Venez découvrir la province d'Auch, le clergé Aristotélicien siège en ces lieux. Forum lié au jeu des RR.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Ce forum va entrer en hibernation. On est passé sur le Fofo II Eglise Aristo http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12123 Rejoignez nous !!!!

Partagez | 
 

 Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Ecm
Abbesse
Abbesse
avatar

Messages : 1071
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation (dans le jeu) : Tarbes

MessageSujet: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Dim 3 Avr - 11:58

Eglantine prit le dossier Cooky/Gehen, et le posa en haut de la pile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graoully

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Dim 3 Avr - 14:11

Glisse à Torcal.

Je viens d'apprendre ta nomination dans l'ordre épiscopal, mes félicitations mon fils ! Il faudra songer à te faire consacrer évêque désormais !

Lui souriant, il attrapa le nouveau dossier.


Que Gehen et Cooky s'avancent !

Là, il commença à feuilleter le dossier, puis, faisant mine de mettre de l'ordre dans ledit dossier, observa la salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Dim 3 Avr - 14:52

Lorsque son nom retentit dans la salle, elle se leva d'un bond.
Ce n'était guère élégant mais elle attendait cet instant depuis si longtemps qu'elle n'avait pu se retenir.
S'avançant, d'un pas plus modéré, elle se plaça à l'endroit indiqué avant de se présenter sobrement.


Bonjorn, je suis Cooky.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gehen

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/10/2008
Localisation (dans le jeu) : mortagne

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Dim 3 Avr - 19:12

Gehen revint dans la salle juste au moment où il était appellé.
Il avança jusqu'à l'endroit prévu et se présenta.

Monseigneur , je suis de retour , je suis Gehen .
Je suis prêt a répondre aux questions que vous ou vos confréres me poserez.

Gehen resta immobile , attendant la suite de l'audience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torcal
Archevêque d'Auch
Archevêque d'Auch
avatar

Messages : 910
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 34
Localisation (dans le jeu) : Mont de Marsan

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Lun 4 Avr - 11:34

Monseigneur je vous remercie pour vos félicitations.

J'ai déjà demandé ma confirmation IG si c'est ce que vous voulez dire, je suis dans l'expectative pour le moment.

Bonjour Dame Cooky et Messire Géhen, Géhenne s'écrit deux n.e à la fin ou non?


Puis le prélat attendit la réponse un petit air amusé au coin des lèvres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gehen

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/10/2008
Localisation (dans le jeu) : mortagne

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Lun 4 Avr - 12:09

A la question du pére Torcal , Gehen répondit calmement.

Non mon pére , Gehen ne s'écrit pas avec deux "n" et un "e" et non plus avec un accent.
Mon nom n'a rien a voir avec (la géhenne synonyme d'enfer ) si c'est à quoi vous faites allusion.

Gehen regarda le pére Torcal avec un léger sourire , se doutant bien qu'il n'y avait rien de méchant dans cette question.
Il attendit la suite avec tout autant de calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torcal
Archevêque d'Auch
Archevêque d'Auch
avatar

Messages : 910
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 34
Localisation (dans le jeu) : Mont de Marsan

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Lun 4 Avr - 13:40

Bien me voilà rassuré, le prélat se mit à rire doucement.
En effet s'était une petite taquinerie, car bien que l'affaire soit sérieuse rien ne nous empêche que les choses se passe dans une humeur sereine, nous sortons d'un procès plutôt tendu et je pense qu'il faut en se qui nous concerne prendre les choses avec calme et lucidité. Dans des cas comme cela un peu d'humour remets les choses à zéro.

Mais je laisse la parole à Monseigneur Graoully, ou à Monseigneur Bushiro.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graoully

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Lun 4 Avr - 15:31

A Torcal.

Mais je parlais de ta consécration épiscopale mon frère, puisque maintenant tu en es. Tu as été élu évêque, mais à cet instant, tu n'es encore que prêtre. Tu entreras réellement dans l'ordre épiscopal le jour où tu seras consacré évêque.


Revenant à ses feuilles, en reprenant le même manège, il laissa s'écouler deux bonnes minutes. Passé ce délai, il posa les feuilles, s'éclaircit la gorge, et se leva. Sans regarder véritablement quelqu'un en particulier, il prit la parole.

Si j'ai bien lu, vous êtes vous aussi là pour dissoudre le sacrement du mariage que vous reçûtes jadis. Un enfant est d'ailleurs né de cette union.

Cette fois, il s'arrêta et les foudroya du regard. Sa croix inquisitoriale le démangeait, et il aurait volontiers appelé les tourmenteurs.

Commençons par Cooky. Toi Gehen, va t'asseoir. Cooky : pourquoi demandes-tu cette dissolution du sacrement du mariage ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gehen

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/10/2008
Localisation (dans le jeu) : mortagne

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Lun 4 Avr - 19:20

Gehen retourna s'assoir comme le lui demandait monseigneur Graoully.

Attendant que Cooky fasse sa déclaration , il resta immobile et calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Mar 5 Avr - 0:00

C'était à elle de parler, de s'expliquer... elle si bavarde en resta muette. Elle avait attendu cet instant depuis si longtemps qu'elle eu besoin de quelques secondes pour comprendre que enfin il était arrivé.
Se redressant, elle regarda le tribunal constitué devant elle. Ses pensées se bousculèrent soudain dans son esprit, mais lorsqu'elle parla, ce fut d'une voix calme et posée.


En effet Monseigneur, nous souhaitons dissoudre les liens du mariage qui nous unissent encore aujourd'hui.

Elle se doutait de ce qu'il devait penser d'eux, d'elle qui osaient faire une telle demande. Elle avait partagé son avis de longs mois durant mais c'était à elle de lui expliquer maintenant ce qu'il en était.


Messeigneurs, ce n'est pas de gaieté de cœur que je me présente devant vous aujourd'hui. Il n'y a rien que je n'eut donné pour ne pas en arriver là. Hélas l'histoire se raconte rarement comme nous souhaitons l'écrire.
Plusieurs raisons me conduisent à demander ce jour la dissolution des liens sacrés du mariage qui m'unissent encore en cet instant à Gehen. Je vais tenter de vous les présenter.

Elle ferma un instant les yeux, remonta le temps en pensés...

La célébration de notre union eut lieu le vingt-neuvième jour du mois d'Octobre de l'année mil-quatre-cent-cinquante-et-sept. Elle se déroula en ces lieux où nous fûmes entourés de nos amis et de feu le père Estaphios qui célébrait l'office.
A cette époque, Gehen et moi nous connaissions depuis de longs mois. Nous avions été amis d'abord avant de nous rapprocher et de nous engager dans la démarche du mariage. J'avais alors un fils, Arthur, dont le père était décédé et que Gehen s'était proposé d'élever comme étant le sien.

Les premiers mois de notre union furent il me semble calmes et heureux. Bientôt, nous apprîmes même que nous attendions un heureux évènement. En décembre, je me présentai au poste de bourgmestre de notre ville, soutenue par mon époux et par mes amis, époux qui d'ailleurs fit partie du conseil municipal où il donna de son temps et de son énergie tout autant que les autres. Je me représentai en janvier, puis en février de l'année suivante. Avant chaque campagne, je m'assurai du soutien de mon époux.

Fin janvier cependant, il commença à me reprocher de passer trop de temps à la mairie et pas assez avec lui. Je le reconnais volontiers, je me donnai entièrement à ce poste pour lequel les ortheziens comptaient sur moi. Il me fallait découvrir comment tout cela fonctionnait, comment je pouvais relancer cette ville qui comptait tant pour moi, pour nous et qui était devenue un triste couloir vide depuis quelques mois. Nos efforts conjugués parvenaient enfin à faire revivre Orthez et je faisais tout ce qu'il m'était possible de faire pour qu'elle se redresse totalement.
Gehen me fit la remarque, et je tentai de me montrer plus attentive à lui mais cela n'était jamais assez. Pourtant, il accepta que je me représente à la mairie en février. Il n'y avait personne qui souhaita reprendre le flambeau.

Cependant, la tension montait entre nous et un jour, j'appris son départ pour la Gascogne. Bien que vivant difficilement cette mésentente qui s'était installée, je fus très choquée de découvrir qu'il avait quitté la ville sans me prévenir. D'ailleurs, ce n'est pas lui qui me prévint mais un ami qui me demandait pourquoi mon époux partait en voyage à quelques semaines de l'accouchement.
Lorsqu'enfin je pus entrer en contact avec lui, il me demanda de le rejoindre pour lui prouver que je l'aimais et que j'étais prête à quitter la ville et la mairie pour lui.
Comprenez moi... j'étais enceinte de huit mois, maire, j'avais déjà déposé ma candidature pour les élections suivantes et l'on comptait sur moi. J'essayais de lui faire comprendre et lui promis que ce serait le dernier mandat que j'effectuerais. Il refusa cependant de revenir et continua sa route sans plus me donner de nouvelles.

J'accouchai le seize février de l'année mil-quatre-cent-cinquante-et-huit d'une petite fille, Elea. [nous avions décidé que un mois IRL = trois mois de grossesse RP]. Bien que n'ayant pas eu de nouvelles de mon époux depuis longtemps, je lui envoyai un faire-part pour lui annoncer qu'il avait une petite fille.[lien vers le RP naissance]. Il me répondit en me demandant si je souhaitais que l'on se rejoigne. Je fus stupéfaite. Je venais d'accoucher, il était hors de question que je voyage avec un bébé si petit. De plus, s'il était revenu... cela aurait-il changé le fait qu'il m'avait abandonnée enceinte et qu'il était partit sans se retourner ? Je crois me souvenir que je lui répondis fermement que je n'étais pas prête à lui pardonner. Ensuite ce fut de nouveau le silence.

Je passai le relais de la mairie, ne me représentant plus après ce troisième mandat. Après quelques semaines à aider mon successeur, je partis pour un long voyage à travers le royaume en compagnie de mon amie Angarad. Elle m'avait soutenue avec quelques autres proches depuis le départ de mon époux et elle souhaitait voyager un peu. Nous décidâmes de nous rendre entre autres à Fougères où elle savait que vivait désormais Gehen. Malgré la peine que je ressentais encore à son encontre, j'étais décidée à parler avec lui et surtout, à lui présenter sa fille. Le voyage fut long et lorsque nous parvînmes à Fougères, cela faisait de longues semaines que nous avions quitté Orthez.
Je croisai Gehen en taverne rapidement. Malheureusement, la rencontre ne fut pas telle que je l'espérais. Il quitta la taverne quelques secondes seulement après que j'y entrai. Encore aujourd'hui je me demande pourquoi il me fuyait de la sorte.
Finalement, je n'eus pas d'autre occasion de le voir. Il ne m'écrivit pas davantage pour me proposer une rencontre. Angarad qui avait eu plus de chance que moi me rapporta alors qu'il vivait désormais avec quelqu'un d'autre et qu'il semblait très amoureux. La nouvelle fut un choc pour moi et je lui demandai de rentrer rapidement. Jamais je n'avais imaginé une telle issue à cette histoire.


Elle baissa la tête et s'interrompit le temps de se reprendre.

Ensuite... eh bien nous continuâmes de vivre nos vies séparément. Je ne sais rien de la sienne depuis ce jour. De mon côté, je compensai ma solitude par autant d'activités qu'il m'était possible d'en supporter tout en élevant de mon mieux mes deux enfants.

Durant de longs mois je n'en parlais plus. Mes amis me demandaient de temps à autres pourquoi je restais mariée à cet homme qui n'avait que faire de moi et de sa fille. Je leur expliquais que je n'avais pas envie de rompre la promesse que j'avais faite. Que même si Gehen avait cassé net le lien qui nous avait unit, je voulais garder intact celui qui m'unissait à Aristote et que je n'avais pas le droit de briser ce que le Très-Haut avait unis.
Et puis, un jour, Gehen m'écrivit pour me parler de divorce. Après m'avoir mis en colère, cela me fit réfléchir. Cependant la décision était difficile à prendre. Je laissai encore le temps s'écouler.
En novembre, j'eus une longue conversation avec le père Brennach. Il m'écouta et je lui confiai toute l'histoire. A ma demande, il m'indiqua les modalités possibles pour dissoudre le mariage.
Cela faisait plus de dix mois que Gehen était partit.

Je lui ai donc écrit pour l'informer de ce que Brennach m'avait appris. Il me répondit qu'il était d'accord pour dissoudre le mariage, à condition que je n'invoque comme raison que la disparition des sentiments amoureux.
Je m'occupai donc des formalités et... et me voici.


Elle reprit son souffle. Elle avait parlé bien plus qu'elle n'avait pensé le faire, mais cette histoire, elle la connaissait sur le bout des doigts maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torcal
Archevêque d'Auch
Archevêque d'Auch
avatar

Messages : 910
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 34
Localisation (dans le jeu) : Mont de Marsan

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Mar 5 Avr - 7:36

Torcal avait parfaitement écouté le récit de Dame Cooky, il attendait maintenant la déclaration de l'époux.
Il se garda de tout commentaire.
Attendant que Monseigneur Graoully continue à présider la séance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graoully

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Mar 5 Avr - 16:19

A demi ennuyé, l'abbé écouta d'un air distrait les paroles. Certains points retinrent pour autant son attention. Il commença par le premier.

Avant ton mariage, tu as eu un enfant. Cela signifie donc que tu as commis le péché de chair ! Es-tu te prétends aristotélicienne en commettant un tel péché ?

Honte à toi ! T'es tu au moins confessée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Mar 5 Avr - 17:02

Elle s'attendait à une remarque sur son aîné et ne fut pas surprise lorsque Monseigneur Graoully l'interrogea à ce sujet.

Monseigneur... j'ai eu mon enfant avant le mariage, il est vrai.
Pour être exacte, je l'ai eu avant de découvrir la religion aristotélicienne et de demander le baptême.
J'étais jeune à l'époque, j'avais à peine quinze ans et je venais d'arriver en Béarn. Pourtant, j'aimais sincèrement le père de mon fils, nous étions fiancés et nous projetions de nous marier. L'enfant est arrivé avant tout cela et nous n'eûmes pas le temps de réparer cette erreur.

Depuis, j'ai été baptisée et j'ai en effet eu l'occasion de me confesser plus d'une fois. Chaque dimanche lorsque je me rends à l'office, je demande à Aristote de me pardonner cet écart de jeunesse que je commis dans l'ignorance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graoully

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Mar 5 Avr - 17:33

Ne joues pas sur les mots ma fille. Les confessions de début de messe sont là pour effacer les péchés véniels. les péchés plus graves, comme celui de chair, doivent être confessés à un prêtre.

Se levant, et articulant chaque mot de sa phrase.


De fait, au nom de l'Église, je demande solennellement l'arrêt du procès en dissolution de mariage, tant que cette vile femme ne se sera pas confessée à un prêtre pour son péché de chair !

L'abbé se rassit, et remit quelques feuilles devant son visage pour qu'on ne le voie pas rire, bien que discrètement, tandis qu'il regarde en coin les réactions des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bushiro
Prêtre Aristotélicien
Prêtre Aristotélicien
avatar

Messages : 888
Date d'inscription : 08/05/2008
Localisation (dans le jeu) : Auch

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Mar 5 Avr - 17:43

Mon frère il n'y a aucune raisons de faire cela, ce fait fut commit avant sont entré en l'amitié aristotélicienne et vous savez comme moi que le sacrement du baptême lave de tout les péché de la vie d'avant.... d'ailleurs on ne peut même considéré cela comme péché car un péché est un mauvais acte fait par une personne "éclairé" et qu'avant d'enter aristotélicienne elle n'était même pas consciente des vertus et de la façon dont l'homme doit vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Mar 5 Avr - 17:55

Elle en resta quelques instants abasourdie...

Je suis navrée Monseigneur, j'ai du mal m'exprimer.
Je voulais dire que je me suis confessée plusieurs fois, notamment auprès du père Brennach et que d'autre part il ne se passe pas un jour sans que je regrette d'avoir agit de la sorte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torcal
Archevêque d'Auch
Archevêque d'Auch
avatar

Messages : 910
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 34
Localisation (dans le jeu) : Mont de Marsan

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Mar 5 Avr - 22:24

Torcal jusqu'à cet instant avait écouté comme à son habitude.
Il écouta la réponse de Monseigneur Bushiro, et bien sur que ses paroles étaient des plus pures dans la conception de la tradition aristotélicienne.

Il prit la parole :


Monseigneur Graouly il est certain que dans un autre contexte, le pêché de chair avant le mariage est sans nul doute plus que condamnable, et je vous soutiens comme certainement le ferait Monseigneur l'Archevêque Bushiro.

Mais là dans la situation de cette jeune femme, nous ne pouvons retenir un tel argument.
Elle était mineure, sans connaissance qu'il existait un Créateur.
Sans même savoir que l'acte de chair en dehors du cadre du mariage est pêché mortel.

Nous avons une preuve que cette jeune fille est innocente pour cet acte, et je tiens à le lui signifier ici en présence de tous.

Oui, innocente elle l'est et qu'elle arrête de se culpabiliser pour cette accident.

Car si Dieu la pensait coupable et perfide ou vénale, voir pécheresse de luxure en toute conscience, le Très-Haut ne se serait pas fait connaitre à elle. Il ne l'aurait pas guidé vers la voie du baptême et de la communauté aristotélicienne.
Si Nostre Seigneur l'a permit, s'est qu'Il l'a reconnu innocente, sans le moindre doute, de plus avec l'onction du baptême, Dieu l'a rendu exempte du pêché passé. Elle fait partie maintenant de ceux et de celles qui ont été séparer du monde, en guise de prémisses pour l'adoration du Très-Haut, s'est nostre soeur et puisque Dieu l'a recueilli dans son assemblée nous ne pouvons que l'accueillir, je dirai avec joie, compréhension et amour fraternel .

Torcal se tournant vers Dame Cooky :

Ma fille ne vous culpabilisée plus pour cet événement de vostre vie passée, mais faite de cet enfant, qui en est né de par la volonté de son Créateur, un vrai aristotélicien, bénissant Dieu et apportant son amitié aux hommes.

Mais revenons si tout le monde le veut bien au fait pour lequel nous sommes aujourd'hui réunis.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gehen

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/10/2008
Localisation (dans le jeu) : mortagne

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Jeu 7 Avr - 11:47

Gehen regardait tour à tour les prélats et Cooky , cherchant a savoir qui reprendrait la parole..en effet , rien n'avait changé depuis l'intervention du pére Torcal .
Gehen se demandait bien ce qu'il se passait???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecm
Abbesse
Abbesse
avatar

Messages : 1071
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation (dans le jeu) : Tarbes

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Ven 8 Avr - 16:24

Monseigneur Graoully avait l'air de chercher ses mots pour continuer son acte d'accusation... Les secondes paraissaient longues, il faut dire que toute la salle était pendue aux lèvres de l'Inquisiteur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Graoully

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 10/02/2011

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Dim 10 Avr - 16:03

Devant autant de mauvaise foi, l'abbé se rassit et se cala dans son siège. Bushiro n'avait qu'à se débrouiller, c'était de toute manière à lui de mener l'audience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Dim 10 Avr - 19:30

Elle remercia d'un sourire Monseigneur Torcal pour ses paroles rassurantes. Elle s'en voudrait toute sa vie d'avoir imposé cela à son fils, mais cela ne l'empêcherait pas de l'aimer plus que tout et de se battre chaque jour pour le préparer à être un homme respectable et respecté.

Un nouveau silence s'abattit sur l'assemblée. C'était d'autant plus étrange qu'elle s'était attendue à un feu nourrit de questions personnelles.
Ébahie, elle vit même l'Inquisiteur se rassoir sans mot dire mais l'air renfrogné. Décidément elle n'y comprenait plus rien.

Debout devant le jury silencieux, elle ne s'était jamais sentie aussi seule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torcal
Archevêque d'Auch
Archevêque d'Auch
avatar

Messages : 910
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 34
Localisation (dans le jeu) : Mont de Marsan

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Lun 11 Avr - 17:28

Bien je pense que l'époux pourrait nous expliquer comment "lui" il en est venu à cette situation et cette prise de décision?!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gehen

avatar

Messages : 57
Date d'inscription : 10/10/2008
Localisation (dans le jeu) : mortagne

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Lun 11 Avr - 19:36

Gehen se leva et s'avança , il était temps enfin de répondre.

Comme l'a déjà dit Cooky, tout allait bien entre nous , les jours s'écoulaient tranquillement et la vie a deux nous était agréable.
Aprés en avoir discuté ensemble , Cooky et moi même , j'acceptais qu'elle se présente à la mairie pour les élections , non sans avoir souligné que celà ne devait pas nuire à notre couple.
Le premier mandat se déroula tant bien que mal et malgrés le temps que passait Cooky à la mairie , je ne disais pas grand chose et je m'impliquais au maximum pour l'aider et me rendre utile..
mais trés vite suite au nouveau mandat , tout se dégrada , les absences de Cooky se faisaient de plus en plus longues , je lui disais souvent que celà devenait trop prenant et que notre couple risquait d'en souffrir .
Elle me promettait de faire de son mieux et d'être plus présente à mes cotés mais celà ne durait pas bien longtemps et reprenait de plus bel...
Celà devenait de plus en plus difficile a vivre , le soir alors que j'aurais aimé passer du temps en sa compagnie , elle me disait être fatiguée ou trouvait une autre déconvenue pour aller dormir ....Mais quelle ne fut pas ma surprise alors que plusieurs fois , je me retrouvais seul dans notre demeure , la cherchant partout !!!!
A deux ou trois reprises , sortant de chez nous pour voir si elle était à la mairie , et bien non , elle était en taverne et ce jusqu'à des heures trés avancées de la nuit .
A de nombreuses reprises je lui faisais la remarque , me demandant ce qu'elle pouvait faire en taverne la nuit et bien souvent avec un homme !!!!
Plusieurs fois j'en ai parlé avec dame Angarad , une amie commune , celle ci m'encourageait a être patient , ce que j'ai été longtemps!!!
Pour en finir , je prévenais Cooky de changer et de redevenir comme à nos débuts , et bien non , rien ne changeait.
J'ai donc pris la décision de m'éloigner dans un premier temps , et Cooky était au courant car je l'avais prévenu(j'ai même ecris un post en halle pour dire au revoir à tous) , je lui écrivais pour lui demander de venir avec moi et de faire le voyage à fougères comme on l'avait prévu avec notre amie Angarad .
Sa réponse fut négative.
C'est alors que je décidais de monter seul à fougères , sachant que des amis d'Angarad seraient là pour m'y accueillir .
Entre temps , j'appris la naissance de soit disant notre fille , mais comment être sur que ce soit moi le pére alors que Cooky passait ses nuits en tavernes avec le plus souvent des hommes !!!!!
Lors de sa venue à fougéres , elle ne m'a pas prévenu de sa venue et lorsque je l'ai croisé en taverne un soir , je n'avais pas envie de lui parler .Elle était venue pour tenir sa promesse à Angarad et non pas pour me voir ni me présenter sa fille .
voilà , je pense que j'en ai assez dit , celà n'étant pas du tout agréable de remonter en arriére et se remémorer de mauvais souvenirs.
Je rajouterais une chose , Cooky parle de ma nouvelle amie , je veux bien mais elle , elle a aussi un nouvel ami !!!

Gehen se tourna vers Cooky et lui dit:
Toi qui m'a demandé de de faire en sorte que ce procés se passe sans haine , évite de dire certaines choses qui ne sont pas fondées , j'ai encore ta lettre me demandant si j'étais d'accord pour une demande d'annulation de notre mariage.
Sauf erreur je ne t'ai rien demandé de spécial , simplement de dire que notre amour n'était plus , ce qui est vrai depuis longtemps maintenant.

Gehen se tourna à nouveau vers les prélats et leurs dit:
Voilà , j'ai fini , je ne tiens pas a en venir a des paroles désagréables en vers Cooky , je voudrais simplement qu'aussi bien elle que moi , nous puissions vivre tranquillement et qui sait , nous marier à nouveau avec la personne que l'on aime.
Gehen resta immobile attendant la suite du procés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cooky
Fidèle
Fidèle
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Lun 11 Avr - 21:48

Elle écouta avec attention ce que Gehen avait à dire. Elle se doutait qu'il dirait que c'était de sa faute et qu'il était parti parcequ'elle était trop absente. Elle s'y attendait, sachant pertinemment qu'elle avait à assumer cette erreur.
Mais la suite de son discours la laissa coite. Elle ouvrit la bouche, sur le point de répliquer mais se retint de justesse voulant boire le calice jusqu'à la lie, entendre chacun des propos qu'il tiendrait. Pourtant, quand elle l'entendit l'accuser d'infidélité, elle ne put que s'affaler lourdement sur une chaise.
Elle ? Infidèle ? Elle n'osait croire qu'il avait pu dire une chose pareille. Jamais il ne lui avait fait part de tels soupçons. Comment pouvait-il l'accuser de la sorte. Et dire que sa fille était une bâtarde, elle en avait le ventre noué et une brusque envie de vomir. C'était lui qui était parti et qui vivait sans honte aucune avec une autre et c'était elle la fautive ? Comme c'était facile de se dédouaner en faisant planer un doute qu'il venait d'inventer. Elle vivait seule elle, parcequ'elle se rappelait être encore mariée et elle n'avait aucune relation avec qui que ce soit. D'où lui sortait-il cet ami imaginaire ?


Assise sur sa chaise, elle ne parvenait pas à masquer l'effarement sur son visage. Elle avait cru souffrir plus qu'il n'était possible lorsqu'il était partit, elle s'était crûe guérit désormais, hors d'attente de ses propos acerbes, mais c'était sans compter sur son habileté à mentir sans vergogne.
Elle n'avait pas la parole mais l'eut-elle eue qu'elle aurait été incapable d'exprimer un seul mot tant ces propos lui faisaient mal.
Et il osait mêler Angarad à cette sordide histoire. Qu'ils l'appellent, elle leur dirait ce qu'il en était.

Elle aurait pu contester son histoire point par point mais elle était trop choquée pour ne pouvoir prononcer ne serait-ce qu'un mot. Il voulait la paix ? Qu'il commence par la vérité et l'honnêteté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torcal
Archevêque d'Auch
Archevêque d'Auch
avatar

Messages : 910
Date d'inscription : 03/12/2010
Age : 34
Localisation (dans le jeu) : Mont de Marsan

MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   Mar 12 Avr - 18:59

Messire Géhen nous prenons note de vostre déclaration.

Je vous signale à tous les deux que devant ce tribunal il vous est possible de déformer les faits, les prises de décisions, les cachotteries et les mensonges, mais attention! Je dis bien attention ! A Dieu vous ne pouvez mentir, Il sonde les coeurs les âmes et les esprits. le jour du jugement vous aurez à rendre compte de chacun des mensonges que vous aurez dit dans vostre vie. Je vous conseille donc de bien mesurer vos paroles et d'assumer vos actes.

Pour parler franchement il est toujours facile, je dirai même trop facile d'accuser une femme d'avoir fait un enfant avec un autre et de vouloir vous en faire porter le chapeau, si je puis dire. Mais cette histoire ou excuse est très masculine. Messire Gehen sachez et je vous le dit en toute simplicité, une femme qui aime un autre homme et qui attends un enfant de lui, en général ne le cachera pas à son mari, mais le quittera en lui disant la vérité. Peu sont les femmes qui agissent comme vous venez de l'expliquer. Personnellement et pour des questions d'expériences je ne peux vous suivre dans vostre explication. Attention! car si cette fille est la vostre ce dont je ne doute aucunement Dieu vous demandera des comptes pour cette attitude de "non responsabilité".

Je crois sincèrement et de toute mon âme que Dame Cooky n'est pas le genre à vous faire porter un chapeau qui n'est pas le vostre.
Donc soit vous vous trompez et vous devriez repensez à la question sérieusement. Que vous vouliez rejeter vostre femme est un choix qui est vostre, mais que vous rejetiez vostre fille en est un autre je je ne puis comprendre ni accepter.

Maintenant je vais plus loin dans la réflexion. Quitter son épouse parce qu'elle s'implique trop pour sa terre est un manque d'amour pour cette même terre et peut-être aussi de la jalousie pure et simple. Nous connaissons cela, les femmes qui réussissent mieux, ou qui font de l'ombre à leur mari, cela irrite ces derniers et les rend souvent jaloux blessés dans leur amour propre.

Donc ici en se tribunal ne chercher pas "d'exusite" cela ne fonctionnera pas.

Maintenant vous parlez qu'elle a un ami,.... disons "intime" avez-vous des preuves, un nom? Car si vous n'avez pas de preuve s'est de la diffamation?


Le Prélat s'arrêta et s'assit il était furieux que l'on fasse toujours passer les femmes pour des moins que rien et que les machos s'en tire à chaque fois.

Puis il se releva.


Finalement, vous êtes comme tous les couples, vous vous aimez un temps, puis lorsque vient les petits problèmes, au lieu de vous unir, chacun regarde dans la direction qu'il désire oubliant le premier amour. Le pire Messire Gehen dans la vie quelque soit le problème s'est de ne pas assumer ses actes. Être "responsable de ce que l'on pense et fit voilà le genre de personne que Dieu aime.
Prenez l'exemple de nostre ancêtre Oane, Dieu a aimé qu'il assume sa position.
Et moi aussi, j'ai horreur des gens qui se défilent, ou accusent les autres pour se dégager de leur propre choix.

Finalement Torcal s'assit mais il était furieux.
Il demanda pardon à Dieu tout bas de cette colère.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Salle d'Audience ( Gehen c. Cooky )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province métropolitaine d'Auch :: Officialité Épiscopale d'Auch :: Salle d'audience-
Sauter vers: