeur quand elle dormait mal mais en plus la gueule de bois la rendait encore pire, l'homme de main prit donc des gants avant de lui répondre

on est dans la grange de l auberge dame , je pense qu on a finit de cuvé ici cette nuit! et quelle nuit !!!! Z'avaient bu comme des polonais tout les deux et avaient chanté des chansons paillardes une bonne partie de la nuit!

Faut vous dépêchez , z êtes attendue par dame Nefi

regard interrogateur de la brune

et pourquoi qu'elle m attend?

arf vla qu'elle s en souvient pas! bin vous avez accepter hier d être sa témoin


Sacre bleu!!!! t es sur? question idiote , l était sur sinon il lui aurait pas dit! aide moi donc bougre d imbécile!

Chany s'activait a s rendre présentable , vociférant contre les lacets qui faisaient des noeuds.... la paille qui restait coincée dans sa tignasse...cette même tignasse qui ne voulait tenir en place ...

bouges toi donc et selle les chevaux ! bouc émisaire tout désigné de la fureur de Chany , Alexandre regardait la brune avec un sourire aux lèvres du genre : t as plus de tête ma fille


Pourquoi voulez vous sellez les chevaux , l auberge est a côté


Ah oui c est vrai ! bin bouges toi alors et file me cherche de quoi manger , je meurs de faim , tu m apporteras ou me feras apporter ca auprès de Nefi


entrant dans l auberge ...

Bonjour Nef , parait que j ai accepter d être ton témoin , rougissant légèrement , j ai po changer d avis hein, c'est juste que j ai un peu la tête a l envers là, ma nuit fut quelque peu ....arrosée c'était peu dire , rien .....elle ne se souvenait de rien...sauf de la chanson de Torqual qui lui fit monter un sourire aux lèvres ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Sam 4 Aoû - 8:49

Elle se trouvait à papoter avec Cooky dans la grande salle quand un peut d'agitation se fit entendre venant de la cour. Intrigué elle ouvrit de nouveau la porte pour tomber nez à nez avec Chany. La mine un brin chiffonnée, quelques morceaux de pailles restant encore dans ses cheveux sombre. Elle rit en la voyant.

Bonjour ma Chany, te voilà fraîche comme un gardon ce matin.


Bonjour Nef , parait que j ai accepter d être ton témoin ,
rougissant légèrement , j ai po changer d avis hein, c'est juste que j ai un peu la tête a l envers là, ma nuit fut quelque peu ....arrosée

Entre donc, tu n'est point en retard rassure toi Cooky vient d'arriver.

Elle lui retira un brin de paille des cheveux.

Tu sais qu'il y a des chambre à l'auberge Dame de Monchy, je t'ai même réservé une des plus belle.


Elle rit de bon cœur.

Mais je conçois que dormir dans le foin à toujours un charme particulier.

elle lui adressa un petit clin d’œil complice. Voir arriver son amie ainsi lui avait fait oublié pour quelques minutes sont stress qui lui tenaillait les entrailles depuis le réveil, voir depuis une bonne semaine d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chany Lafarque

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Sam 4 Aoû - 9:07

Elle entra à la suite de Néfi...

une chambre ? ah bin oui cela aurait été surement mieux mais je t avoue que je ne sais plus du tout comment j ai atterri dans cette grange

elle ria de bon coeur avec son amie

Tu sais , je suis touchée que tu aies pensé à moi , réellement, j adore les mariages et le vôtre me fait chaud au coeur!

son ventre se mit a gargouiller

heu...t aurais pas un ptit truc a grignoter? Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Sam 4 Aoû - 9:42

Elle rit de sa remarque

Je vois que ta soirée fut riche alors et festive alors. Je vais te montrer ta chambre elle dispose de tout le confort et tu sais que tu as les étuves au sous sol si tu as besoin.


Elle l'enlaça affectueusement et lui fit une bisouille.

Je suis très heureuse que tu es accepté, qui d'autre que toi nous connais mieux l'un et l'autre et sait tout ce que nous avons vécu.
Voilà qui me trottait dans la tête depuis un moment.


Elle entraina ensuite ses deux amies à l'étage non sans avoir demandé à une jeune servante embauché pour l occasion de leur monter une solide collation.

Allons dans mes appartements, nous y serons plus au calme tu pourras profiter d'un bon déjeuner en même temps Marie va nous apporter cela dans quelques minutes.
Le temps file et la cérémonie se rapproche à grand pas. j'espère que je n'ai rien oublié ....


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chany Lafarque

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Sam 4 Aoû - 10:32

les étuves.... faudrait qu'elle y passe avant la cérémonie tout de même mais pour l instant , elle suivit Nef dans ses appartements.

Le mariage approchait a grands pas et il fallait aider la jeune futur madame Lidnl Smile a se préparer!

let's go comme diraient les anglois, je sais pas très bien ce que cela signifie mais ils disent ca a chaque fois qu ilq partent ou qu'ils vont faire quelque chose ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
funkypunky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Sam 4 Aoû - 13:13

Funky contente d'avoir terminée de décorée l'église, se grattant comme une galeuse ses joues et ses mains était marquées sans prêtée attentions à son état, funky sortie de la paroisse et fila en courant comme toujours jusqu'à l'auberge de néfi en criant heureuse et pressée de le dire et montrer à néfi sont travail elle se mit à criée


Néffiiiii néfiiiii!! c'est finiiii elle est décoréeee ouhouuuuuuuu entrant et allant direct en cuisine puis dans le jardin et enfin à l'étage ouhouuuuu néfiiiiii

elle était pas discrète la funky

ben où sont -ils tous passés!!


se demanda t-elle, elle tenait dans une mains un bouquet qu'elle avait préparé pour la mariée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Sam 4 Aoû - 13:22

Elle rit en ouvrant le chemin jusqu'à sa tour.

J'ai jamais rien compris à ce qu'il raconte ceux là,...


Elle ouvrit la porte de sa chambre et laissa les filles entrer alors que du fond de la maison un bruit de cavalcade et de piaillement se faisait entendre. Personne ne pourrait encore dormir avec un raffut pareil. Funky montra bientôt le bout de son nez au bout du couloir.

Fufu je suis là qui a t il ? quelques choses de grave est arrivée ? seigneur mais que t'est il arrivée tu es rouge et gonflé tu t es fait attaquer par une ruche ?


La pauvrette présentait un visage tout rouge et cloqué, ses mains n'était guère mieux. Elle s'inquiéta de suite de tater son front au cas ou elle aurait attrapé une vilaine maladie contagieuse mais non rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
funkypunky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Sam 4 Aoû - 13:34

montant les escalier trois part trois, elle vit enfin néfi puis cooky et enfin chany reprennant son souffle elle regardait néfi qui pose sa main sur sont front

Citation :
Fufu je suis là qui a t il ? quelques choses de grave est arrivée ? seigneur mais que t'est il arrivée tu es rouge et gonflé tu t es fait attaquer par une ruche ?

bonjour excellence, dame chany je suis contente de vous revoir vous allez bien ? s'approchant pour les bisouillaient

Elle la regardait se demandant ce qu'elle lui raconter en lui souriant et dit

que nénni je suis aller cueillir hier les fleur et d'autres végétaux dont j'avais besoin pour décorée l'église dit t-elle en lui tendant le bouquet, et tout sourire

tiens néfi c'est pour toi et se grattant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Sam 4 Aoû - 14:00

Elle ne semblait point trop prêter d'attention à ses paroles et alla saluer ses deux temoins. Sa réponses bien ensuite la laissant perplexe. Qu'avait elle bien put cueillir comme plante pour être dans cette état ...
machinalement elle attrapa le bouquet tendu par funky et sentit d'un seul coup une vive brûlure sur sa main

Aiieeeee

Surprise elle regarda le bouquet entre ses mains sans comprendre comment un innocent bouquet avait pu la bruler ainsi.
Elle sentit bientôt une autre brulure sur son autre main et fini par poser le bouquet sur le bord de la fenêtre. Regardant ses mains elle vit bien vite apparaitre des boursoufflure banche et fut prise d'une furieuse démangeaison.

Mais enfin qu'à tu mis dans se bouquet ? des fleurs urticantes ?

y regardant de plus prêt sans plus toucher elle repéra bien vite la coupable de tout ce tracas. La fleur blanche en était plutôt plaisante certes mais son pouvoir de défenses était pour sa part moins amicale. Une belle fleur d'orties côtoyait rose rouge et chèvrefeuille. et traitreusement s'attaquait à toutes les mains venant à toucher ce jolie bouquet.

Ma fufu tu as un talent certain pour arranger les fleurs. Ce bouquet est magnifique, mais il n'est point des plus amicale.
Je vais devoir te donner quelques cours de botanique tu as glissé une fleur urticante dans tes composition. Mais rassure moi tu n'en à pas glissé dans tous les bouquets de la chapelle ?


Elle entra de nouveau dans sa chambre entrainant avec elle l'infortuné fleuriste et la fit assoir alors qu'elle sortait d'un de ses coffre un flacon d'alcool camphré dont l'odeur puissante embauma bientôt les lieux. A l'aide d'un morceau de charpie elle en appliqua sur les piqures de ses mains avant de soigner celle de fufu bien plus étendu que les siennes.

HEy bien ma jolie tu vas sentir la cocotte dans l'église (1), mais au moins seras tu soulagé de toute ces vilaines boursoufflures .


(1) pour les curieux qui ne savent pas comment sent le camphre, rappelez vous l'odeur de l'eau précieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
funkypunky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 12/01/2011

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Sam 4 Aoû - 14:58

Citation :
Mais enfin qu'à tu mis dans se bouquet ? des fleurs urticantes ?

Citation :
Ma fufu tu as un talent certain pour arranger les fleurs. Ce bouquet est magnifique, mais il n'est point des plus amicale.
Je vais devoir te donner quelques cours de botanique tu as glissé une fleur urticante dans tes composition. Mais rassure moi tu n'en à pas glissé dans tous les bouquets de la chapelle ?

la regardant réagir à son bouquet, funky lui fit une drôle de tête


euh urticante ? mes fleurs ? ... la chapelle ? euh ... dit -elle en prenant un air de réflexion nooooon grogna t-elle point du tout dit elle en mentant honteusement tout en se laissant badigeonner de cette puanteur rouspétant et se reculant se laissant pas faire plus que ça

mais pouaaaahhh néfi sa pue ton truc

même pas le temps de faire ouff qu'elle se retrouver embaumer par la puanteur de néfi

ah ben bravo !!

les gens qu'elle connaissaient allez la fuir c'est certain, elle croisa la bras et fila comme pour fuire sa propre odeur

merci néfi j'ai hum un truc à finir

dans sa tête sa sonné, baignade baignade geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lndil
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 06/03/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Dim 5 Aoû - 19:55

Lndil s'était levé, tranquillement, sans aucun bruit... du moins pas de témoins qui tambourinaient à la porte pour le réveiller et pour l'emmener il ne savait où.
Bon il était assez tôt comme à l'habitude. Après la petite marche et course du matin non loin de l'auberge, il rentra pour faire sa toilette.
Tout cela dans le calme, sans stress alors qu'il savait l'importance de la journée. Il avait entendu du bruit... c'était les femmes et il avait nettement entendu la voix de Néfi dans le lot.
Il se demandait comment elle allait, si elle avait bien dormi. Mais il ne doutait pas qu'elle était déjà très occupé avec ses dames de compagnie !

Il était enfin prêt, paré pour cette grande journée. Il descendit sans trop se faire voir vers la cuisine histoire de manger un petit bout tout en espérant ne pas croiser la folle compagnie de la future mariée.

Il se demanda s'il devait aller à la rencontre de ses témoins où s'ils viendrait eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chany Lafarque

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Dim 5 Aoû - 20:21

Bonjour Funky , ravie de vous revoir en forme ^^

Elle regarda Nefi soigner la jeune fille , évitant tout de même de trop s'approcher à cause de l'odeur du baume

Son ventre regargouilla un brin..... large sourire

bin ouais l' avait faim la brune , surtout après la nouba qu'elle avait fait la nuit d'avant

Après avoir mangé ,Nef si tu le permets j irai vite me préparer et je reviendrai enfin pour m occuper de toi!

Elle ne pouvait effectivement pas se rendre à la cérémonie dans cet état...enfin si elle pourrait mais bon , elle ne ferait pas cet affront a Nefi et Lindl , elle allait tenter pour une fois d'assumer son rang et l'honneur qui lui était fait en ce jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Dim 5 Aoû - 20:52

Le temps, à peine, de saluer son amie, et elles furent rejointes par Dame Chany qu'elle n'avait pas l'heur de connaître outre mesure. Oh, elle en avait entendu parler par Nefi plus d'une fois et avait pu l'apercevoir lors de la cérémonie de fiançailles, mais c'était à peu près tout ce à quoi se limitait sa connaissance de la dame. Laissant Nefi profiter des retrouvailles, elle se faufila à l'intérieur, commençant à grimper vers la chambre de l'étage où Nefi se vêtirait. La manoeuvre fut abordée aussi prestement que le lui permettaient ses bâtons. Mais elle n'avait fait que quelques pas lorsqu'une nouvelle demoiselle surgit dans la demeure en la personne de Funky qu'elle salua d'un large sourire.
La jeune fille se trouvait pourvue d'une bien étrange figure mais son sourire ravi ne laissait aucun doute sur l'amitié qu'elle portait à l'héroïne du jour. Héroïne qui endossa son rôle de médicastre sans hésiter pour réparer des dégâts imprévus en ce jour de fête. Mais sitôt Funky soignée, aucun autre échappatoire n'était plus possible pour retarder l'instant fatidique. Prenant les devants, elle se rapprocha de Nefi et la poussa gentiment en direction de l'étage, s'assurant qu'elle ne pouvait plus reculer.


Allez, files, nous avons encore du travail pour te transformer en princesse pour la cérémonie.
Lndil va s'impatienter si tu arrives trop en retard et tu ne voudrais pas le faire mourir d'impatience aujourd'hui, n'est-ce pas ?
Montes vite, je vais t'aider à te préparer et quand Dame Chany reviendra, elle prendra le relais pour que j'aille me changer à mon tour.
Et plus de distraction cette fois ! C'est toi qui deviens le centre de toutes nos attentions.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Dim 5 Aoû - 22:25

Funky avait gesticulé dans tous les sens pour tenter d'éviter les soins. Mais elle ne pouvait la laisser ainsi. Elle rit toutefois de la voir fuir la chambre à toute jambes. Elle se tourna ensuite vers chany dont quelques gargouillis troublait la tranquillité toute relative des lieux.

Vas y chany tes malles sont déjà dans ta chambre, c'est la première porte à droite au premier étage. J'ai bien peur que Marie n'ai oublié de te monter ton déjeuner. Décidément je n'ai pas de chance avec mon personnel. Si tu veux passe prendre quelques choses en cuisine je crois que ce sera plus rapide.

Et voilà que la tornade Cooky se mettait à souffler autour d'elle l'entrainant dans son tourbillon pour la rendre présentable pour ce jour tant attendu.

Lndil est un ange de patiente a coté de moi, mais certes je n'ai pas envie de le faire attendre. Et puis je suis si impatiente de le retrouver.
Allons je te fais entière confiance par quoi commençons nous ?
oui chany nous retrouvera ensuite je crois qu il va lui falloir un peu de temps pour reprendre ses esprits.


Elle rit amusé de la situation. Par chance elle avait passé une meilleur nuit que son amie ce qui lui évitait de vilaine cernes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Dim 5 Aoû - 22:58

Satisfaite d'avoir attiré l'attention de Nefi sur le but de la matinée, elle ne se fit pas prier pour répondre aussitôt.

Eh bien, pour commencer, un bain parfumé te fera le plus grand bien je crois.
Cela t'aidera à te détendre et ... ma foi... tu sentiras divinement bon ensuite ce qui ne pourra que plaire à ton futur époux, j'en suis certaine.


Elle joignit à ces mots un clin d'oeil malicieux pour son amie, puis reprit sa lente ascension tout en continuant de détailler le programme prévu.

Je t'accorde un petit quart de sablier pour ça, je peux t'aider si tu veux.
Je préparerai le bain pendant que tu te déshabilleras, ça ira plus vite.
Ensuite, nous te passerons la robe, ça nous occupera bien, tu verras !
Puis il faudra te coiffer, te parfumer, te chausser, trouver les bijoux, te maquiller...
Ne t'inquiètes pas, il y a de quoi faire !


Un peu haletante d'avoir tant parlé, elle parvint tant bien que mal à l'étage où, sans prendre le temps de s'arrêter, elle poussa gentiment Nefi vers la porte de la chambre de maîtres.


Le temps de remplir un baquet correctement et je reviens te chercher.
Surtout ne traîne pas, je m'en voudrais de devoir t'y plonger encore habillée !

Riant doucement, d'humeur légère, elle ne s'attarda pas plus avant sur le seuil de la chambrée et se hâta dans la pièce voisine pour y préparer le fameux bain parfumé à la lavande et aux extraits de plantes délassantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Dim 5 Aoû - 23:16

Elle suivait docilement une fois n'est pas coutume mais le programme lui plaisait bien et il ne faudrait pas trop de ses deux temoins pour l'aider à enfiler la somptueuse robe qu'elle avait commandé à Annaïg, cette dernière avait mit tout sont talent dans la confection de cette merveille et elle avait hâte de la porter et voir la réaction de son futur époux en la voyant. Elle qui était plus souvent en robe fort simple.

Voilà un bien jolie programme, mais je crois que je ne tiendrais pas tout ça tant je suis impatiente de rejoindre mon aimé.

Elle se retrouva bientôt seul dans sa chambre alors que Cooky charriait les bac d'eau. Elle se dévêtis prestement s'enroulant dans une grande serviette de lin. Puis elle entra dans la petite pièce attenante

Dit une chose me chiffonne tu crois que funky va penser à retirer les orties des bouquets de la chapelle ? Sinon nous allons tous nous gratter comme des furieux tout le temps e la cérémonie et de la fête...

Le bain était à bonne température et elle s'y glissa dés qu 'il fut prêt. Elle prit le temps de faire quelques ablutions mais n'avait pas la patiente d'y rester comme elle avait coutume de le faire en temps normal. Elle en sortit donc rapidement pour se sécher, et enfila une fine chainse de lin délicatement tissé. Elle s'était permise la fantaisie de quelques broderie fine en fil de lin blanc qui donnait un léger relief fort discret mais du plus belle effet.

Je crois que nous devrions commencer par discipliner un peu cette crinière, mes cheveux ont la facheuse tendance à aimer d'avantage la liberté que les coiffures compliqué...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chany Lafarque

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Lun 6 Aoû - 6:17

Chany quitta donc la pièce , saluant au passage la deuxième témoin de Nefi ..;elles auraient l'occasion de faire connaissance plus tard.

Filant d'abord aux cuisines , elle y retrouva Alexandre qui mangeait tranquilou en faisant le joli coeur

éh bien t as pas perdu de temps toi s'adressant a la jeune fille et vous , votre maîtresse ne vous avait elle pas demander de porter de quoi manger dans sa chambre, cela n'était point une question
mais un reproche , l est de mauvaise humeur quand elle a faim l'artésienne

Prenant place en face de son homme de main , elle lui prit , sans gène aucune , ce qui lui restait a manger

ma dame ne se gène point!

pourquoi est ce que je me gênerais, j ai faim ...je mange l'homme la regarda faire en souriant , sous les yeux apeurés de la jeune fille qui se hâtait a refaire le "plein"

Ayant terminé

Prépare Tonnerre , nettoie un peu ma selle , je prendrai mon cheval , je tiens pas a monter dans la chariote de Bique

se sera fait ma dame

Chany se leva , prête a quitter la pièce puis se retourna

et vous jeune fille , tenez vous en a vos tâches, ce joli coeur vous ferait perdre la tête plus vite que votre pucelage !

la jeune fille avait rougit , baissant la tête...Chany avait sourit en regardant Alexandre puis avait gagner sa chambre afin de s y préparer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glenwyt



Messages : 6
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Lun 6 Aoû - 12:41

Le mariage de sa marraine Nefi arrivait à grand pas, et Glenwyt c'était levé avec le soleil ce matin là pour se préparer.
Il avait sortis de son armoire son plus beau kilt pour l'occasion, lavé parfumé coiffé, il était presque prêt.
Il fit une belle grimace en voyant que sa chère et tendre Angy avait été un peu moins pressée que lui et qu'elle dormait encore comme une pierre.
Il la secouait doucement pour qu'elle se réveille, qu'elle prenne son déjeuner et qu'elle se prépare, une fois ses yeux ouvert, il lui adressait la parole.


Désolé de te tirer de ton sommeil ma douce mais il faut que tu te prépare, nous sommes invités, tu te rappel j'espère?
Du toi manger un morceau, prendre un bain, t'habiller et tout ce qui s'en suit!
Allez vite, ne traine donc pas au lit comme ça.


Glenwyt lui souriait et tirait la couverture et ouvrait la fenêtre, laissant l'air frais matinal se glisser sur elle pour la forcer à se réveiller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Lun 6 Aoû - 17:53

Remplir un baquet n'est pas chose aisée lorsque vous ne pouvez vous mouvoir qu'à l'aide de deux bâtons de bois. Fort heureusement, les mois passant elle devenait de plus en plus agile à manier ses deux appuis et pouvait même à présent se fendre de quelques pas sans aide aucune. Abandonnant ses précieuses béquilles contre le mur, elle clopina donc prudemment pour remplir le baquet comme il convenait.
Elle venait tout juste d'y ajouter les quelques plantes promises lorsque Nefi entra dans la pièce. Son sourire ne cachait pas un instant la nervosité qui était sienne, mais elle était bien résolue à ce que son amie se détende.


Oublies tout ça ma belle, c'est un ordre !
Il ne s'agit plus de Funky, des fleurs ou de la cérémonie mais seulement de toi.
Je m'occuperai du bouquet et du reste avec ton amie Chany et tu verras, tout sera parfait.
Vous préparez tout ça depuis tellement longtemps !
Maintenant tu n'as plus qu'une seule chose à faire et à laquelle penser : être la plus belle pour que ton Lndil n'ait d'yeux que pour toi.


Elle la laissa se prélasser dans l'eau, se retirant par mesure de discrétion dans la pièce voisine où elle prépara avec soin les étoffes, onguents et bijoux qu'elles utiliseraient sous peu. Ses sourcils se froncèrent lorsque la bouille de Nefi apparu sur le seuil de la chambre.

Hum... tu aurais pu en profiter un peu plus.
La mariée ne doit pas arriver en avance le jour de ses épousailles voyons !
Mais ce n'est rien, je m'arrangerai pour t'occuper le temps qu'il faudra.


Adressant un sourire entendu à l'artésienne, elle l'invita à s'assoir devant elle puis entreprit de lui brosser les cheveux avec application. Lorsqu'ils furent à nouveau souples et brillants entre ses doigts, elle fit se lever la jeune femme et s'empara de la première étoffe qu'elle lui tendit.

Il est temps que tu enfiles tout ça.
Je finirai de te coiffer ensuite, mais je ne voudrais pas que ta coiffure s'abîme quand tu t'habilleras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chany Lafarque

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 27/07/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Lun 6 Aoû - 20:40

Elle avait mangé , s'était lavée , avait ôté de sa tignasse les brins de pailles et avait brossé sa longue chevelure .

On frappa a sa porte

Entrez!


Alexandre entra , tenant une boite dans ses bras, il stoppa et regarda sa dame

vous êtes ma dame toujours aussi belle que le jour où je vous ai rencontré Chany lui souria et toi toujours aussi flatteur

L'on m a dit de vous faire parvenir ceci il posa la boite sur le lit

ouvre là pendant que j achève de me coiffer L'homme ouvrit la boite et en sortit une magnifique robe

Chany regarda la robe bouche bée

t es sur que c'st pour moi? Alexandre acquiesça , d après la jeune fille qui m a dit de vous l apporter c est la mariée qui vous la fait parvenir

aide moi a la passer! y avait pas de chichis entre eux , souvent ils avaient partager la même tente et parcourus les routes , Chany n'était pas pudique ...encore moins quand elle considérait un homme plus comme son frère que comme un éventuel amant , Alexandre bien qu habitué aux frasques de la dame avait toujours un peu de mal a la voir en une telle tenue devant lui mais il s y était habitué; Il l aida donc...comme il pouvait !

tudjeu fais attention , tu me tire les cheveux! je fais ce que je peux Chany point ce que je veux , je n ai pas l habitude de passer des robes moi ! t as plus l habitude de les enlever gredin! Elle partit dans un rire sonore suivie par Alexandre .

Elle étai enfin prête , s'était recoiffé

y a pas a dire ma dame , vous êtes magnifique! elle n avait rien répondu , se contenant de sourire

Allez , faut que je retourne auprès de la mariée , a tout a l heure Alexandre , il la regarda s'éloigner , jalousant presque le seigneur de Monchy...

Trois petits coups a la porte de Nef et Chany entra , se dirigeant vers la mariée , lui faisant un gros bisou

merci pour la robe Nefi , elle est magnifique



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nefi
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 05/06/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Lun 6 Aoû - 21:24

Cooky lui fit face en l'entendant et elle eut presque l'impression de retrouver face à elle la mine renfrogner de sa mère quand elle arrivait les cheveux en bataille et le robe retroussé à la taille. "Ma fille tu es un vraie sauvage mais qu'est ce que je vais faire de toi ? Aucun homme n'épousera jamais jeune fille si négligé." la réprimandait elle sans toutefois que cela n’altère sa douceur naturelle. Elle sourit un peu nostalgique voilà bien longtemps qu'elle n'avait plus pensé à cela. Ou est ce l'approche du mariage et le manque d'elle qui lui faisait remonter ses souvenirs.

Hum... tu aurais pu en profiter un peu plus.
La mariée ne doit pas arriver en avance le jour de ses épousailles voyons !
Mais ce n'est rien, je m'arrangerai pour t'occuper le temps qu'il faudra.


La voie de Cooky la sortie de ses souvenirs et elle lui sourit.

certes mais je suis si impatiente... et puis j'ai longtemps profité des étuves hier au soir.


Elle préféra ne pas préciser qu'elle n'y était pas seul et sourit rêveuse alors que déjà Cooky passait à l'assaut de ses longs cheveux brun. Il lui arrivait à la taille, lisse et souple. Elle en avait une belle épaisseur et les entretenait avec beaucoup de soin. Elle aimait à les laisser libre, mais cela n'était parait il pas convenable pour une dame. Cooky s'appliquait à les brosser par chance ses gestes étaient doux. Elle reposa bientôt le peigne et l'invita à se lever.

Il est temps que tu enfiles tout ça.
Je finirai de te coiffer ensuite, mais je ne voudrais pas que ta coiffure s'abîme quand tu t'habilleras.


Elle regarda l'ensemble des jupons et autres équipements servant à donner de l'ampleur à la jupe en plissant du nez. Elle n'avait jamais porté ce genre de robe qui commençait à être en vogue dans le royaume. Elle enfila d'abord la chemise finement brodé sur sa chainse. Elle l'ajusta comme il se doit puis enfila le drôle de jupon cerclé. Il était plutôt souple mais elle se demandait ben comment elle arriverait à gérer l'affaire. Elle en était là de ses spéculations quand Chany revient. Elle lui rendit sa bisouille en souriant

merci pour la robe Nefi , elle est magnifique.

Elle te va à ravir ma belle, dommage que Pat ne soit pas là pour te voir ainsi vêtu. tu es magnifique.


Elle rit

Il faut que je prenne garde que mes témoins ne m’éclipse pas, manquerait plus que ça.
Enfin pour ça il faut que j'arrive à assembler les pièces de cette merveille dans le bon sens.
Pouvez vous m'aider à passer par le haut la jupe ? car je crains qu'elle ne puisse passer par ailleurs. Et pour le haut il va falloir de la patiente pour mettre en place le laçage. Finalement je crois que tu n'auras pas besoin de trainer pour que je sois en retard ça va se faire naturellement.
J'ai voulu faire ma coquette je crois que l'adage souffrir pour être belle va aujourd'hui prendre tout son sens.


Ses deux amies l’aidèrent sans se faire prier mais non sans quelques suée. Annaïg avait fait un travail fabuleux sur cette robe et elle était fière de la porter. C'était la première fois qu'elle portait autres choses qu'un de ses modèles. Mais elle était impatiente de voir de nouveau le résultat. Elle avait eu bien du mal lors de l'essayage à se résoudre de s'en défaire jusque ce jour.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brunehaut de Romblay

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 15/07/2012

MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    Mar 7 Aoû - 14:00

HUmph! Si tu sers plus fort je sens que je ne vais plus pouvoir respirer!

Observant alors sa taille engoncée dans l'étroit bustier, sa poitrine semblait comprimée, tout en se regardant dans le psyché de la chambre de l'auberge qu'ils occupaient Sabaude et elle depuis leur arrivée dans le Béarn.
Oui car à défaut de femme de chambre, Gervaise étant trop encombrante, ce fut son fiancé qui fit office d'assistant laçage de corset, mais plus habitué à aider sa dame à s'effeuiller il faisait un bien piètre remplaçant.

Elle s'applique à discipliner tant bien que mal quelques mèches rebelles, puis se tourne vers son bel éphèbe, enfin presque, sourire malicieux en le regardant, elle lui ajuste son col tout ne lui disant sur un ton taquin


Tu aurais pu tenter le jabot cette fois?

Agrémentant ses propos d'un baiser.

Bien je crois que nous pouvons y aller, pour une fois point de retard à notre encontre, mais je ne sais si nous devons aller chercher le marié chez lui..ou l'attendre sur le parvis de l'église...qu'en penses tu toi?


Quelle question....Il subissait déjà à contre coeur un énième mariage si en plus elle lui demandait son avis, nul doute qu'il l'inviterait à se plonger sous les draps en sa compagnie que de se rendre à cette cérémonie.
Ce à quoi elle résista malgré l'insistance du regard ô combien enflammé de son adoré renard.
Prêts aux aguets, les deux fiancés attendirent aux abords de leur auberge si tant est qu'ils viendraient à apercevoir le second témoin du marié, Liptis pour ne point le nommer.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil    

Revenir en haut Aller en bas
 
De fiançailles en épousailles, le bonheur de Nefi et Lndil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rupture de fiançailles
» Des bagues de fiançailles !
» Retrouvailles & Fiançailles [Pv: Aaron, Jacob & Swann ]
» Des fiançailles nobles par nature
» SOS Refuge "Aux Bonheur des 4 Pattes"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province métropolitaine d'Auch :: Bâtiment Principal :: Chapelle Saint-Lescure-le-Conciliant :: Sacrements pour le Diocese de Tarbes-
Sauter vers: