Venez découvrir la province d'Auch, le clergé Aristotélicien siège en ces lieux. Forum lié au jeu des RR.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Ce forum va entrer en hibernation. On est passé sur le Fofo II Eglise Aristo http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12123 Rejoignez nous !!!!

Partagez | 
 

 [En cours] Cellule de Biandya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ecm
Abbesse
Abbesse
avatar

Messages : 1071
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation (dans le jeu) : Tarbes

MessageSujet: [En cours] Cellule de Biandya   Dim 1 Avr - 17:10

Après avoir croisé la future mère en taverne, l'abbesse lui fit ouvrir une cellule d'étude.

Celle-ci était assez petite, composée d'une table, d'un nécessaire à écriture, d'une cruche d'eau, d'une petite bibliothèque, et de chaises.

Il ne lui restait plus qu'à attendre sa concitoyenne.

_________________


Dernière édition par ecm le Mar 10 Avr - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biandya

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Dim 1 Avr - 17:19

Souriante à l'idée de pouvoir enfin concrétiser cette démarche qu'elle avait entamée depuis des lustres en hautes terres du Nord du côté de Mortagne, l'heureuse promise à son grognant compagnon arriva à l'Archevêché d'Auch en suivant les indications de la Mère.

Frappant à la porte de la cellule en reprenant son souffle, celle-ci s'ouvrit d'elle-même et elle entra...


Mère Églantine? Je suis là... Biandya... vous y êtes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecm
Abbesse
Abbesse
avatar

Messages : 1071
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation (dans le jeu) : Tarbes

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Dim 1 Avr - 17:34

Se retournant:

Ah, bonjour ma fille, je vous en prie, prenez place.

Elle n'aurait même pas eu le temps d'aller chercher un panier de pain. Tant pis, elle ferrait sans.

Je vais vous expliquer brièvement ce qu'est la pastorale.

Il s'agit d'un enseignement de base, court, qui explique ce qu'est la religion Aristotélicienne aux futurs baptisés.

Elle est composée de trois leçons et d'un examen préparatoire, qui n'a d'examen que le nom.

Vous lirez des textes et répondrez à des questions. Vous pourrez également m'en poser si quelque chose vous semble flou.

Pouvons-nous commencer?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biandya

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Dim 1 Avr - 17:52

Elle l'écouta en prenant place, cherchant la bonne position mais tout à fait concentrée sur ce que disait la pieuse femme.

Oui. tout ceci me va parfaitement. Vous savez, j'avais entrepris des démarches avec le Père Martin_Tamarre à Rouen. Cela me semble si loin... Partie de là-bas, j'ai gardé un lien par correspondance avec lui mais on s'est perdus de vue... Je repars donc de zéro... à moins que vous ne désiriez que je vous montre ce que j'avais fait avec lui, c'est à dire pas grand chose encore... J'avais fait une leçon sur les vertus....

Elle sourit largement et ajouta...

Non, repartons sur des bases claires et solides, du début à la fin avec vous, j'en serai très heureuse...

Et quelques secondes plus tard...

Je suis prête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecm
Abbesse
Abbesse
avatar

Messages : 1071
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation (dans le jeu) : Tarbes

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Mar 3 Avr - 17:18

Vous avez de la chance, la pastorale que je propose, et qui est tout à fait valide, ne comporte pas de leçon spécifique sur les Vertus. Commençons donc:


Citation :

I-1 : Les différences avec la religion IRL


Citation :
Il y a bien longtemps, je venais de dire ma messe dominicale, quand une foule, un peu bruyante pour ce lieu sacré, jeta au pied de l'autel un être aux yeux hagards et à la vêture des plus fantaisiste.

Mes villageois parlaient tous en même temps, mais, je finis par comprendre que, s'il m'avaient amené cet étranger, c'est que pour eux il était possédé. Il disait que c'était sa première connexion depuis son ordinateur et qu'il cherchait la Faq ou au moins un guide pour l'aider à démarrer.

M'approchant du pauvre hère, je me rendis immédiatement compte que c'était la première fois qu'il voyait un prêtre aristotélicien, ou du moins qu'il n'avait pas une bonne opinion d'eux.

- Bonjour mon enfant, je suis, Neajdlaf ,le curé de ce village,
Comment vous nomme-t-on ?

- L'on me nomme Newbie, contrairement à mon apparence je suis un elfe magicien, à la recherche de l'anneau des anciens.

Un villageois m'interpela :
- Vous voyez bien mon père, il faut appeler l'Inquisition, ou les exorcistes, il est possédé que je vous dis.

- Du calme, mon fils, l'Inquisition a d'autres chats à fouetter, son but est de lutter contre les hérétiques reconnus et non pour brûler celui qui se perd un peu. Je sais que certains annoncent à l'enfant qui ne mange pas ses légumes que la méchante Inquisition va venir les brûler mais ce n'est pas son but ici. Quant aux exorcistes, attendons de voir ce qu'il en est de notre ami.

Le vagabond, l'air toujours aussi perdu, cria :
Bon alors on m'explique ? Et qui peut me donner un peu de sa confiance ?

-Chaque chose en son temps mon fils. Pour vous prendre pour un elfe magicien vous devez réellement avoir eu un gros coup sur la tête. Alors écoutez l'histoire de nos royaumes. "A l'origine du monde il n'y avait que Dieu immobile et plein d'amour, il a défini l'univers et accompli une série de miracles pour arriver à la création des animaux, des plantes et des humains. Donc soit vous êtes une plante, soit un animal, soit un humain.
Ensuite Dieu n'a laissé la parole qu'aux humains et à une créature sans nom qui tente de pervertir l'humanité. Donc comme vous ne pouvez être cette créature qui n'a que la forme des ombres, vous ne pouvez être qu'humain.

-Ah oui, je vois mais, si je le veux, je peux être magicien quand même ? rétorqua l'étranger.

-Vous pouvez utiliser des tours pour divertir les foules mais aucun humain n'a de magie en lui. Certes, certains élus semblent bien avoir réalisé des chose prodigieuse, mais c'est grâce à leur foi en Dieu et non à une quelconque magie païenne.

- Bon admettons, mais Moïse ? Il a bien fait de la magie, non ? Hein ! Là je vous tiens non ?

- Je ne connais pas ce Moïse, j'ai bien lu des textes le concernant mais c'était des textes pour distraire les anciens, comme l'histoire de Noé et autres textes anciens qui circulent parfois.

- Bien ils sont dans la Bible non ?

- Pas dans celle de l'Eglise officielle des royaumes en tout cas. Je vais vous raconter notre histoire en quelques mots : "Dieu créa l'univers. Dans l'univers, Il créa le monde. Et Il peupla le monde de diverses espèces de créatures. Mais chaque espèce se croyait la préférée de Dieu, sauf l'espèce humaine, car elle connaissait le sens de la vie: l'amour. Dieu récompensa alors les humains en les nommant "Ses enfants". Mais les enfants de Dieu s'abandonnèrent au péché, encouragés par une des créatures ainsi rejetées par Dieu, a qui Il ne donna pas de nom. Dieu punit donc Ses enfants en détruisant leur cité, et ils s'éparpillèrent. N'ayant pas compris la punition, ils s'inventèrent des dieux multiples. Alors, Dieu, pour rappeler aux humains le sens de la vie, confia Son message à Aristote. Et ce message trouva sa perfection avec Christos (parfois nommé Jiésu Christos). "

Le vagabond demanda alors s'il devait oublier tout ce qu'il connaissait.

Je tentai donc de lui répondre : "- Si ce que vous croyez connaître n'est pas directement lié à l'histoire des Royaumes et que vous désirez intégrer notre vérité historique, il y a sans doute beaucoup de chose à oublier oui.
Le plus simple est parfois de tout oublier et de remettre à jour ses connaissances par des textes validés du royaume. N'oubliez pas que vous n'êtes qu'un vagabon encore il faudra du temps pour vous instruire et devenir un érudit.

Notre religion porte le nom d'église Aristotélicienne et est de source Aristochrétienne, c'est à dire qu'elle s'inspire à la fois des écrits d'Aristote, des Royaumes et de Christo. Son message est que pour se rapprocher de Dieu il faut se rapprocher du bonheur et trouver l'amitié aristotélicienne. Cette amitié n'est pas une amitié débridée mais une amitié respectant certaines règles dont la principale est qu'elle doit être désintéressée. Bien sûr, il y a différents type d'amitiés, mais vous trouverez ça dans nos bibliothèques où par vous même.

Il y a dans chaque village un maire qui s'occupe de politique et de la gestion de la ville et surtout de son commerce. Il y a aussi un curé qui, lui s'occupe de religion et de la gestion de la foi des paroissiens.
Le curé et le maire se doivent de collaborer au bien des citoyens et si l'un des deux juges que l'autre ne remplit pas sa mission, il peut intervenir pour tenter d'arranger les choses. C'est pour cela que certains maires s'occupent de religion et que certains clercs s'occupent de politique.
Au-dessus vous avez le comte pour la politique et l'évêque pour la religion, mais vous découvrirez tout ça par vous-même, sachez juste que les guides politiques sont choisis par les citoyens lors d'élection, alors que les guides religieux sont nommés et révoqués par la hiérarchie de l'Eglise. C'est pour ça que si le peuple veut élire son curé comme Maire c'est le choix du peuple, et la hiérarchie de l'église ne ferra que veiller à ce que le clerc continue principalement à guider les citoyens sans oublier sa responsabilité de clerc. "

Le vagabond semblait avoir compris.
-Ah oui, je vois, c'est plus clair déjà, et pour le reste que dois-je faire ? Pour manger ? Pour gagner ma vie ?

- Cela, mon fils, est moins de mon domaine, mais voici une liste de documents qui vous aideront à trouver votre place.

Liste de la Bibliothèque

- Merci mon ami, je vais voir si je trouve ma voie, dit le vagabond en attrapant son sac et sa bourse. Je vais de ce pas prendre contact avec les villageois à la taverne pour leur montrer que je ne suis pas possédé... et qu'ils peuvent me donner leur confiance.

Je souriai en le voyant partir, et je lui criai :
-N'hésitez pas à me contacter en cas de besoin.

J'ai appris plus tard que le vagabond était devenu un grand seigneur et que s'il n'avait pas rejoint l'église aristotélicienne au moins il n'avait pas d'idée préconçue sur elle et ne se laissait pas raconter n'importe quoi.
Il faisait ses choix en connaissance de cause et non pour faire plaisir aux chimères de Hyérel.


926 ap JC, tiré des mémoires d'un curé de compage par Neajdlaf

Je vous demande à présent de répondre à ces 7 questions, comme vous vous en doutez. Elles ne sont pas dures, mais il est important pour nous de vérifier que le travail soit fait. Si vous avez des questions sur le texte, n'hésitez pas à les poser. Il est préférable de répondre par des phrases.


1 ) Qui est Neajdalf ? A quelle époque écrit-il ?
2 ) Pourquoi les villageois s'adressent à Neajdalf plutôt qu'à quelqu'un d'autre ?
3 ) Que reprochent les villageois au vagabond ?
4 ) Quel est le rôle de l'Inquisition d'après les villageois ? Et d'après Neajdalf ?
5 ) Quel est le rôle de la Créature sans nom ?
6 ) Qu'est-ce que la Bible d'après le vagabond ? A-t-il raison et pourquoi
7 ) Qu'est-ce qui différencie les hommes des autres espèces vivantes

Voilà, bon courage!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biandya

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Ven 6 Avr - 19:07

Elle écouta attentivement la leçon et relut les textes en gardant les questions en tête. L'air très concentrée sur le devoir à accomplir, une main sur son ventre et l'autre parsemant le vélin de lettres et de textes soignés, elle prit le temps qu'il fallait pour remettre à son professeur un travail de la meilleure qualité qu'elle pouvait.

Après plusieurs minutes, elle lui tendit son parchemin en disant...


Voilà, Mère... espérant le tout conforme à vos enseignements...

Citation :
1 ) Qui est Neajdalf ? A quelle époque écrit-il ?

Cet homme est un curé de campagne dont les mémoires citées remontent à l'an de grâce 926 après la venue de Christos.


2 ) Pourquoi les villageois s'adressent à Neajdalf plutôt qu'à quelqu'un d'autre ?

Sans doute parce que pour eux, le cas de cet étranger relève d'un domaine lié à la spiritualité. Dans un village, le curé est un guide, un porteur de savoirs et de valeurs qui aide les gens à voir clair en eux et autour d'eux. Ce sont des Hommes à l'esprit riche et remplis de compassion. Les villageois ont confiance en lui. Et puisque le pauvre hère cherche un guide, il était tout à fait logique de le mener au curé.


3 ) Que reprochent les villageois au vagabond

Ils le croient possédé car il semble s'imaginer être autre chose qu'un Homme. Ils se demandent s'il ne faut pas en appeler à l'Inquisition ou à un rituel d'exorcisme. Cet étranger n'est pas comme eux, de leur point de vue... et ils ont sans doute peur.


4 ) Quel est le rôle de l'Inquisition d'après les villageois ? Et d'après Neajdalf ?

Pour les villageois, l'Inquisition a sans doute le mandat de mettre hors d'état de nuire tout être qui semble trop différent, qui dit des choses étranges, qui semble s'égarer dans des idées farfelues, de réprimander les fautifs. Mais pour Neajdalf, son rôle est très clair: la Sainte Inquisition lutte contre l'hérésie reconnue. Être hérétique, c'est se placer volontairement contre la sainte Église aristotélicienne et en souhaiter la disparition.


5 ) Quel est le rôle de la Créature sans nom ?

Cet être d'ombre, le Très Haut lui a donné vie pour tenter les Hommes, pour tester leur Foi, pour les écarter du droit chemin. L'Homme doit mériter son paradis solaire, prouver qu'il en est digne, faire preuve des valeurs de la Sainte Église dans son cheminement de vie, s'en servir comme guide. La Créature a donc pour principal rôle de purifier le coeur des Hommes... ou s'ils sont trop faibles, de les emporter avec elle dans les froides abysses lunaires.


6 ) Qu'est-ce que la Bible d'après le vagabond ? A-t-il raison et pourquoi

La Bible dont parle le vagabond rappelle à Neajdalf des anciens textes dont se distrayaient les gens d'il y a fort longtemps. Il en a lu des passages, mais ça n'a rien à voir avec les textes saints de l'Église aristotélicienne. L'Homme n'a pas de pouvoirs magiques en lui, comme semble le croire l'étranger. Certains sont capables de prouesses grâce à la force de leur Foi, mais cela reste dans un domaine humainement réalisable. Seul le Très Haut a des dons qui dépassent tout entendement. Le vagabond a donc en partie raison car ces textes existent, mais il a tort car ils ne portent pas les mots de la réalité.


7 ) Qu'est-ce qui différencie les hommes des autres espèces vivantes

Les Hommes sont les enfants du Très Haut... car ils sont les seuls à connaître le sens de la vie... l'Amour. Cet Amour qui est désintéressé et pur, il est le seul à pouvoir l'éprouver, à pouvoir s'oublier pour l'autre, par Amour, à mettre l'égoïsme de côté pour agir avec empathie pour le bien commun. L'Homme a ce don en lui, il doit cependant apprendre à le porter dignement et à le répandre autour de lui. C'est son rôle aristotélicien lorsqu'il rejoint la communauté des croyants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ecm
Abbesse
Abbesse
avatar

Messages : 1071
Date d'inscription : 02/03/2010
Localisation (dans le jeu) : Tarbes

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Ven 6 Avr - 19:50

Recevant les réponses:

Quand bien même cela ne répondrait pas à ma vision de la conformité, je ne dispose point de la vérité absolue ma fille, et vous êtes ici pour apprendre, le fait de se tromper n'est pas une faute en soi. Voyons ces réponses.

Citation :
Cet homme est un curé de campagne dont les mémoires citées remontent à l'an de grâce 926 après la venue de Christos.

Tout à fait.

Citation :
Sans doute parce que pour eux, le cas de cet étranger relève d'un domaine lié à la spiritualité. Dans un village, le curé est un guide, un porteur de savoirs et de valeurs qui aide les gens à voir clair en eux et autour d'eux. Ce sont des Hommes à l'esprit riche et remplis de compassion. Les villageois ont confiance en lui. Et puisque le pauvre hère cherche un guide, il était tout à fait logique de le mener au curé.

C'est cela, le curé gère les affaires spirituelles, d'une certaine manière l'ordre moral, et les exorcismes au sein de sa paroisse.

Citation :
Ils le croient possédé car il semble s'imaginer être autre chose qu'un Homme. Ils se demandent s'il ne faut pas en appeler à l'Inquisition ou à un rituel d'exorcisme. Cet étranger n'est pas comme eux, de leur point de vue... et ils ont sans doute peur.

Vu qu'il parle de magie, de choses étranges, il le pensent donc possédé par un quelconque esprit malin. Et en effet, ils doivent avoir peur en quelque sorte.

Citation :
Pour les villageois, l'Inquisition a sans doute le mandat de mettre hors d'état de nuire tout être qui semble trop différent, qui dit des choses étranges, qui semble s'égarer dans des idées farfelues, de réprimander les fautifs. Mais pour Neajdalf, son rôle est très clair: la Sainte Inquisition lutte contre l'hérésie reconnue. Être hérétique, c'est se placer volontairement contre la sainte Église aristotélicienne et en souhaiter la disparition.

Oui, la vieille légende que l'Inquisition dresserait des bûchers à tour de bras. En réalité, comme vous l'avez dit, seuls les hérétiques reconnus sont jugés, et ils ont toute liberté de renoncer à l'hérésie, à faire pénitence, et à rejoindre la grande famille Aristotélicienne.

Citation :
Cet être d'ombre, le Très Haut lui a donné vie pour tenter les Hommes, pour tester leur Foi, pour les écarter du droit chemin. L'Homme doit mériter son paradis solaire, prouver qu'il en est digne, faire preuve des valeurs de la Sainte Église dans son cheminement de vie, s'en servir comme guide. La Créature a donc pour principal rôle de purifier le coeur des Hommes... ou s'ils sont trop faibles, de les emporter avec elle dans les froides abysses lunaires.

Belle interprétation. Je vois que vous avez eu un bon professeur.

Citation :
La Bible dont parle le vagabond rappelle à Neajdalf des anciens textes dont se distrayaient les gens d'il y a fort longtemps. Il en a lu des passages, mais ça n'a rien à voir avec les textes saints de l'Église aristotélicienne. L'Homme n'a pas de pouvoirs magiques en lui, comme semble le croire l'étranger. Certains sont capables de prouesses grâce à la force de leur Foi, mais cela reste dans un domaine humainement réalisable. Seul le Très Haut a des dons qui dépassent tout entendement. Le vagabond a donc en partie raison car ces textes existent, mais il a tort car ils ne portent pas les mots de la réalité.

Pour dire ce qui est, l'ouvrage appelé Bible n'est pas la référence dogmatique de la religion Aristotélicienne.

Citation :
Les Hommes sont les enfants du Très Haut... car ils sont les seuls à connaître le sens de la vie... l'Amour. Cet Amour qui est désintéressé et pur, il est le seul à pouvoir l'éprouver, à pouvoir s'oublier pour l'autre, par Amour, à mettre l'égoïsme de côté pour agir avec empathie pour le bien commun. L'Homme a ce don en lui, il doit cependant apprendre à le porter dignement et à le répandre autour de lui. C'est son rôle aristotélicien lorsqu'il rejoint la communauté des croyants.

Si seulement plus de personnes pouvaient le porter dignement, comme vous dites... Mais c'est une bonne réponse, bien que l'on puisse rajouter que Dieu a laissé la parole à l'homme pour la retirer aux animaux.

Voila un raisonnement très prometteur, j'ai hâte de lire vos réponses pour la prochaine leçon, que voici:


Citation :
I-2 : Présentation de l'Aristotélisme


Citation :
Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?

L'Église Aristotélicienne, fondée par Christos et ses disciples, regroupe en son sein toute la communauté des Aristotéliciens. Des guides, les clercs, enseigneront aux hommes et effectueront les rituels nécessaires à leur salut. Certains aristotéliciens se retireront loin des excès du monde dans un monastère, pour vivre reclus dans la fraternité et la vertu. Le siège principale de l'Église Aristotélicienne se trouve à Rome, véritable lieu de convergence de tous les religieux des royaumes. Le pape et la curie, sont les garants du Livre des vertus et du bon fonctionnement de l'Église à travers les royaumes.

L'Église est ouverte à tous, dès le niveau 0, la voie de l'Église au niveau 3 permettra de vous engager corps et âme au service de la sainte Église Aristotélicienne.

Qu'est ce que le Livre des vertus ?

Le Livre des vertus est la compilation de tous les textes sacrés de l'Église Aristotélicienne, rédigés par les Pères de l'Église aristotélicienne et traduits et recopiés par les nombreux théologiens et copistes de l'Église actuelle. Le Livre se compose en quatre volumes : Le premier aborde les premiers temps de l'humanité, de la création du monde à l'avènement des prophètes. Le second ouvrage nous raconte la vie des deux prophètes aristotéliciens ayant tous deux eus la révélation de Dieu : le premier, Aristote, grand sage devant l'éternel, ses enseignements ont façonné le monde et la pensée des Hommes. Le second, Christos, miroir de la divinité, illustre par sa vie, il est le modèle absolue de tout Aristotélicien. Le troisième volume est consacré aux saints Aristotéliciens qui ont peuplé le monde Aristotélicien tout au long de l'Histoire, devenant comme Christos des modèles à imiter. Enfin le dernier volume s'accorde à expliquer les sacrements, la liturgie Aristotélicienne, les prières et autres rites aristotéliciens aux laïcs et aux clercs des royaumes. Seuls les deux premiers volumes du Livre des vertus sont à lire pour les novices.

Qu'apporte le Livre des vertus ?

Le livre des vertus apporte les messages et les informations essentiels à l'humanité traitant de l'origine du monde, de sa physique et des débuts de la vie. L'histoire des premiers hommes y est conté, d'Oanylone la maudite à la venue d'Aristote. Vous y rencontrerez la tentatrice Créature sans nom, mais aussi les 7 princes-démons peuplant les 7 enfers, ou encore les 7 archanges du paradis. Aristote et Christos seront les guides de chaque homme et femme, Aristote par son savoir, son enseignement et sa sagesse, Christos par sa vie et sa foi. Eux deux vous ferons découvrir les idées majeures qui gouvernent la pensée des Aristotéliciens
Le livre des vertus est un guide pour chacun, un guide spirituel, moral et politique. Les messages essentiels adressaient par le Très haut y sont transcris, la voie de la vertu y est gravée.

Qui sont Christos et Aristote pour notre église ?

Au IVe siècle avant Christos, un jeune homme grec, brillant philosophe et théologien, eu la première révélation divine. Dieu en personne vint lui transmettre Son divin message. il lui expliqua les principes de la divinité unique et de la vertu, concepts difficiles à comprendre pour la masse des païens d'alors. Ainsi, Aristote devint le premier prophète du Très Haut. Cependant, je tiens à préciser qu'un prophète étant celui qui révèle la parole divine, il ne peut être lui-même Dieu. En d'autres termes, malgré toutes ses qualités, Aristote n'était qu'un homme, pas un dieu. C'est une erreur souvent faite.

Nombreux furent ceux qui écoutèrent les saintes paroles du prophète Aristote. Mais plus nombreux encore furent ceux qui restèrent sourds et persistèrent dans leur erreur, vouant leur âme à une éternité de supplices. C'est alors que Dieu nous transmit la deuxième moitié de Sa révélation. En l'an un naquit l'homme le plus proche de la perfection qui ait jamais existé. Il se nommait Iésu Christos. Il est à noter que lui non plus n'était pas de nature divine, mais bel et bien un humain détenteur de la vérité divine: le deuxième et dernier prophète.

Il vint compléter le message transmit par Aristote. Autant ce dernier expliqua qui est le Dieu unique et ce qu'est la vertu, autant Christos nous montra le chemin qu'il nous fallait entreprendre pour atteindre le Paradis en appliquant les préceptes déjà révélés par son prédécesseur. Sa vertu était si grande que, partout où il allait, des miracles se firent. Il n'en était pas l'auteur, n'étant pas Dieu, mais le vecteur, par sa si grande vertu. Il fonda alors l'Eglise, nommant ses douze apôtres (6 hommes et 6 femmes) les episkopos (évêques) et leur ordonnant d'aller convertir le monde entier afin de sauver toutes les âmes qu'ils pourraient.

Voilà qui furent Aristote et Christos. Deux prophètes qui nous transmirent la révélation divine, le message de l'un ne pouvant se comprendre sans l'autre (erreur que font les Spinozistes) et auxquels nul autre message ne peut être ajouté sans en détourner le sens (erreur que font les Averroïstes).

Aucun d'eux ne fut Dieu, mais le Très Haut les bénit pour leur vie vertueuse.

Cette leçon est divisée en quatre chapitre dont les titres sont sous forme de question. veuillez répondre à ces quatre questions en disant avec vos mots ce que vous compris du sens du texte.

Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?
Qu'est ce que le Livre des vertus ?
Qu'apporte le Livre des vertus ?
Qui sont Christos et Aristote pour notre église ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biandya

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Ven 8 Juin - 17:10

Tant de temps plus tard... la vie ayant prit un cours si dramatiquement différent... la nouvelle mère revint en cette cellule accueillante pour tenir informée son dévoué professeur de la suite des choses...

Mère? Êtes-vous toujours là? Il y a du nouveau... je dois vous parler... je vous en prie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelly
Abbesse
Abbesse
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation (dans le jeu) : Albi

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Mar 12 Juin - 16:51


Bonjour,

Je suis Maelly, la nouvelle Abbesse de Lourdes remplaçant donc mère Églantine qui est devenu notre évêque.

Je vous écoute ma fille.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biandya

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Jeu 14 Juin - 4:48

Une autre femme... une autre voix... ce n'était pas ce à quoi elle s'attendait. Mais à quoi d'autre devait-elle s'attendre, c'est elle-même qui avait été absente trop longtemps...

Abesse, enchantée, je suis Biandya. Des évènements majeurs m'ont tenue à l'écart de cette cellule un long moment, daignez m'en pardonner et transmettre à SE Eglantine mes félicitations ainsi que mes salutations. Je ne vous dérangerai guère plus longtemps...

Biandya fit un pas vers la sortie, mal à l'aise de se retrouver devant une autre personne pour discuter de ce dont elle voulait s'entretenir avec ECM... elle soupira en se disant qu'un peu de courage lui serait nécessaire pour au moins terminer une bonne fois pour toute sa pastorale et se faire baptiser... Elle demeura hésitante sur le pas de la porte... déchirée entre ses pensées qui se bousculaient et les buts qu'elle avait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelly
Abbesse
Abbesse
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation (dans le jeu) : Albi

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Jeu 14 Juin - 9:03


Mais ne vous excusez pas, chacun à ses occupations et ses problèmes personnels, vous faites à votre rythme.

Maelly sentait bien son mal être.

Désirez vous la terminée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Biandya

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Ven 15 Juin - 13:32

Le faire pour elle... juste pour elle... pour sa seule Foi, ses seules convictions... pour cet Amour qui devait vivre, celui que le Très Haut avait offert aux Hommes pour qu'ils le répandent autour d'eux. Biandya portait des douleurs... mais également des bonheurs... au-delà de toutes les épreuves, elle gardait espoir en des moments plus sereins et elle désirait partager les valeurs qu'elle croyait justes et belles.

Regardant l’abbesse, elle lui répondit...


Ma Soeur, je poursuivrai... afin de recevoir le baptême et l'offrir également à mes enfants si la chose est possible. J'ai encore les notes de la dernière leçon... je vais m'y replonger et vous donner réponse dans les meilleurs délais possibles.

Elle ne désirait pas cependant partager davantage avec elle son vécu et le brouhaha de sa vie récente. Avec ECM, elle l'aurait fait... elle en aurait eu besoin... et elle avait eu un projet... mais tout tombait un peu à l'eau... elle se résignait.

Cependant, je ne demeure plus à Lourdes, du moins de corps en ce moment même si mon adresse de résidence est toujours là-bas. Je devrai peut-être quitter votre bureau, n'étant plus pour longtemps citoyenne de votre diocèse...

Elle la regarda... se demandant pourquoi elle était encore ici à tant vouloir régler ce dossier qui avait flambé avec tout le reste dans son coeur... Sans doute car sa Foi était véritable... et qu'elle cherchait à en être digne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelly
Abbesse
Abbesse
avatar

Messages : 161
Date d'inscription : 18/03/2012
Localisation (dans le jeu) : Albi

MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   Ven 15 Juin - 13:46

Maelly répondit :

Sachez ma fille que je serais à votre écoute comme l'était mère Églantine et vous soutiendrais dans vos douleurs, car je sens bien que vous avez besoin de parler,

alors n'hésitez pas je suis là pour ça aussi, si ça peu vous soulager.

Pour ce qui est de votre projet de quitter Lourdes, cela ne pose pas de problème pour continuer et finir cette pastorale et le baptême.

Maelly lança un sourire à la demoiselle, et la laissa donc travailler :

Je vous laisse donc travailler, je repasserais plus tard, on sonner moi quand vous avez terminer. (je surveille le sujet, ne vous inquiétez pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [En cours] Cellule de Biandya   

Revenir en haut Aller en bas
 
[En cours] Cellule de Biandya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [En cours] Cellule de Choune
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province métropolitaine d'Auch :: Diocèse de Tarbes :: Paroisse de Lourdes-
Sauter vers: