Venez découvrir la province d'Auch, le clergé Aristotélicien siège en ces lieux. Forum lié au jeu des RR.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Ce forum va entrer en hibernation. On est passé sur le Fofo II Eglise Aristo http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12123 Rejoignez nous !!!!

Partagez | 
 

 Annonces de Rome - A diffuser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aizu

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation (dans le jeu) : Saint Bertrand de Comminges

MessageSujet: Annonces de Rome - A diffuser dans toutes les paroisses!   Jeu 27 Nov - 10:22

Ingeburge a écrit:
Citation :
DE LA PRESENCE DES CLERCS DANS LES ORDRES MILITAIRES NON RELIGIEUX


Au nom de la Congrégation des Saintes Armées,
Nous, Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg,
Cardinal Connétable de Rome,
Chancelier Militaire de l'Ordre de l'Etoile d'Aristote, Office militaire d'Isenduil,

Rappelons qu'en vertu du droit canon relatif aux Saintes Armées :



La Garde Episcopale et les Ordres Militaro-Religieux peuvent compter dans leurs rangs un nombre illimité de clercs de la Très Sainte Eglise, ordonnés ou non (DC SA, Tome VI - La Garde Episcopale - DC SA, Tome VIII - Les Ordres Militaro-Religieux, V, A);

Les Ordres de Chevalerie Alliés Aristotéliens peuvent compter dans leurs rangs trois clercs de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne, ordonnés ou non (DC SA, Tome IX - Les Ordres de Chevalerie Alliés Aristotéliciens, B);

Les Ordres militaires non religieux ne peuvent compter dans leurs rangs qu'un seul clerc, ordonné ou non.



Tous les clercs appartenant à une organisation militaire laïque sont priés de se présenter à la Congrégation des Saintes Armées et de mander audience auprès du Connétable de Rome, la présence des Grands Maîtres étant fortement conseillée.
Toute personne ayant connaissance de l'appartenance d'un clerc à un ordre non répertorié dans l'annexe est prié d'en informer le Connétable de Rome.

Pour information, le présent rappel ne concerne pas les aumôniers d'Osts ducaux et comtaux.



Rédigé et scellé à Rome le vingt-sixième jour de novembre de l'an de grâce MCDLVI.



Annexe :
Citation :
LISTE NON EXHAUSTIVE DES ORDRES MILITAIRES NON RELIGIEUX FRANCOPHONES ET DE LEURS CLERCS

  • Ordre des Chevaliers Hospitaliers de l'Esterel
    Dame Ascram

  • Ordre Hospitalier de Saint Jean Jérusalem
    Monseigneur Lapinus de Cardaillac, dit Lapinus47
    Son Excellence Marie Amélie de Cortillolles, dite Zouzouille
    Père Romuald d'Ander Lech, dit Romuald1966

  • Ordre des Pauvres Chevaliers du Temple de Salomon
    Dame Elyena
    Dame Heaven
    Messire Hierulf

  • Ordre Royal du Saint-Esprit
    Monseigneur Marc Ulrich Adrien de Lasteyrie, dit Muad_dib

  • Ordre de Saint Lazare
    Messire Lanfeust36

  • Ordre de Saint Ouen et de l'Etoile
    Monseigneur Gedeon de la Motte Josserand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizu

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation (dans le jeu) : Saint Bertrand de Comminges

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Lun 8 Déc - 8:19

MrGroar a écrit:
A l'ensemble des fidèles de la grande Amitié Aristotélicienne,

Moi MrGroar, Archidiacre de Rome, vous fait part du bilan mensuel de la très Sainte Curie Romaine. Voici donc la synthèse de ce qui a été débattu, voté et concrétisé au mois de novembre par l'assemblée des Cardinaux:

Élections, votes, décisions:
- Remplacement du Cardinal Primat Syounger par Dainsleif
- Adoption du nouveau Droit Canon sur la Curie, les Congrégations et les Offices
- Adoption des nouveaux Registres
- Départ en voyage de 2 cardinaux pour régler la situation en Espagne et au Portugal
- Élection d'un nouveau Cardinal Romain: Kad
- Création d'un bureau pour l'abbaye d'Heiligenbronn en Primatie Allemande
- Recrutement d'un Préfet de l'Office du Grand Camérier
- Recrutement d'un Préfet à la Communication de Rome

Hagiographies:
- Al Lopas: adoption
- Minus Mailhes: vote en cours
- Georges de Lydda: vote en cours
- Etienne de Harding: vote en cours
- Sylvia: vote en cours
- Hildegarde: vote en cours

Discussions sur:
- Tastevin
- La notion d'auto-héritage héraldique après éradication et création d'un nouveau perso du même nom
- Les remaniements nécessaires à l'Inquisition
- La communication de l'EA
- Le sous forum de l'EA sur le forum 2
- Les problèmes rencontrés en Hollande rapport aux anti-EA
- Les infractions des prêtres au DC en Pologne
- Le séminaire supérieur de Rome
- L'éradication de Dunpeal au Portugal
- La recherche de nouveaux cardinaux
- Le potentiel schisme en Italie

Puisse le Très Haut nous aider à réaliser tout ce qu'il reste à faire!

Fait à Rome le 2 décembre 1456,
MrGroar, Archidiacre de Rome.




[ Lien ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizu

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation (dans le jeu) : Saint Bertrand de Comminges

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Mer 17 Déc - 9:27

Navigius a écrit:

À l’attention des habitants du Comté d’Armagnac-Comminges,
À l’attention des habitants du Comté de Béarn
À l’attention des habitants du Duché de Gascogne,
À l’attention des habitants du Duché de Guyenne,

Nous, Navigius di Carrenza, Archevêque Métropolitain d’Auch par la grâce du Très-Haut et la volonté manifeste de l’Assemblée Épiscopale de France, prenons aujourd’hui la plume le cœur teinté de tristesse et de déception, mais néanmoins résolu à l’espoir et la quiétude.

De par nos voyages et pérégrinations, nous avons été témoins de nombreuses pratiques et conduites ayant cours au sein de notre Archidiocèse, qui comprend le Duché de Gascogne, les Comtés d’Armagnac-Comminges et de Béarn, ainsi que la ville de Bazas sise en Guyenne. La visite de ces endroits charmants et forts industrieux nous a permise de constater une disparition manifeste et néfaste de la déférence et du respect dans nos villes et villages.

Il nous semble de notre devoir de ne point rester muet devant cette situation que nous estimons hasardeuse pour le bien-être moral de nos paroissiens, ainsi donc, nous dédions les lignes qui suivent à votre conscience, vous rappelant toute l’affection que nous éprouvons à l’égard de chacun d’entre vous.

  • Du respect des autres

    Chaque homme et chaque femme qui vit sous le Soleil, enfantée par la volonté divine, mérite le respect de tous et chacun. Le respect n’est pas un devoir, il s’agit d’un droit, inaliénable dont nous disposons tous en notre qualité d’enfants du Très-Haut, que nous soyons membre de l’Aristotélisme où en marge de ce dernier.

    Le manque de respect dont nous avons été témoins entre nombre de nos paroissiens nous attriste. Nous n’avons pas été personnellement visé par ce dernier, nous dénotons une grande cordialité de la population paroissiale à notre égard et l’en remercions, mais nous avons été témoins de propos qui font la disgrâce de ceux les proférant.

    Qu’il soit su que manquer de respect à un frère où une sœur, un ami où un ennemi, est en fait un flagrant manque de respect envers soi-même et l’idéal vertueux vers lequel nous tendons en tant qu’Humanité en marche. Le respect n’a pas à se mériter, il doit être en toute situation, et ce même si une personne ne s’en montre pas à la hauteur. Donnez, et donnez d’une large mesure, car c’est avec cette mesure que vous serez jugé devant le Très-Haut chers amis.

  • Du respect envers le clergé

    Il nous apparaît qu’en certains endroits de notre archidiocèse, le respect envers les membres du clergé est inexistant où alors fort aléatoire. Il nous semble important d’aider par nos mots à rectifier le tir.

    Tout d’abord, nous avons précédemment démontré qu’il fallait respecter chaque homme et chaque femme en sa qualité d’humain. Cela s’applique au clergé, car bien évidemment, ses membres sont aussi humains que vous et nous. Ils sont faillibles comme tous les hommes, ils peuvent décevoir, comme tous les hommes, mais ils sont dotés d’un grand cœur et d’une volonté indéniable de servir leur communauté.

    Le respect n’empêche pas la critique, soyez-en avisé et assuré. Cependant, le travail qu’effectue le clergé, c'est-à-dire un travail de service envers la population et d’adoration de Dieu ne devrait jamais être trainé dans la boue où dévalué, au même titre que le travail d’un honnête charretier à droit au respect.

    Nous sommes convaincus que le manque de respect envers le clergé dont nous avons été témoin n’est que passager, une embûche sur une longue route vers la vertu, et que nos humbles, pieux et industrieux paroissiens corrigeront cette situation qui leur fait présentement déshonneur.

  • Du respect envers les titulaires de charges comtales et ducales

    L’apparent manque de respect qui frappe notre archidiocèse trouve aussi comme exutoire les titulaires de fonctions comtales et ducales, dont le devoir de rendement rend vulnérables à une critique assidue et abondante.

    Il nous semble important de rappeler que malgré leurs torts, leurs humeurs et leurs manières, ces personnes, qu’ils soient motivés par le désir de servir où l’ambition personnelle, effectuent un travail qui a pour but et intérêt le bien commun de nos comtés et duchés. Nous avons-nous même occupé par la passé des charges comtales et pouvons témoigner de l’immense quantité de temps nécessaire pour les mener à bien.

    La critique est essentielle face aux titulaires de charges comtales et ducales, et nous l’encourageons, pour autant qu’elle soit respectueusement canalisée et exprimée, non point sous forme d’insultes, mais sous formes de doléances et recommandations vertueuses et respectueuses.

    Nous demeurons convaincus que le manque de respect dont ont été victimes plusieurs de ces personnes n’est pas foncièrement désiré, voulu et mijoté. Souvent, sous le coup de l’émotion, il arrive que nos mots dépassent notre pensée, mais il faut savoir rectifier le tir et ressortir plus fort de cette épreuve qui nous éloigne de la vertu véritable.


En somme, dans un esprit de synthèse, nous formulons l’espérance de voir la population de notre archidiocèse de ressaisir et faire montre du respect et de la dignité immanente à tout homme et toute femme, afin de s’élever en exemple pour notre Royaume entier et l’Aristotélisme. Nous vous sommes reconnaissant d’avoir pris de votre temps pour faire la lecture de cette missive épiscopale.

Aristotéliquement vôtre,



Navigius di Carrenza
Archevêque Métropolitain d’Auch

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizu

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation (dans le jeu) : Saint Bertrand de Comminges

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Mar 30 Déc - 12:18

Otto bismarck a écrit:
Mgr Otto Bismarck,
Vice Primat de France,


Aux Frères et Soeurs de France,

Salut et Bénédiction dans le Seigneur.

Saint Nicolas Noël est à l'honneur aujourd'hui, mais qui était cet illustre Saint ? Depuis son plus jeune âge il était pétri d'une foi inébranlable en le Seigneur. Sa vie simple et ses actions charitables en faisaient un homme bon dont l'exemplarité rayonnait sur les hommes qu'il fréquentait. Après avoir assuré de glorieux ministères ecclésiastiques il décida de partir à l'âge de 90 ans pour un dernier pèlerinage à la gloire du Seigneur. Ayant appris la naissance de Christos et d'Aristote le 25 décembre, il promit à sa communauté de revenir pour bénir ce jour là. C'est alors que la légende raconte que le jour où il fit la célébration de la Sainte Messe du 24 décembre, il disparut mystérieusement une fois l'office terminé. Les villageois ne parvinrent pas à le retrouver mais on raconte que le soir venu, toutes les maisons sans exception étaient remplies de cadeaux aux pieds des cheminées.

Apprécions frères et Soeurs, la bonté de celui que les fidèles appelaient "père Noël" et que tous louent en ce 25 décembre pour ses actions saintes. Par la grâce de la divine providence ce Saint fut pour les hommes d'hier un chemin de foi tout comme il parle aujourd'hui aux hommes de notre temps. Cette pleine miséricorde et action de charité rappellent combien l'attention de l'Eglise se porte sur les plus humbles. Combien l'Eglise lutte avec détermination pour que triomphe le juste et le bon sur cette terre, en récusant l'infamie, l'injustice et la guerre. Ils sont nombreux les sujets qui viennent troubler l'exercice de nos ministères apostoliques. Mais le clergé français agit avec sérieux et rigueur pour parvenir à la meilleure des solutions possibles en exerçant lorsqu'il le peut ses compétences diplomatiques.

L'Eglise de France par ma plume adresse au Royaume ses meilleurs voeux pour la Saint Noël, que ce 25 décembre soit pour tous un moment de paix et de réconciliation dans les tumultes du quotidien. Que les armes cessent, que le dialogue se fasse et que les hommes reprennent le chemin de leurs foyers plutôt que celui du front. Soyons donc, au moins en ce jour, à l'image de tous ces saints et de tous ces prophètes. Soyons nous aussi des lumières de sainteté dans la Grâce que Dieu nous a révélé.

Nous prions ardemment pour que les conflits qui font profondément souffrir l'Eglise et la France se taisent en ce jour de paix. Nous savons par ailleurs que de récentes affaires émergent et vont de nouveau causer le malheur au sein de la cité des hommes. Nous formons le voeux en secret que s'édifie ici bas une cité glorieuse et réconciliée dans le triomphe de la foi Aristotélicienne, comme l'a demandé notre Dieu tout puissant. Nous vous invitons à vous joindre aux actions du clergé pour célébrer dans une communauté rassemblée cette fête de toute l'Eglise.

Dieu bénisse Sa Majesté, la France et tous les Français !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizu

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation (dans le jeu) : Saint Bertrand de Comminges

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Ven 9 Jan - 18:00

MrGroar a écrit:
A l'ensemble des fidèles de la grande Amitié Aristotélicienne,

Moi MrGroar, Archidiacre de Rome, vous fait part du bilan mensuel de la très Sainte Curie Romaine. Voici donc la synthèse de ce qui a été débattu, voté et concrétisé au mois de décembre 1456 par l'assemblée des Cardinaux:

Élections, votes, décisions:
- Nomination de Cyril Kad d'Azayes au dicastère de la Congrégation de la Sainte Inquisition en tant que Chancelier.
- Nomination de Clodeweck de Montfort-Toxandrie en tant que Cardinal Inquisiteur.
- Vote sur le nouveau Droit Canon de la Sainte Inquisition, suspendu suite à la nomination de Son Éminence Kad en tant que Chancelier.
- Ouverture officielle des nouveaux Registres.
- Élection de deux nouveaux cardinaux pour le Consistoire Pontifical italophone, Son Éminence Lucibello et Son Éminence Profeta Pucci Guerra.
- Levée du décret "De Templo et Clericis" concernant l'Ordre du Temple.
- Nomination In Gratebus des derniers évêques élus.
- Nomination de Håkon von Ahlefeldt-Oldenbourg au poste de préfet de l’Office des Presses, Journaux et Parchemins.
- Préparation de la messe de Noël à Saint Titus.
- Nomination de Monseigneur Aymé von Frayner-Embussy à la charge de Protonotaire Apostolique.
- Confirmation de Lyonis d'Appérault dict p27kw à la charge de préfet de l’Office du parti Ultra-Montanus.
- Confirmation de FrereRoger à la charge de préfet de l’Office de la Nonciature Apostolique.

Hagiographies:


Discussions sur:
- Le Séminaire Supérieur de Rome.
- La situation particulière de l'Eglise In Gratebus en zone italophone.
- Annulations de mariages en zone hispanophone.
- Le procès de monseigneur Odoacre.
- Une potentielle remise d'Etoiles d'Aristote.
- La fermeture partielle de la Biblihomélie par monseigneur Zabouvski.
- Revue du Droit Canon livre Préambule.

Puisse le Très Haut nous aider à réaliser tout ce qu'il reste à faire!

Fait à Rome le 1er janvier 1457,
MrGroar, Archidiacre de Rome.



Citation :
http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=207066#207066
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aizu

avatar

Messages : 849
Date d'inscription : 09/05/2008
Localisation (dans le jeu) : Saint Bertrand de Comminges

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Lun 19 Jan - 11:05

Citation :



    Aux peuples et aux nations,
    A la fidèle communauté aristotélicienne,
    Aux comtes et aux princes du royaume de France.




    Voilà bientôt trois années que Sa Majesté Lévan III de Normandie était sacrée et couronnée
    roi de France en la cathédrale de Reims. Dans l’un de nos essais, nous disions que le sacre
    était le « privilège des souverains accordé par la Sainte Eglise, représentante de Dieu sur terre »
    et qu’il « conférait au monarque une légitimité et un caractère divin, distinguant celui-ci des
    autres fidèles. Désigné comme le lieutenant de Dieu sur terre, le monarque sacré doit régir les
    peuples selon la sagesse et non la puissance, rendre la justice en toute équité, protéger la Foi
    et l’Eglise, pourchasser les hérétiques et élever plus haut encore la gloire de notre Seigneur
    tout-puissant. »

    Régir les peuples et les conduire, tel un père, mais aussi choisir le juste chemin sur lequel il
    les mènera. Et n’est-ce pas là la mission qu’il remplit en partant pour la Normandie à la
    rencontre des autorités bretonnes ? C’est pourquoi, l’épiscopat français et moi-même, en tant
    qu’archevêque de Reims, invitons les autorités du royaume de France à assister, en présence
    de Sa Majesté, au Te Deum qui sera donné en la Cathédrale de Paris pour l’anniversaire du
    sacre, mais aussi afin de placer sous les meilleurs auspices le départ pour le Mont Saint
    Michel de notre roi, où une lourde tâche l’attend.

    « Par le sang, il (le roi) est désigné comme le successeur de son aïeule, véhiculant un
    patrimoine millénaire et un héritage au service de Dieu, par l’Eglise, il est oint, assimilé à la
    nature d’un évêque, par Dieu, à travers Son institution, il est reconnu comme le légitime
    héritier du trône terrestre du Tout-Puissant sur lequel désormais il se pose et incarne sa
    puissance absolue encensée d’un caractère divin et parfait. Le monarque est l’image de Dieu.
    Vertu, puissance et perfection se personnifient en lui. » Puissiez-vous assister à cette
    cérémonie en hommage à notre monarque ! Nous profiterons par ailleurs de l’office pour nous
    souvenir de notre défunte reine en priant pour son âme.

    La cérémonie se déroulera le XXII janvier de l’an de grâce MCVLVII en la cathédrale de
    Paris sous le coup de 16 heures. L’entrée des invités se fera au cours de la matinée et des
    heures précédant la cérémonie*.



    Pour l’épiscopat de Reims,
    Aaron de Nagan, Cardinal-Archevêque de Reims.

    Pour la Maison Ecclésiastique de France,
    Muad Dib, Grand Aumônier de France.





    Fait à Rome, le XIX janvier de l'an de grâce MCDLVII.


*Le sujet sera ouvert le 21 en journée afin de laisser le temps aux différents personnages conviés d'arriver en la cathédrale de Paris (Forum2 > Ville de Paris > Notre-Dame)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bourrike

avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/06/2008
Age : 48
Localisation (dans le jeu) : honfleur

MessageSujet: Artois   Mer 25 Fév - 16:10

Citation :



    A l’Universalité des fidèles,
    Aux Franc-comtois,
    Aux habitants de Pontarlier.


    Après avoir écrit maintes lettres à destination de l’Artois où là aussi l’hérésie s’est immiscée
    dans la vie politique de la cité, nous prenons la peine de mettre notre plume au service de
    l’Eglise en terres du Saint Empire Romain de la Nation Germanique pour appeler fidèles et
    politiques à réagir.

    Nous avons tristement appris qu’un certain Arcas, suppôt du Sans-Nom, avait proclamé une
    république en la ville de Pontarlier, faisant par la même occasion de celle-ci un nid de la
    réforme qui semble essaimer ici et là où fleurissent les hommes exempts de sagesse,
    d’honnêteté et de maturité intellectuelle. Non content de semer l’anarchie en foulant du pied
    les textes de lois qui ont construit Pontarlier au fil des générations, cet individu remet en cause
    l’ordre de notre société en portant outrage, et à l’Etat noble et à l’Etat ecclésiastique.

    Nous condamnons fermement cette attitude belliqueuse et ses discours fallacieux qui
    diabolisent indûment la Sainte Institution de Dieu sur terre. Par la même occasion, nous
    condamnons également la mise en accusation des clercs et des prélats de notre Sainte Eglise
    mis en procès injustement sur des prétextes spécieux et des accusations non fondées.

    Nous invitons les autorités compétentes à réagir de la plus vive des manières pour mettre un
    terme à ce gouvernement illégitime, anarchique et sacrilège. Puisse le Très-Haut vous
    apportez Son aide, et l’Eglise la sienne.


    Bénédiction Apostolique.




    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal-Archevêque de Reims,
    Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne,
    Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.




    Donné à Rome, le XX du mois de février, de l’an de grâce MCDLVII de notre Seigneur,
    le vendredi, jour de la Saint-Olcovidius.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bourrike

avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/06/2008
Age : 48
Localisation (dans le jeu) : honfleur

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Dim 1 Mar - 16:23

Citation :
Citation :
ADDENDUM : DES MILITES SOUHAITANT S'ENGAGER DANS LA VOIE CLERICALE


1) Rappel préalable
Sont considérés comme milites de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne, les fidèles membres des branches armées des Ordres Militaro-Religieux reconnus et de la Garde Episcopale et Pontificale Romaine.
Les clercs et les regularis, qu'ils soient milites ou non, ne peuvent porter d’armes autres que celles d’apparat liées à leur rang social.


2) Exception liée à l'appartenance aux Saintes Armées
Tout milites souhaitant s'engager dans la voie cléricale séculière devra obtenir au préalable l'accord du responsable de la branche religieuse de son corps d'appartenance. *
Une fois cet accord obtenu, il pourra devenir diacre ou conseiller diocésain tout en demeurant membre de la branche combattante des Saintes Armées et de ce fait, demeurera autorisé à porter les armes.



Rédigé et scellé le premier jour de mars de l'an de grâce MCDLVII.

Son Eminence Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg,
Cardinal en charge des Saintes Armées,
Connétable de Rome.






* Annexe informative
Citation :
RESPONSABLES DES BRANCHES RELIGIEUSES DES CORPS DES SAINTES ARMEES

  • Garde Episcopale : Premier Aumônier

  • Ordre des Chevaliers Francs : Abbé de l'Ordre

  • Ordre de Saint Jacques à l'Epée, dit Ordre de Santiago : Grand Prieur

  • Ordre Teutonique : Gross Hospittler

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur de Nivellus

avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 28
Localisation (dans le jeu) : Diocèse de Tarbes

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Sam 2 Mai - 10:56

Père Aaron a écrit:
A diffuser partout !

Citation :



    A l’Universalité des fidèles,
    Aux peuples et aux nations,
    Aux renégats de l’abbaye de Tastevin.


    Le divorce est consommé ! Nous annonçons ce jour de façon solennelle la mise au ban
    définitive de l’Eglise de la communauté tastevinasque.

    Il est particulièrement affligeant de voir la manière dont se comporte l’hérétique schismatique
    Pouss de l’abbaye de Tastevin. Prête-t-il à l’idée de vérité la moindre importance ? Tout aussi
    navrant est de voir la conduite qu’il adopte lors de négociations. Après avoir évincé l’un après
    l’autre ses opposants au sein de l’abbaye en les expulsant manu militari la veille des élections
    à l’abbatiat, après n’avoir cessé de « promouvoir » une remise « à plat » mensuelle des
    traités longuement discutés pour gagner du temps et ensuite accuser l’Eglise d’insidieuses
    manœuvres de capotage, il croit qu’il est légitime de passer par la presse pour imposer un
    ultimatum et faire entendre sa voix auprès de l’Institution de Dieu sur Terre.

    Face à cela, il est important, je pense, de rappeler que l’excommunication est par essence une
    peine que l’Eglise constate et non qu’Elle inflige. Les raisons pour lesquelles les faux moines
    de l’abbaye de Tastevin sont frappés d’excommunication sont bien plus profondes et
    raisonnables que ne voudraient le laisser entendre les esprits étriqués de ceux qui en sont
    frappés. A ce propos, le fondement du décret « De Haeresis damnatione » est loin de
    l’interprétation fallacieuse que pourrait en faire les membres de l’abbaye. Il mentionne que
    quiconque participerait « à l’expansion ou au développement de l’hérésie schismatique de
    l’abbaye de Tastevin, se verrait […] frappé d’excommunication ». En l’occurrence, il s’agit
    d’une participation au développement de l’hérésie et non d’une participation à la vie active de
    l’abbaye. Il y a la confusion de deux domaines, le premier dogmatique, le second purement
    temporel. Mais il n’est pas étonnant que cette confusion ait lieu au vu du peu d’érudition dont
    font preuve les schismatiques. Voilà pourquoi les envoyés de Rome présents en l’abbaye,
    ainsi que tous les membres qui continueraient à y demeurer mais à prêter allégeance à la
    Véritable Eglise ne seraient nullement constatés schismatiques et de facto excommuniés.

    Jamais le bien fondé de l’excommunication ne fut remise en cause par un quelconque prélat
    qui en connaissait les raisons. Cette mise au ban de l’Eglise est de nature dogmatique et
    canonique, et non pour d'autres raisons aberrantes et sulfureuses qui pourraient sortir de la
    bouche de l’abbé autoproclamé. A partir du moment où l’on nie le Droit Canon, le Dogme, les
    doctrines, le magistère spirituel et l’autorité de l’Eglise, il est difficile de ne pas constater que
    ceux qui adhèrent à cette négation sont hors de l’Eglise, et donc excommuniés. Or, c’est le cas
    de l’abbaye de Tastevin. Il n’y a qu’une condition, sine qua non, au retour des schismatiques
    au sein de l’Eglise : abjurer leur hérésie et reconnaître tout ce qu’ils nient et ont nié. En dehors
    de cette repentance, rien n’est possible.

    Concernant les autres déclarations empreintes de niaiseries et de vilenies et qui n’ont d’égal
    que le cloaque d’où elles sortent, elles ne sont que le parfait reflet de celui qui gouverne
    actuellement l’abbaye. Premièrement, si le schismatique Pouss était un peu plus intéressé par
    l’aristotélisme, il saurait qu’un concile épiscopal est souverain en matière de décision interne.
    Deuxièmement, l’Eglise aristotélicienne régulière n’est en aucun cas représentée par l’abbaye
    de Tastevin qui n’en est qu’une composante à côté des Ordres Religieux, qu’ils soient
    militaires ou non. Le manque de savoir est également patent à cet endroit. Troisièmement,
    l’Eglise ne reconnaissant pas, à juste titre, le schismatique Pouss comme abbé, il est
    parfaitement normal et légitime que le droit de siège à l’Assemblée Episcopale de France lui
    ait été refusé. Cette non-reconnaissance est pareille à celle du temporel, où un comte, fut-il élu
    par le peuple, n’est comte qu’à partir du moment où il a prêté allégeance à la couronne de
    France et que cette dernière l’a reconnu. Enfin, la démonstration patente du règne tyrannique
    de l’hérétique Pouss sur l’abbaye nous laisse pantois. En effet, quelle légitimité « divine »
    donne cette élection à cet individu, fut-il élu à vingt-neuf reprises comme il nous le fait si
    « justement » remarquer ? Des hérétiques de la pire espèce ont, eux aussi, été élus au poste de
    comte par la voie des suffrages...

    En conséquence, et devant le refus d’obtempérer, nous, Aaron de Nagan, et nous, cardinaux
    de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine réunis en Sacré Collège par la grâce de Dieu,
    frappons d’anathème les membres de l’abbaye tastevinasque qui persisteraient dans la
    voie du schisme et du vice.

    Puisse le Tout Puissant continuer à nous inspirer sagesse et vertu.


    Pour le Sacré Collège des caridnaux et la Primatie de France,



    Vicomte Aaron de Nagan,
    Cardinal-Archevêque de Reims,
    Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne,
    Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.




    Donné à Rome, le premier du mois de mai, le vendredi, de l’an de grâce MCDLVII de notre
    Seigneur, jour de la Saint Loyats.



Code:
[quote]
[list]
[i]
A l’Universalité des fidèles,
Aux peuples et aux nations,
Aux renégats de l’abbaye de Tastevin.


 Le divorce est consommé ! Nous annonçons ce jour de façon solennelle la mise au ban
définitive de l’Eglise de la communauté tastevinasque.

Il est particulièrement affligeant de voir la manière dont se comporte l’hérétique schismatique
Pouss de l’abbaye de Tastevin. Prête-t-il à l’idée de vérité la moindre importance ? Tout aussi
navrant est de voir la conduite qu’il adopte lors de négociations. Après avoir évincé l’un après
l’autre ses opposants au sein de l’abbaye en les expulsant manu militari la veille des élections
à l’abbatiat, après n’avoir cessé de « promouvoir » une remise « à plat » mensuelle des
traités longuement discutés pour gagner du temps et ensuite accuser l’Eglise d’insidieuses
manœuvres de capotage, il croit qu’il est légitime de passer par la presse pour imposer un
ultimatum et faire entendre sa voix auprès de l’Institution de Dieu sur Terre.

Face à cela, il est important, je pense, de rappeler que l’excommunication est par essence une
peine que l’Eglise constate et non qu’Elle inflige. Les raisons pour lesquelles les faux moines
de l’abbaye de Tastevin sont frappés d’excommunication sont bien plus profondes et
raisonnables que ne voudraient le laisser entendre les esprits étriqués de ceux qui en sont
frappés. A ce propos, le fondement du décret « De Haeresis damnatione » est loin de
l’interprétation fallacieuse que pourrait en faire les membres de l’abbaye. Il mentionne que
quiconque participerait « à l’expansion ou au développement de l’hérésie schismatique de
l’abbaye de Tastevin, se verrait […] frappé d’excommunication ». En l’occurrence, il s’agit
 d’une participation au développement de l’hérésie et non d’une participation à la vie active de
l’abbaye. Il y a la confusion de deux domaines, le premier dogmatique, le second purement
temporel. Mais il n’est pas étonnant que cette confusion ait lieu au vu du peu d’érudition dont
font preuve les schismatiques. Voilà pourquoi les envoyés de Rome présents en l’abbaye,
ainsi que tous les membres qui continueraient à y demeurer mais à prêter allégeance à la
Véritable Eglise ne seraient nullement constatés schismatiques et de facto excommuniés.

Jamais le bien fondé de l’excommunication ne fut remise en cause par un quelconque prélat
qui en connaissait les raisons. Cette mise au ban de l’Eglise est de nature dogmatique et
canonique, et non pour d'autres raisons aberrantes et sulfureuses qui pourraient sortir de la
bouche de l’abbé autoproclamé. A partir du moment où l’on nie le Droit Canon, le Dogme, les
doctrines, le magistère spirituel et l’autorité de l’Eglise, il est difficile de ne pas constater que
ceux qui adhèrent à cette négation sont hors de l’Eglise, et donc excommuniés. Or, c’est le cas
de l’abbaye de Tastevin. Il n’y a qu’une condition, sine qua non, au retour des schismatiques
au sein de l’Eglise : abjurer leur hérésie et reconnaître tout ce qu’ils nient et ont nié. En dehors
de cette repentance, rien n’est possible.

Concernant les autres déclarations empreintes de niaiseries et de vilenies et qui n’ont d’égal
que le cloaque d’où elles sortent, elles ne sont que le parfait reflet de celui qui gouverne
actuellement l’abbaye. Premièrement, si le schismatique Pouss était un peu plus intéressé par
l’aristotélisme, il saurait qu’un concile épiscopal est souverain en matière de décision interne.
Deuxièmement, l’Eglise aristotélicienne régulière n’est en aucun cas représentée par l’abbaye
de Tastevin qui n’en est qu’une composante à côté des Ordres Religieux, qu’ils soient
militaires ou non. Le manque de savoir est également patent à cet endroit. Troisièmement,
l’Eglise ne reconnaissant pas, à juste titre, le schismatique Pouss comme abbé, il est
parfaitement normal et légitime que le droit de siège à l’Assemblée Episcopale de France lui
ait été refusé. Cette non-reconnaissance est pareille à celle du temporel, où un comte, fut-il élu
par le peuple, n’est comte qu’à partir du moment où il a prêté allégeance à la couronne de
France et que cette dernière l’a reconnu. Enfin, la démonstration patente du règne tyrannique
de l’hérétique Pouss sur l’abbaye nous laisse pantois. En effet, quelle légitimité « divine »
donne cette élection à cet individu, fut-il élu à vingt-neuf reprises comme il nous le fait si
« justement » remarquer ? Des hérétiques de la pire espèce ont, eux aussi, été élus au poste de
comte par la voie des suffrages...

En conséquence, et devant le refus d’obtempérer, nous, Aaron de Nagan, et nous, cardinaux
de la Sainte Eglise Aristotélicienne et Romaine réunis en Sacré Collège par la grâce de Dieu,
frappons d’anathème les membres de l’abbaye tastevinasque qui persisteraient dans la
voie du schisme et du vice.

Puisse le Tout Puissant continuer à nous inspirer sagesse et vertu.


Pour le Sacré Collège des cardinaux et la Primatie de France,

[img]http://img204.imageshack.us/img204/9382/signaturepngcopiejt9.png[/img]

Vicomte Aaron de Nagan,
Cardinal-Archevêque de Reims,
Camerlingue de la Sainte Eglise Aristotélicienne,
Chancelier de la Congrégation des Affaires du Siècle.

[img]http://img138.imageshack.us/img138/7150/sanstitre1copiegb5.png[/img]


Donné à Rome, le premier du mois de mai, le vendredi, de l’an de grâce MCDLVII de notre
Seigneur, jour de la Saint Loyats.
[/i]
[/list]
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthur de Nivellus

avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 24/03/2009
Age : 28
Localisation (dans le jeu) : Diocèse de Tarbes

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Mer 27 Mai - 16:13

Citation :
Fidèles de l'Eglise Aristotélicienne,

Moi MrGroar, Archidiacre de Rome, annonce que, après approbation de la très sainte Curie Romaine, les nouveaux Registres des Sacrements Aristotéliciens sont ouverts.

http://registresea.lightbb.com/forum.htm



Les évêques sont désormais responsables de la bonne tenue de leurs registres provinciaux et les personnes à contacter si vous recherchez un certificat. Sachez cependant qu'ils ont toute latitude pour vous rediriger vers une tierce personne à qui ils auront délégué cette tâche.

Dès ce jour, tout nouveau baptême devra être archivé dans ces nouveaux registres de la manière suivante:

  1. Le prêtre officiant transmet le certificat à son évêque (ou bien au délégué aux registres nommé par son évêque)
  2. L'évêque ayant reçut un certificat (ou le délégué aux registres qu'il aura nommé) archive ce dit certificat dans les Registres Provinciaux selon la méthode d'archivage qu'il aura choisit.


N'hésitez surtout pas à vous présenter à l'accueil si:
  • Un certificat concernant un sacrement que vous avez reçu n'y apparait pas
  • Vous connaissez des archives entreposées dans un autre endroit qui n'y apparaissent pas
  • Vous avez la moindre question, suggestion ou remarque concernant la certification d'un sacrement


Par ailleurs, je recherche des archivistes volontaires Afin de rechercher, trier et archiver tous les anciens certificats concernant tous les sacrements célébrés par tous les prêtres de l'Eglise Aristotélicienne. Si vous êtes motivé, veuillez me faire parvenir un courrier comprenant votre statut au sein de l'Eglise et une lettre de motivation. Votre candidature sera examinée le plus rapidement possible.

Puisse le Très Haut nous aider à tout ranger!

Fait à Rome le 2 décembre 1456,
MrGroar, archidiacre de Rome.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bushiro
Prêtre Aristotélicien
Prêtre Aristotélicien
avatar

Messages : 888
Date d'inscription : 08/05/2008
Localisation (dans le jeu) : Auch

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Lun 2 Nov - 0:05

Citation :



    A l’Universalité des fidèles,
    Aux peuples français et béarnais,



    Il y a peu de temps, nous prenions notre plume pour mettre en garde le monde contre l'inquiétante résurgence des sectes et mouvements hérétiques qui, sous l'impulsion du Sans Nom, menaçait de manière insidieuse certaines provinces des royaumes.

    Force est de constater que les évènements nous ont donnés raison. Le Sans Nom, toujours aux aguets, est désormais passé à l'attaque. Les infâmes hérétiques qui se font appeler pompeusement « Sicaires du Lion de Juda » ont lancés il y a quelques jours une offensive militaire contre le Comté de Béarn, sous des motifs fallacieux, afin de tenter de renverser l'ordre établi pour y installer leur putride règne de terreur.

    Partout ou ils se rendent, les Lions de Juda ne répandent que blasphème et perfidie, deversant leur fiel contre Dieu, les Prophètes, la Sainte Eglise, ainsi que toutes les institutions temporelles présentes sur place. Ils agressent aujourd'hui des innocents, faisant couler le sang.

    Les courageux défenseurs béarnais ont tenus jusqu'à présent face à cette agression, avec l'aide du Très-Haut. Qu'il soit dit que la Sainte Eglise n'abandonnera pas ses enfants devant la menace des séides du Sans Nom, et qu'elle se tiendra à leurs côtés. Nous manifestons ici notre pleine et entière solidarité, ainsi que notre soutien, aux autorités et populations béarnaises.

    Nous appellons également les membres de cette secte à rejeter avant qu'il ne soit trop tard leur hérésie prétendument réformée, à faire acte de contrition, et à se tourner vers l'Amour du Très-Haut et de son Eglise.

    Toutes les dispositions nécessaires seront prises afin de mettre en échec la tentative du Sans Nom de prendre le contrôle du Béarn. Nous appellons en outre toutes les provinces, en particulier voisines ou proches du Béarn, ainsi que le Roy de France, à faire preuve de solidarité arisotélicienne et à agir de façon à contribuer à l'élimination rapide de la menace des Sicaires. Le Sans Nom, par l'intermédiaire de ses séides, menace aujourd'hui le Béarn, mais aucune province n'est à l'abris pour demain. Il est capital qu'aucune province ne relache, et ce à aucun moment, sa vigilance dans sa lutte contre toute forme d'hérésie, et que toutes soient solidaires entre elles dans ce combat.

    Il est indispensable que le monde aristotélicien manifeste aujourd'hui son unité face à la menace hérétique, dont cette attaque se fait aujourd'hui l'avatar.


    Paix et bénédiction,


    Tibère de Plantagenêt, dict Rehael,
    Cardinal Camerlingue



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bushiro
Prêtre Aristotélicien
Prêtre Aristotélicien
avatar

Messages : 888
Date d'inscription : 08/05/2008
Localisation (dans le jeu) : Auch

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Mar 10 Nov - 0:51

Citation :


    Annonce du décès de Son Eminence Guillaume de Lorgol



    Nous, Cardinaux de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne, Universelle et Romaine, réunis en Curie par la grâce du Créateur et de Sa Sainteté le Pape Eugène Cinquième,


    Faisons annonce officielle de la mort de Son Eminence Guillaume de Lorgol, Cardinal émérite, ancien Cardinal Camerlingue, et Archevêque in Partibus d'Andrinople, pour une raison non encore élucidée à ce jour.

    La Curie éplorée par la perte de l'un de ses frères décrète un deuil d'une semaine en sa mémoire et demande aux clercs de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne de réserver une prière pour le défunt ancien Camerlingue. La date des funérailles de Son Eminence Lorgol seront communiqués ultérieurement.

    La Curie est particulièrement émue par la disparition de celui qui a tant apporté à la construction, à l'évolution, et à la prospérité de notre Sainte Eglise.

    Nos prières désormais se tournent vers l'âme de notre frère que nous recommandons à Dieu afin qu'il goute aux grâces solaires et éternelles.


    Fait à Rome le neuvième jour du mois de Novembre de l’an de grâce MCDLVII de notre Seigneur.


    Pour le Sacré Collège des Cardinaux,
    Son Eminence Tibère de Plantagenêt, dict Rehael.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bushiro
Prêtre Aristotélicien
Prêtre Aristotélicien
avatar

Messages : 888
Date d'inscription : 08/05/2008
Localisation (dans le jeu) : Auch

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Jeu 23 Déc - 19:14

Citation :


    A l'Universalité des fidèles du Royaume de Francie Occidentale, qu'ils soient paysans, princes temporels ou prêtres,

    Moy, Odoacre de Corinthe, par la grâce de Dieu Primat de France,

    Avec la bénédiction de tous les évêques de France et en leur nom,

    Annonce qu'après avoir examiné les différents candidats à la Couronne de France et avoir prié le Tout-Puissant de nous illuminer,

  • Estimons très indignes et très incapables de servir le royaume comme monarques les candidats suivants : Dragonet, Kilia, McLegrand, Nebisa et Yolaine. Qu'aucun aristotélicien ne leur accorde sa confiance !

  • Estimons dignes de porter la Couronne de France et de recevoir la confiance des Aristotéliciens, les deux candidates Beatritz et Clémence. Que par la prière, prêtres et fidèles laissent Dieu guider leur choix.

    Pour le second tour de cette élection royale, la Très Sainte Église de France recevra l'illumination totale et entière qui lui permettra de désigner, couronner et sacrer la future Reine de France.


    In Majorem Dei Gloriam


    Fait à Rome en décembre de l'An I de mon archiépiscopat



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David064
Archevêque
Archevêque
avatar

Messages : 468
Date d'inscription : 14/02/2010
Localisation (dans le jeu) : Arles

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Sam 10 Aoû - 19:46

Citation :



    Nomination d'un nouvel évêque
    Monseigneur Torcal est nommé à la charge d’Évêque de Bazas.



    Nous, Monseigneur David Grégoire Aristote de Sent-Bertran dict David064, Premier Vice-Primat de France, Archevêque d'Auch, au nom de l'Assemblée Épiscopale de France, prenons la plume pour faire annonce de :


    La nomination de Monseigneur Torcal, à la charge d'Évêque de Bazas. Nous lui souhaitons par la même occasion tous nos vœux de réussite dans sa nouvelle affectation. Puisse-t-il, en tant que digne successeur des apôtres, diffuser la foi, mener ses paroissiens vers le Salut, et demeurer un modèle pour ceux qui l'écoutent.


    Puisse Aristote le guider dans la tâche qui est à présent la sienne,


    Fait à Rome, en ce Xe jour du mois d'août de l’an de grâce MCDLXI.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanne_lefebvre
Archevêque d'Auch
Archevêque d'Auch
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 01/04/2014

MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   Dim 7 Sep - 20:12

Citation :




    Stat crux dum volvitur orbis
    Nomination d'un vicaire général





    Nous, Son Éminence Arnault d'Azayes, Archidiacre de Rome, Marquis d'Ancône, Seigneur d'Eyguières, Cardinal romain électeur de la paroisse de Saint Ripolin des Anges, Chancelier de la congrégation de l'Inquisition, Archevêque d'Arles, Légiste pontifical, Chancelier de Cyril Kad cardinal d'Azayes,
    En notre qualité de Premier vice-primat français,




      Avons statué et ordonné, et par notre présent édit perpétuel et définitif, disons, statuons et ordonnons la nomination de Jeanne Lefebvre, également connue sous le nom de Quelfalas, à la charge de vicaire générale de la province d'Auch avec les pleins pouvoirs dans la gestion de celle-ci le temps de l'absence de l'archevêque Torcal.




    En foi de quoi, afin que ce soit chose stable et ferme à toujours, nous avons fait mettre et apposer notre sceau à cette présente annonce par nous faite et passée et donnée à Rome le septième jour du mois de septembre de l'an d'Horace MCDLXII, sous le pontificat de SS Innocent VIII.
---------------------------------

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annonces de Rome - A diffuser   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annonces de Rome - A diffuser
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» Rome interdit les bocaux à poissons rouges...
» [Rome-Versailles] Un long, trop long voyage [RP unique]
» Rome Total War II
» Rome Total War II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province métropolitaine d'Auch :: Diocèse de Tarbes :: Annonces Du Diocèse de Tarbes-
Sauter vers: