Venez découvrir la province d'Auch, le clergé Aristotélicien siège en ces lieux. Forum lié au jeu des RR.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Ce forum va entrer en hibernation. On est passé sur le Fofo II Eglise Aristo http://forum2.lesroyaumes.com/viewforum.php?f=12123 Rejoignez nous !!!!

Partagez | 
 

 Archives des pastorales terminées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Lun 4 Oct - 16:19

Brennach hocha la teste en écoutant la réponse:

Je comprends votre impatience. Aussi si vous pouvez dimanche prochain, dans ce cas, la cérémonie aura lieu dès dimanche, voire samedi si vous préférez. Mais il me faut achever le baptême de Corenn et mercredi, je ne serai pas disponible. Eventuellement, jeudi ou vendredi soir autrement. Mais ma préparation sera alors restreinte. A vous de voir Sieur Wilfred, ce qui vous apparait le mieux. Après tout, il s'agit de votre cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wilfred_ivanhoe



Messages : 254
Date d'inscription : 29/09/2010

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Mar 5 Oct - 5:22

dimanche se serait parfait mon pere,je vous en remercie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Pastorale de Sieur Tchetchenov achevée, baptême réalisé   Sam 16 Oct - 14:32

Brennach était heureux que son ami se décide à se faire baptiser. Il avait suivi de loin le début de son idylle avec la belle Corenn et se doutait que ce moment arriverait tost ou tard. Il n'est pas de plus belle raison pour entrer dans la communauté aristotélicienne que l'amour se dit en lui-même le diacre.

Il prépara donc une cellule de médidation avec vélins, encrier et plumes taillées afin que Novi puisse répondre aux questions des leçons dès qu'il le souhaiterait.

Il déposa en outre un parchemin contenant la première leçon de la pastorale:


Citation :
-1 : Les différences avec la religion IRL


Il y a bien longtemps, je venais de dire ma messe dominicale, quand une foule, un peu bruyante pour ce lieu sacré, jeta au pied de l'autel un être aux yeux hagards et à la vêture des plus fantaisiste.

Mes villageois parlaient tous en même temps, mais, je finis par comprendre que, s'ils m'avaient amené cet étranger, c'est que pour eux il était possédé. Il disait que c'était sa première connexion depuis son ordinateur et qu'il cherchait la Faq ou au moins un guide pour l'aider à démarrer.

M'approchant du pauvre hère, je me rendis immédiatement compte que c'était la première fois qu'il voyait un prêtre aristotélicien, ou du moins qu'il n'avait pas une bonne opinion d'eux.

- Bonjour mon enfant, je suis, Neajdlaf, le curé de ce village. Comment vous nomme-t-on ?

- L'on me nomme Newbie, contrairement à mon apparence je suis un elfe magicien, à la recherche de l'anneau des anciens.

Un villageois m'interpela :

- Vous voyez bien mon père, il faut appeler l'Inquisition, ou les exorcistes, il est possédé que je vous dis.

- Du calme, mon fils, l'Inquisition a d'autres chats à fouetter, son but est de lutter contre les hérétiques reconnus et non pour brûler celui qui se perd un peu. Je sais que certains annoncent à l'enfant qui ne mange pas ses légumes que la méchante Inquisition va venir les brûler mais ce n'est pas son but ici. Quant aux exorcistes, attendons de voir ce qu'il en est de notre ami.

Le vagabond, l'air toujours aussi perdu, cria:

Bon alors on m'explique ? Et qui peut me donner un peu de sa confiance ?

-Chaque chose en son temps mon fils. Pour vous prendre pour un elfe magicien vous devez réellement avoir eu un gros coup sur la tête. Alors écoutez l'histoire de nos royaumes. "A l'origine du monde il n'y avait que Dieu immobile et plein d'amour, il a défini l'univers et accompli une série de miracles pour arriver à la création des animaux, des plantes et des humains. Donc soit vous êtes une plante, soit un animal, soit un humain.
Ensuite Dieu n'a laissé la parole qu'aux humains et à une créature sans nom qui tente de pervertir l'humanité. Donc comme vous ne pouvez être cette créature qui n'a que la forme des ombres, vous ne pouvez être qu'humain.

-Ah oui, je vois mais, si je le veux, je peux être magicien quand même ? rétorqua l'étranger.

-Vous pouvez utiliser des tours pour divertir les foules mais aucun humain n'a de magie en lui. Certes, certains élus semblent bien avoir réalisé des choses prodigieuses, mais c'est grâce à leur foi en Dieu et non à une quelconque magie païenne.

- Bon admettons, mais Moïse ? Il a bien fait de la magie, non ? Hein ! Là je vous tiens non ?

- Je ne connais pas ce Moïse, j'ai bien lu des textes le concernant mais c'était des textes pour distraire les anciens, comme l'histoire de Noé et autres textes anciens qui circulent parfois.

- Bien ils sont dans la Bible non ?

- Pas dans celle de l'Eglise officielle des royaumes en tout cas. Je vais vous raconter notre histoire en quelques mots : "Dieu créa l'univers. Dans l'univers, Il créa le monde. Et Il peupla le monde de diverses espèces de créatures. Mais chaque espèce se croyait la préférée de Dieu, sauf l'espèce humaine, car elle connaissait le sens de la vie: l'amour. Dieu récompensa alors les humains en les nommant "Ses enfants". Mais les enfants de Dieu s'abandonnèrent au péché, encouragés par une des créatures ainsi rejetées par Dieu, a qui Il ne donna pas de nom. Dieu punit donc Ses enfants en détruisant leur cité, et ils s'éparpillèrent. N'ayant pas compris la punition, ils s'inventèrent des dieux multiples. Alors, Dieu, pour rappeler aux humains le sens de la vie, confia Son message à Aristote. Et ce message trouva sa perfection avec Christos (parfois nommé Jiésu Christos). "

Le vagabond demanda alors s'il devait oublier tout ce qu'il connaissait.

Je tentai donc de lui répondre : "- Si ce que vous croyez connaître n'est pas directement lié à l'histoire des Royaumes et que vous désirez intégrer notre vérité historique, il y a sans doute beaucoup de chose à oublier oui.
Le plus simple est parfois de tout oublier et de remettre à jour ses connaissances par des textes validés du royaume. N'oubliez pas que vous n'êtes qu'un vagabond encore il faudra du temps pour vous instruire et devenir un érudit.

Notre religion porte le nom d'église Aristotélicienne et est de source Aristochrétienne, c'est à dire qu'elle s'inspire à la fois des écrits d'Aristote, des Royaumes et de Christo. Son message est que pour se rapprocher de Dieu il faut se rapprocher du bonheur et trouver l'amitié aristotélicienne. Cette amitié n'est pas une amitié débridée mais une amitié respectant certaines règles dont la principale est qu'elle doit être désintéressée. Bien sûr, il y a différents type d'amitiés, mais vous trouverez ça dans nos bibliothèques où par vous même.

Il y a dans chaque village un maire qui s'occupe de politique et de la gestion de la ville et surtout de son commerce. Il y a aussi un curé qui, lui s'occupe de religion et de la gestion de la foi des paroissiens.
Le curé et le maire se doivent de collaborer au bien des citoyens et si l'un des deux juges que l'autre ne remplit pas sa mission, il peut intervenir pour tenter d'arranger les choses. C'est pour cela que certains maires s'occupent de religion et que certains clercs s'occupent de politique.
Au-dessus vous avez le comte pour la politique et l'évêque pour la religion, mais vous découvrirez tout ça par vous-même, sachez juste que les guides politiques sont choisis par les citoyens lors d'élection, alors que les guides religieux sont nommés et révoqués par la hiérarchie de l'Eglise. C'est pour ça que si le peuple veut élire son curé comme Maire c'est le choix du peuple, et la hiérarchie de l'église ne ferra que veiller à ce que le clerc continue principalement à guider les citoyens sans oublier sa responsabilité de clerc. "

Le vagabond semblait avoir compris.

-Ah oui, je vois, c'est plus clair déjà, et pour le reste que dois-je faire ? Pour manger ? Pour gagner ma vie ?

- Cela, mon fils, est moins de mon domaine, mais voici une liste de documents qui vous aideront à trouver votre place.

Liste de la Bibliothèque

- Merci mon ami, je vais voir si je trouve ma voie, dit le vagabond en attrapant son sac et sa bourse. Je vais de ce pas prendre contact avec les villageois à la taverne pour leur montrer que je ne suis pas possédé... et qu'ils peuvent me donner leur confiance.

Je souriai en le voyant partir, et je lui criai :

-N'hésitez pas à me contacter en cas de besoin.

J'ai appris plus tard que le vagabond était devenu un grand seigneur et que s'il n'avait pas rejoint l'église aristotélicienne au moins il n'avait pas d'idée préconçue sur elle et ne se laissait pas raconter n'importe quoi. Il faisait ses choix en connaissance de cause et non pour faire plaisir aux chimères de Hyérel.


926 ap JC, extrait des mémoires d'un curé de campagne par Neajdlaf


Il vous est demandé de lire attentivement ce texte afin de comprendre dans un premier temps en quoi la religion aristotélicienne n’est pas la religion catholique, comme nombre de Fidèles ont tendance à le croire. Cette première leçon sert à vous départir d’une partie de vos préjugés sur la religion des Royaumes, de ce que vous croyez connaître sur elle.

Vous répondrez ensuite à ces 7 questions, elles ne sont pas difficiles, mais il est important pour nous de vérifier que le travail de lecture est correctement effectué. Si vous avez des questions sur le texte, n'hésitez pas à les poser. Répondez en faisant des phrases et en usant de vos propres mots, pas en se contentant de citations extraites du texte.

1 ) Qui est Neajdalf ? A quelle époque écrit-il ?
2 ) Pourquoi les villageois s'adressent à Neajdalf plutôt qu'à quelqu'un d'autre ?
3 ) Que reprochent les villageois au vagabond ?
4 ) Quel est le rôle de l'Inquisition d'après les villageois ? Et d'après Neajdalf ?
5 ) Quel est le rôle de la Créature sans nom ?
6 ) Qu'est-ce que la Bible d'après le vagabond ? A-t-il raison et pourquoi ?
7 ) Qu'est-ce qui différencie les hommes des autres espèces vivantes ?



Cours originaire du séminaire saint-benoît

Brennach laissa en outre un petit mot à l'intention de son élève:

Citation :
Novi,

Voici la première leçon de ta pastorale, déterminer ce que la religion aristotélicienne n'est pas, de départir de tes préjugés la concernant, et t'éviter certains rapprochements malencontreux avec la religion fausse qu'est le catholicisme, rapprochements que nous avons tous tendance à faire dans les premiers temps et mesme encore par la suite.

Tu verras, rien de bien difficile, mais il faut lire attentivement voilà tout.

Amitiés

Brennach


Dernière édition par Brennach le Ven 12 Nov - 20:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchétchénov



Messages : 8
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Sam 16 Oct - 14:57

Tchétchénov essaya la clé confiée par le diacre Brennach pour accéder à sa cellule de méditation.

Après que la serrure céda, Tchétchénov découvrit une cellule simple, meublée pudiquement d'un petit secrétaire.

Tout déjà attendait et appelait à la réflexion : la plume et l'encrier étaient rangés, une bougie neuve était dressée son son bougeoir,.
La pièce était simplement éclairée par une petite lucarne située en hauteur. L'épaisseur des murs garantissait la quiétude des lieux.

Tchétchénov déposa son modeste bagage au pied de la paillasse simple qui servirait pour son repos réparateur. Il avait pris son plumier au cas où et également un peu de nourriture pas trop riche pour se sustenter lors de ses réflexions spirituelles : quelques pommes du verger d'Orthez ramassées par sa bien-aimée en chemin, un bon gros pain cuit par son ami Yago et quelques fromages de chèvres venant de Mauléon échangés avec les joueurs de soule d là-bas...

Posant une pomme sur le pupitre, la regardant un moment, il sourit aussitôt ; il se pencha alors sereinement sur le texte et commença à l'étudier calmement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchétchénov



Messages : 8
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Dim 17 Oct - 14:49

Après avoir lu le texte et les questions plusieurs fois, Tchétchénov prit sa plume et son encrier et commença à rédiger ses réponses.

1 ) Qui est Neajdalf ? A quelle époque écrit-il ?

" Si j'en crois les passages suivants : "

Citation :
M'approchant du pauvre hère, je me rendis immédiatement compte que c'était la première fois qu'il voyait un prêtre aristotélicien, ou du moins qu'il n'avait pas une bonne opinion d'eux.

Citation :
- Bonjour mon enfant, je suis, Neajdlaf, le curé de ce village. Comment vous nomme-t-on ?
926 ap JC, extrait des mémoires d'un curé de campagne par Neajdlaf

Citation :
926 ap JC, extrait des mémoires d'un curé de campagne par Neajdlaf

" Je dirais que Neajdalf est l'auteur de ce texte et également le narrateur des événements décrits dans le texte. Selon le texte, il est le curé d'un village de l'église aristotélicienne. On ignore le nom du village. On peut noter que le texte fut rédigé en 926 ap JC, soit il y a cinq siècles, ce qui confirme une certaine stabilité de cette église dans le temps. "


2 ) Pourquoi les villageois s'adressent à Neajdalf plutôt qu'à quelqu'un d'autre ?

" On pourrait penser qu'il n'y avait que lui dans ce lieu ou qu'il était là par hasard mais ce passage montre que les villageois sont venus le chercher : "

Citation :
s'ils m'avaient amené cet étranger,

" Comme Neajdalf fait partie de l'église aristotelicienne, ils souhaitent que le prêtre fasse appel à l'Inquisiton, une branche particulière de l'église aristotelicienne pour s'occuper d'un homme possédé: "

Citation :
Un villageois m'interpela :
- Vous voyez bien mon père, il faut appeler l'Inquisition, ou les exorcistes, il est possédé que je vous dis.


3 ) Que reprochent les villageois au vagabond ?

Ils reprochent au vagabond un comportement étrange et donc ils pensent qu'il est possédé :


Citation :
je finis par comprendre que, s'ils m'avaient amené cet étranger, c'est que pour eux il était possédé. Il disait que c'était sa première connexion depuis son ordinateur et qu'il cherchait la Faq ou au moins un guide pour l'aider à démarrer.

Citation :
- L'on me nomme Newbie, contrairement à mon apparence je suis un elfe magicien, à la recherche de l'anneau des anciens.

Un villageois m'interpela :
- Vous voyez bien mon père, il faut appeler l'Inquisition, ou les exorcistes, il est possédé que je vous dis.

" On peut noter une certaine difficulté de communication entre le vagabond et les villageois. L'un comme les autres recherchent un terrain de dialogue en s'adressant au prêtre ; et non en se parlant directement. Ce dernier essaye, par sa sagesse et la confiance accordée par son auditoire, de trouver un moyen de résoudre ce problème par le dialogue. "


4 ) Quel est le rôle de l'Inquisition d'après les villageois ? Et d'après Neajdalf ?

" Pour les villageois, l'Inquisition doit s'occuper des possédés ou toute personne ayant un comportement étrange : "


Citation :
- Vous voyez bien mon père, il faut appeler l'Inquisition, ou les exorcistes, il est possédé que je vous dis.

" Pour Neajdalf, l'Inquisition a un rôle autrement défini : "

Citation :
Du calme, mon fils, l'Inquisition a d'autres chats à fouetter

" Pour lui, l'Inquisition s'occupe surtout des vrais hérétiques, c'est-à-dire des personnes qui connaissent les paroles sacrées et qui en toute conscience s'amusent à les détourner et à les pervertir : "

Citation :
son but est de lutter contre les hérétiques reconnus et non pour brûler celui qui se perd un peu. Je sais que certains annoncent à l'enfant qui ne mange pas ses légumes que la méchante Inquisition va venir les brûler mais ce n'est pas son but ici.

"On peut remarquer que les gens craignent cette institution par méconnaissance alors qu'elle est chargée de les protéger des hérétiques. Il faut néanmoins avouer que la capacité de créer des bûchers pour châtier les hérétiques impressionnent toute personne tenant à sa vie physique et spirituelle "


5 ) Quel est le rôle de la Créature sans nom ?

Citation :
Dieu n'a laissé la parole qu'aux humains et à une créature sans nom qui tente de pervertir l'humanité

Son rôle de tourmenter l'humanité est explicite. Mais on peut s'interroger sur le fait que Dieu lui ait laissé la parole...



6 ) Qu'est-ce que la Bible d'après le vagabond ? A-t-il raison et pourquoi ?

" Il confond la Bible avec les textes sacrés validés par l'église aritotelicienne : "


Citation :
c'était des textes pour distraire les anciens, comme l'histoire de Noé et autres textes anciens qui circulent parfois.

" Pour Nealjalf, la Bible ne fait pas partie des textes sacrés, mais cela fait juste partie des légendes populaires au même titre que les histoires de fées, de licornes et de dragons. Il souligne ainsi avec tact la confusion de la Bible avec les textes sacrés validés par l'église aristotelicienne au vagabond"



7 ) Qu'est-ce qui différencie les hommes des autres espèces vivantes ?

Citation :
A l'origine du monde il n'y avait que Dieu immobile et plein d'amour, il a défini l'univers et accompli une série de miracles pour arriver à la création des animaux, des plantes et des humains. Donc soit vous êtes une plante, soit un animal, soit un humain.
Ensuite Dieu n'a laissé la parole qu'aux humains

Citation :
chaque espèce se croyait la préférée de Dieu, sauf l'espèce humaine, car elle connaissait le sens de la vie: l'amour. Dieu récompensa alors les humains en les nommant "Ses enfants"

" On pourrait croire de prime abord que c'est parole qui différencie les humains des autres espèces vivantes. Mais la présence de "créature sans nom" douée de la parole contredit déjà ce point. En fait, c'est leurs capacités à aimer, que ce soit aimer Dieu ou les autres créations de Dieu, qui les distinguent des autres créations. En cela, Dieu se sentit plus proches d'eux pour les reconnaitre comme Ses enfants. "


Tchéchénov posa la plume après ce première réflexion spirituelle. Il rangea bien son plumier et, après avoir manger une pomme, il présenta ses réflexions écrites au diacre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Mar 19 Oct - 8:12

Brennach parcourut avec attention le parchemin sur lequel Novi avait couché ses réponses. Une fois sa lecture achevée, il releva la teste et sourit franchement:

"Mon ami,

Voilà un travail détaillé et précis. Je ne puis que te féliciter pour l'ardeur que tu sembles mettre à la tasche. Je vois que comme tous les bourricots, quand tu as une bonne motivation, rien ne t'arrestes plus. Et je dois avouer que ta motivation est plus que plaisante.

Mais plus sérieusement, je voudrais revenir seulement sur la question 5 et sur le rôle de la créature sans nom.

Tu réponds qu'elle est là pour tourmenter les Hommes mais plus précisément, je dirai pour les tenter, les rallier à sa vision des choses. Pour l'Innommable, l'amour n'est pas la clef de vouste de la Création, mais la Loi du Plus Fort. Pour elle, compte avant tout les prouesses et les plaisirs terrestres, sans se soucier du don que lui fit Dieu.

Pourquoi Dieu la laisse-t-il agir? Cette question te tourmente, comme elle en tourmente bien d'autres. Mais à cela, plusieurs réponses mon ami:

Tout d'abord, Dieu laisse libre ces créations de leurs choix. C'est librement que nous devons nous tourner vers son amour, l'adorer et le remercier pour son don. Ce n'est que par ce choix sincère que nous gagnerons la place au Paradis. Un choix contraint n'aurait aucun sens.

La créature sans nom représente notre mise à l'épreuve, mais je pense également qu'elle l'est tout autant que nous. Dieu est infiniment miséricordieux. Je pense qu'il pourrait lui pardonner si elle en faisait le choix. Je pense qu'elle pourrait d'ailleurs le faire si le coeur des Hommes ne se laissait pas tenter, lui redonnant espoir d'avoir raison.

Mais ceci est un autre débat théologique et tu n'est pas là pour cela. Très bien, passons maintenant à la seconde leçon. Tu as vu ce que la religion aristotélicienne n'était pas. Voyons donc ce qu'elle est maintenant."



Brennach lui tendit un second parchemin et reprit le premier sous son bras, avant de sortir pour laisser Tchetchenov méditer en paix.

Citation :
I-2 : Présentation de l'Aristotélisme


Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?


L'Église Aristotélicienne, fondée par Christos et ses disciples, regroupe en son sein toute la communauté des Aristotéliciens. Des guides, les clercs, enseigneront aux hommes et effectueront les rituels nécessaires à leur salut. Certains aristotéliciens se retireront loin des excès du monde dans un monastère, pour vivre reclus dans la fraternité et la vertu. Le siège principal de l'Église Aristotélicienne se trouve à Rome, véritable lieu de convergence de tous les religieux des royaumes. Le pape et la curie, sont les garants du Livre des vertus et du bon fonctionnement de l'Église à travers les royaumes.

L'Église est ouverte à tous, dès le niveau 0, la voie de l'Église au niveau 3 permettra de vous engager corps et âme au service de la sainte Église Aristotélicienne.

Qu'est ce que le Livre des vertus ?

Le Livre des vertus est la compilation de tous les textes sacrés de l'Église Aristotélicienne, rédigés par les Pères de l'Église aristotélicienne et traduits et recopiés par les nombreux théologiens et copistes de l'Église actuelle. Le Livre se compose en quatre volumes : Le premier aborde les premiers temps de l'humanité, de la création du monde à l'avènement des prophètes. Le second ouvrage nous raconte la vie des deux prophètes aristotéliciens ayant tous deux eus la révélation de Dieu : le premier, Aristote, grand sage devant l'éternel, ses enseignements ont façonné le monde et la pensée des Hommes. Le second, Christos, miroir de la divinité, illustre par sa vie, il est le modèle absolue de tout Aristotélicien. Le troisième volume est consacré aux saints Aristotéliciens qui ont peuplé le monde Aristotélicien tout au long de l'Histoire, devenant comme Christos des modèles à imiter. Enfin le dernier volume s'accorde à expliquer les sacrements, la liturgie Aristotélicienne, les prières et autres rites aristotéliciens aux laïcs et aux clercs des royaumes. Seuls les deux premiers volumes du Livre des vertus sont à lire pour les novices.

Qu'apporte le Livre des vertus ?

Le livre des vertus apporte les messages et les informations essentiels à l'humanité traitant de l'origine du monde, de sa physique et des débuts de la vie. L'histoire des premiers hommes y est conté, d'Oanylone la maudite à la venue d'Aristote. Vous y rencontrerez la tentatrice Créature sans nom, mais aussi les 7 princes-démons peuplant les 7 enfers, ou encore les 7 archanges du paradis. Aristote et Christos seront les guides de chaque homme et femme, Aristote par son savoir, son enseignement et sa sagesse, Christos par sa vie et sa foi. Eux deux vous ferons découvrir les idées majeures qui gouvernent la pensée des Aristotéliciens
Le livre des vertus est un guide pour chacun, un guide spirituel, moral et politique. Les messages essentiels adressaient par le Très haut y sont transcris, la voie de la vertu y est gravée.

Qui sont Christos et Aristote pour notre église ?

Au IVe siècle avant Christos, un jeune homme grec, brillant philosophe et théologien, eu la première révélation divine. Dieu en personne vint lui transmettre Son divin message. il lui expliqua les principes de la divinité unique et de la vertu, concepts difficiles à comprendre pour la masse des païens d'alors. Ainsi, Aristote devint le premier prophète du Très Haut. Cependant, je tiens à préciser qu'un prophète étant celui qui révèle la parole divine, il ne peut être lui-même Dieu. En d'autres termes, malgré toutes ses qualités, Aristote n'était qu'un homme, pas un dieu. C'est une erreur souvent faite.

Nombreux furent ceux qui écoutèrent les saintes paroles du prophète Aristote. Mais plus nombreux encore furent ceux qui restèrent sourds et persistèrent dans leur erreur, vouant leur âme à une éternité de supplices. C'est alors que Dieu nous transmit la deuxième moitié de Sa révélation. En l'an un naquit l'homme le plus proche de la perfection qui ait jamais existé. Il se nommait Iésu Christos. Il est à noter que lui non plus n'était pas de nature divine, mais bel et bien un humain détenteur de la vérité divine: le deuxième et dernier prophète.

Il vint compléter le message transmit par Aristote. Autant ce dernier expliqua qui est le Dieu unique et ce qu'est la vertu, autant Christos nous montra le chemin qu'il nous fallait entreprendre pour atteindre le Paradis en appliquant les préceptes déjà révélés par son prédécesseur. Sa vertu était si grande que, partout où il allait, des miracles se firent. Il n'en était pas l'auteur, n'étant pas Dieu, mais le vecteur, par sa si grande vertu. Il fonda alors l'Eglise, nommant ses douze apôtres (6 hommes et 6 femmes) les episkopos (évêques) et leur ordonnant d'aller convertir le monde entier afin de sauver toutes les âmes qu'ils pourraient.

Voilà qui furent Aristote et Christos. Deux prophètes qui nous transmirent la révélation divine, le message de l'un ne pouvant se comprendre sans l'autre (erreur que font les Spinozistes) et auxquels nul autre message ne peut être ajouté sans en détourner le sens (erreur que font les Averroïstes).

Aucun d'eux ne fut Dieu, mais le Très Haut les bénit pour leur vie vertueuse.


Cette leçon est divisée en quatre chapitres dont les titres sont sous forme de questions. Veuillez répondre à ces quatre questions en disant avec vos mots ce que vous avez compris du sens du texte.

Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?
Qu'est ce que le Livre des vertus ?
Qu'apporte le Livre des vertus ?
Qui sont Christos et Aristote pour notre église ?


Cours originaire du séminaire saint-benoît

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchétchénov



Messages : 8
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Mer 20 Oct - 8:21

Tchétchénov écouta sagement et avec attention les explications théologiques sur la "créatures sans nom" et la capacité d'amour infini de Dieu. Il comprend mieux d'où venait la miséricorde du diacre et sa patience à toute épreuve.

Quand le diacre lui confia le second texte, Tchétchénov retourna dans sa cellule calme et silencieuse. Il s'installa et se mit à étudier le texte sereinement, mangeant un bout de fromage de Mauléon sur un morceau de pain frais...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchétchénov



Messages : 8
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Jeu 21 Oct - 10:12

Après mûres réflexions, Tchétchénov entama la rédaction de ses réponses dans la plus grande sérénité.


1)Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?

" C'est une institution fondée par le prophète Christos avec l'aide de ses disciples. Elle accueille en son sein l'ensemble des hommes et des femmes de la foi aristotelicienne, du simple moine jusqu'au pape.

On pourra remarquer deux points intéressants : "

Citation :
Le siège principal de l'Église Aristotélicienne se trouve à Rome, véritable lieu de convergence de tous les religieux des royaumes.

" L'Église Aristotélicienne est, par sa présence dans l'ensemble des royaumes, une institution internationale. Sans doute la première voire la seule. En tout cas, cette caractéristique lui donne une capacité d'influence non négligeable sur la vie des royaumes. "

Citation :
L'Église est ouverte à tous, dès le niveau 0, la voie de l'Église au niveau 3 permettra de vous engager corps et âme au service de la sainte Église Aristotélicienne.

" L'Église Aristotélicienne a une vision universelle pour l'accueil de ses membres dans sa communauté. "


2)Qu'est ce que le Livre des Vertues ?

" C'est un recueil reprenant l'ensemble des textes sacrés validés par l'Église Aristotélicienne. "

Il est divisé en 4 parties distinctes.
Ces deux premiers chapitres sont à lire par les néophytes pour débuter leur épanouissement spirituel :
- les premiers temps avant Aristote et Christos
- les enseignements d'Aristote et de Christos

Les deux suivants sont plutot réservés aux théologiens et aux prêtres :
- l'histoire des Saints Aristoteliciens
- les rites et sacrements aristoteliciens


3)Qu'apporte le Livre des Vertues ?

" Le Livre des Vertues est une source d'inspiration spirituelle et morale pour tous, du simple péon aux rois, du simple moine au pape. Les enseignements d'Aristote et de Christos constituent la base des vertues adressées par Dieu à l'humanité. "


4)Qui sont Christos et Aristote pour notre église ?

" Ce sont les deux prophètes dépositaires des Vertues que Dieu leur a adressés. Tous deux étaient chargés par Dieu de faire connaitre la parole divine : le premier expliquant ce qu'est le chemin de la Vertue et le second montrant comment l'arpenter. On peut ainsi affirmer que leurs enseignements se complètent mutuellement. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Ven 22 Oct - 16:51

Brennach lut les réponses apportées par son étudiant en théologie basique et approuva de nouveau d'un hochement de teste énergique et d'un sourire:

"Ma foi, mon ami, je n'ai rien ou presque à ajouter à tes réponses, si ce n'est concernant la première qu'à mon sens, l'Eglise aristotélicienne ne comprend pas seulement les ecclésiastiques mais bien l'ensemble des Fidèles, y compris les laïcs. Chacun apporte sa pierre à l'édifice de vertu que tente de construire la communauté aristotélicienne et la distinction entre prêtre et Fidèles n'est que terrestre et n'a nulle existence aux yeux du Très Haut.

Je te précise une broutille également mais qui peut avoir son utilité: Attention, vertu et non vertue! Je t'invite d'ailleurs à lire les deux premières parties du Livre des Vertus car elles sont très éclairantes.

J'ajouterai enfin que le Livre sacré comprend nombre de réponses par le récit de la vie des prophètes sur des questions que nous nous posons tous les jours et sur la façon de concilier ces choix de vie avec la vertu.

Et bien, il semble que tu es parfaitement assimilé la seconde leçon. Nous allons donc passer à la troisième et avant dernière leçon qui concerne le baptême plus particulièrement et les prières qui sont rattachées à ce sacrement.


Brennach tendit alors un troisième parchemin à Novi qui se révélait être un futur baptisé assidu et très ouvert sur ce que les enseignements de l'Eglise avaient à offrir à qui savait les écouter.

Citation :
I-3 : Profession de foi aristotélicienne


LE CREDO ARISTOTELICIEN

à utiliser en toute occasion, afin de montrer sa foi : prière ou messe...

Credo

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


LE CREDO COMMENTE

Je viens ici vous expliquez ce que le Credo enseigne et ce qu'il affirme. Je vais prendre chacune des phrases et nous allons réfléchir à chacune.

Je crois en le Trés-Haut tout puissant : Alors vous affirmez croire en lui qui est le plus puissant et qui est au-dessus de tout. Lui seul est plus fort que tout être et plus fort que la créature sans nom.
Créateur du Ciel et de la Terre, Des Enfers et du Paradis : Alors le Très Haut a creé la terre et le ciel. Il a tout creé, c'est le créateur de toute choses.
Juge de notre âme à l'heure de la mort : Oui IL est le juge de notre âme, lui seul décide si nous méritons la vie éternelle, lui seul décide de notre entrée au Paradis ou en Enfer.
Et en Aristote, son prophète : Aristote prophète du Très Haut.
Le fils de Nicomaque et de Phaetis : Qui est né de Nicomaque et de Phaetis.
Envoyé pour enseigner la sagesse : Oui Aristote a été envoyé par enseigner la sagesse transmis par le Très Haut, pour nous apprendre à faire des choix éclairés et dignes d'un vrai sage.
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés : Il est vrai, Aristote est venu nous enseigner les lois dinives, il est venu chercher l'âme des hommes égarés pour les rameners au Très Haut.
Je crois aussi en Christos : Et bien, oui il faut croire en lui envoyé par le Très Haut.
Né de Maria et de Giosep : Il est né de Maria et Giosep ses parents biologiques, tous deux pieux.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis : C'est vrai Christos a voué sa vie pour nous, il nous a enseigner à suivre la voie du Très Haut , pour que nous puissions comprendre et aller dans la voie de la Vie éternelle et avoir ainsi accès au Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce : Ponce l'a comdamné à être crucifié.
Il est mort dans le martyr pour nous sauver : C'est vrai il est mort sur la Croix pour nous montrer qu'il s'est sacrifié pour nous faire comprendre que le péché n'est pas le bon chemin et que le Très Haut ne nous oublie pas.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut : il a eu sa Vie Éternelle pour avoir aider les enfants du Très Haut.
Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle. : Et bien oui croire en l'Église d'Aristote c'est croire en le Très Haut, la communion, le pardon aux péchés et en l'Action Divine c'est être Aristotélicien et affirmer l'appartenance à cette Eglise.



IMPORTANCE DE CE TEXTE :

Le Credo est le texte fédérateur de notre Eglise, il est là pour faire grandir notre foi en notre coeur. Cette prière affirme notre foi et la crie au monde: il est le signe de notre union de croyants aristoteliciens.Il illustre aussi le dogme et le résume en quelques mots. Tout les aristoteliciens doivent le connaitre.

Cette prière est connue sous le nom de Credo (je crois, son premier mot en latin.) Cette supplication à l’appel à la Foi a été écrite par Olcovidus (107-139), poète romain, parmi les premiers aristotéliciens, du IIème siècle, martyr de la foi, mort en priant devant les lions qui allaient le dévorer, le Très Haut l'enleva à la souffrance par un infarctus.

Son but est d'affirmer les croyances et les vérités que nous affirmons en tant qu'aristotélicien. Elle est la prière de notre Union et fondamentale de notre Eglise et permet d’impliquer les fidèles dans les messes.

Ainsi les fidèles, en récitant cette prière affirmeront leur croyance en :

• Le Très Haut Tout Puissant qui nous aime et qui dans sa toute puissance nous permet de vivre en son royaume

• Aristote dont nous devons lire les saints écrits, les étudier, les comprendre car c’est en gagnant sa sagesse que nous atteindrons peut être la perfection à laquelle nous aspirons tous.

• Christos qui après avoir atteint la perfection et a rejoint le Très Haut et Aristote au soleil, au paradis. En effet le paradis se trouve dans le soleil et l’enfer correspondra à la lune :
« Alors, le Très Haut créa deux astres au-dessus du monde. L’un, rayonnant de lumière, fut appelé “soleil”. L’autre, luisant froidement, fût nommé “lune”. Dieu expliqua à Oane: “Que votre fidélité soit celle des enfants envers leurs parents ou je serais aussi sévère que les parents envers leurs enfants. Car, lorsque chacun de vous mourra, Je le jugerai, en fonction de la vie qu’il a menée. Le soleil inondera chaque jour le monde de sa lumière, par preuve d’amour pour Ma création. Ceux, parmi les tiens, que j’y enverrai, vivront une éternité de bonheur. Mais entre chaque jour, la lune prendra la relève. Et ceux qui, parmi les tiens, y seront jetés n’y connaitront plus que la tourmente.” » (Création - Partie VIII: La décision)


Le dogme Aristotélicien

Art 1: L’Eglise Aristotélicienne est l’institution spirituelle et universelle qui vise a aider tous les enfants du Très Haut à échapper à l’Enfer lunaire et à atteindre le Paradis solaire.

Art 2: L'Eglise Aristotélicienne est seule détentrice de la vérité divine et toute personne n’étant pas croyante "aristotélicien" est hétérodoxe et se voue donc d’elle-même à la damnation éternelle.

Art 3: Les hétérodoxies sont les croyances fausses qui contredisent le dogme Aristotélicien et induisent en erreur les enfants du Très Haut.

Art 4: Les hétérodoxies sont de quatre types: schisme, hérésie, paganisme et athéisme.

Art 5: Une hétérodoxie ne pourra être tolérée que selon le bon vouloir de la Curie, dans le cadre d'un concordat qui fixera les libertés accordées par cette tolérance.

Art 6: L’Eglise Aristotélicienne prend son nom du prophète Aristote, qui fut le premier à révéler la vérité divine.

Art 7: L'Eglise Aristotélicienne fut fondée par le messie Christos, le second et dernier prophète, qui a complété la première révélation Aristotélicienne.

Art 8: Il n’est pas d’autre prophète qu’Aristote et Christos et leur révélations cumulées donnent le message divin, parfait et immuable.

Art 9: Bien que surpassant les autres enfants de Dieu en gloire et en vertu, Aristote et Christos ne sont pas de nature divine mais humaine.

Art 10: L’intégralité du dogme Aristotélicien est regroupé dans le Livre des Vertus. (1)

Art 11: Les textes que contient le Livre des Vertus sont sacrés et la vérité du moindre de ses éléments ne peut être remis en cause, sous peine d’être hétérodoxe.

Art 12: Les Saints étant les défunts Aristotéliciens dont la vie fut exemplaire, tous les Aristotéliciens se doivent de les honorer et de s’inspirer d’eux dans leur propre vie spirituelle.

Art 13: Pour qu’une personne soit déclarée sainte, il faut qu’elle soit morte, qu’elle ait vécu en modèle de vertu, que son hagiographie ait été rédigée, et validée par la Curie puis par les fidèles.

Art 14: Une hagiographie étant un texte sacré, toute critique ou remise en cause de ceux-ci est un acte d'hétérodoxie.

Art 15: Tous les humains étant enfants du Très Haut Tout Puissant, aucune ségrégation basée sur d’autres critères que la foi, la vertu et le mérite ne doit avoir lieu au sein de l’Eglise Aristotélicienne.


(1) HRP: le livre n'est pas encore terminé, mais c'est la traduction qui ne l'est pas, de façon RP il existe bien déjà dans les archives secrète du vatican . Le dogme peut être complèté mais plus modifié.


Voici une série de question sur le sujet précédent:


1- Par petit paragraphe, vous me direz qui est le Très Haut Tout Puissant, qui est Aristote et qui est Christos.

2- Le Livre des vertus, c'est quoi?

3- Qu'est ce que le paradis? L’enfer? Expliquez qui et pourquoi peut aller au paradis / en enfer.

4- Qui est seule détentrice de la vérité divine?

5- Qui est Aristotélicien?

6- Que sont les hétérodoxies?

7- Expliquez de façon simple : schisme, hérésie, paganisme et athéisme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchétchénov



Messages : 8
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Mar 26 Oct - 20:24

Tchétchénov avait pris un repos réparateur suffisant avant de se relancer dans la lecture des nouveaux textes.
Après une longue méditation, il rédigea ses réponses avec assiduité.



1- Par petit paragraphe, vous me direz qui est le Très Haut Tout Puissant, qui est Aristote et qui est Christos.

" Le Très Haut Tout Puissant est Dieu. Il est celui qui est à l'origine de tout ce qui vit et tout ce qui existe. Ces choses-là, comme les animaux et les plantes, les humains peuvent le percevoir. Mais Il a aussi créé des choses que nous percevrons une fois que nous serons morts : le Paradis et les Enfers. A notre mort, il jugera aussi si nous serons dignes de le rejoindre à son paradis, au soleil ou si nous mériterons de souffrir dans les Enfers, dans la lune.
Aristote est le premier grand prophète de Dieu. Il est le fils de Nicomaque et de Phaetis, ce qui prouve son origine humaine. Il a été choisi par Dieu pour diffuser auprès des hommes Sa Sagesse Divine pour ramener les hommes égarés auprès de Dieu.
Christos est le second grand prophète de Dieu. Il est le fils de Maria et de Giosep, ce qui prouve aussi son origine humaine. Par sa Foi, il a créé la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible avec ses 12 apôtres (6 hommes et 6 femmes) pour mieux guider les humains sur le chemin de la vertu, complétant ainsi le message d'Aristote. Mort en martyr, condamné par Ponce sur la Croix, il a rejoint le paradis et il est un exemple de dévotion pour tout aristotelicien. "



2- Le Livre des vertus, c'est quoi?

" Il est le recueil où sont écrits les textes sacrés de l'Église Aristotelicienne.
Il reprend la Vérité Divine qui a été confiée par Dieu à Aristote et à Christos. Cette Vérité Divine ne doit pas être remise en cause.
Sa lecture permet à tout aristotelicien de connaitre le chemin de la vertu comme l'a enseigné Aristote et de savoir comment garder sa foi au plus proche de Dieu comme l'a fait Christos. "



3- Qu'est ce que le paradis? L’enfer? Expliquez qui et pourquoi peut aller au paradis / en enfer.

" Le paradis est l'endroit où Dieu séjourne et où le rejoignent les âmes qu'Il a jugé bon d'accepter, c'est-à-dire les âmes des personnes pieuses ayant choisies librement de suivre le chemin des vertus. Un bonheur infini y attend ces âmes. Le soleil représente ce paradis.
L'enfer est l'endroit où Dieu y renvoie les âmes des personnes qu'Il juge indigne de venir au paradis. Seul un tourment éternel les y attend. La lune représente cet enfer. "



4- Qui est seule détentrice de la vérité divine?

La Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible est la seule entité détentrice de la vérité divine car elle est la seule gardienne de la Vérité Divine confiée par Dieu.


5- Qui est Aristotélicien?

" Celui qui est aristotelicien essaie de suivre le chemin de la vertu : d'être une personne honnête, de bien, au service de toutes et de tous.
En cela, il croit à l'action de Dieu et en sa vérité divine, à Aristote et Christos, à l'Église Aristotelicienne.
Il confirme de suivre la vérité de Dieu en se baptisant au sein de l'Église Aristotelicienne. "


6- Que sont les hétérodoxies?

" Ce sont des fausses croyances qui trompent les humains en les écartant du chemin de la vertu. Ils sont contraires à la Vérité Divine gardée par l'Église Aristotelicienne.
Les hétérodoxies peuvent apparaitre de 4 manières : schisme, hérésie, paganisme et athéisme. "



7- Expliquez de façon simple : schisme, hérésie, paganisme et athéisme.

Schisme : la séparation d'une branche ecclésiastique de l'Eglise officielle ; cette branche poursuit son dogme de son côté, créant ainsi une nouvelle religion

Hérésie : la croyance en un dogme radicalement différent de l'Église officielle.

Paganisme : la croyance fondée sur un culte ne faisant pas référence à un ou plusieurs divinités.

Athéisme : la non-croyance à un ou plusieurs dieux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Mer 27 Oct - 15:52

Brennach lut avec attention les réponses rédigées par Novi et une fois encore il fut impressionné par l'assiduité avec lequel ce dernier, qui avait fait montre jusqu'à peu d'un désintérêt pour l'Eglise, s'appliquait à répondre aux questions. L'amour avait bien des vertus se dit le diacre et futur vicaire en lui-même.

Parfait mon ami. Tes réponses sont d'une bonne tenue et te sont personnelles, tout en reprenant les éléments contenus dans le texte. Je donnerai si tu le veux bien deux précisions toutefois, non pas pour te reprendre mais plutôt pour compléter tes réponses et poursuivre la conversation théologique engagée par l'intermédiaire de ces leçons de pastorales. Car en effet, ces leçons sont là avant tout pour amorcer une réflexion, t'amener à te questionner et à enrichir tes connaissances sur notre Eglise et notre dogme, tant par l'intermédiaire de conversations entre Fidèles que par des méditations intérieures. Les deux sont d'ailleurs indissociables.

La première précision concerne l'Enfer. Dieu ne choisit pas tant de conduire en Enfer les pescheurs que ces derniers le font. En effet, cela témoigne d'un refus de se repentir et surtout d'un pesché d'orgueil de se présenter devant le tribunal céleste avant l'heure. En effet, toute asme montée aux Cieux qui ne se sent pas preste à recevoir le Jugement divin peut refuser de se présenter devant le Tribunal et est alors renvoyée sur terre, pour vivre une nouvelle vie, sans souvenir de la première.

Tu trouveras dans le livre des Vertus le témoignage d'un prophète en faisant état et renvoyé par Dieu sur Terre avec ses souvenirs pour transmettre Sa Parole sur le Paradis et l'Enfer. Je t'invite vivement à en lire les deux premiers tomes qui sont riches d'enseignements comme celuic-ci.

La seconde précision concerne la définition du Fidèle Aristotélicien. C'est un homme qui suit la vertu en effet mais pour moi, les deux piliers qui soutiennent l'édifice de la Vertu menant au Paradis sont l'amitié et l'amour. Il faut donc vivre entouré d'amour et d'amitié, ou tout au moins s'évertuer à en semer les graines dans le coeur des Hommes et des Femmes. Voilà ce que signifie dans le fond les enseignements de la sagesse d'Aristote et le modèle de vertu que nous a transmis Christos.

Il semble que tu sois désormais prêt pour la dernière leçon. Il te faudra ici faire montre de ta capacité à transmettre le message aristotélicien, car une fois baptisé, tu seras appelé à devenir parrain d'un nouveau Fidèle et tu dois donc être capable de le guider dans la Foi.

A ce propos, avant la cérémonie dont il nous faudra fixer la date, il te faudra trouver un parrain ou une marraine, ainsi qu'apprendre par coeur le serment d'allégeance à l'Eglise et le Credo.


Brennach tendit alors le dernier parchemin à Tchetchenov en ajoutant dans un sourire:


Encore un petit effort et tu nous auras rejoint dans la grande famille aristotélicienne. Je dois avouer que je suis agréablement impressionné de constater ton implication dans ta pastorale. Nous parlerons ensuite de ton mariage mais si tu y mets le même entrain, la cérémonie devrait vite avoir lieu.

Citation :
I-4- TRAVAIL A REALISER AVEC APPLICATION

A partir de ces différents textes résumant votre profession de foi, comment résumeriez vous les bases de notre foi à une jeune néophyte qui découvre notre religion et désire se faire baptiser ? (10 lignes min si vous comptez juste vous faire baptiser mais si vous vous destinez à une carrière religieuse l'explication doit être plus fouillée)


Lecture conseillée pour le travail demandé :

[guide] Le petit guide du croyant aristotélicien : http://cistercien.forumactif.com/textes-de-references-f56/guide-le-petit-guide-du-croyant-aristotelicien-t760.htm

[guide] La famille Aristotélicienne : http://cistercien.forumactif.com/textes-de-references-f56/guide-la-famille-aristotelicienne-t759.htm

le baptème vu par le dogme : http://rome.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?p=114#114


Il vous reste à choisir un parrain et/ou une marraine pour vous accompagner dans votre entrée dans la communauté aristotélicienne, ainsi qu’à apprendre et retenir le serment du nouveau baptisé prestant allégeance à l’Eglise aristotélicienne :

Serment d’allégeance à l’Eglise aristotélicienne


Je reconnais en Dieu le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde.

Je reconnais l’Eglise Aristotélicienne comme guide dans la connaissance de Dieu et je jure de lui rester fidèle, ainsi qu’à son autorité, seule représentante sur terre de l’Etre Divin.

J’accepte tout cela de ma propre volonté, pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa Beauté.

Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé et serviteur de Dieu Tout-Puissant.


Credo

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN




Cours originaire du séminaire saint-benoît
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Pastorale de Sieur Ervil, baptême réalisé   Mer 27 Oct - 22:15

Un petit tour en Halle et au détour d'une conversation, une nouvelle aspiration à une pastorale avait fait son apparition. Cette fois, c'est en conversant avec son ami Ervil que Brennach comprit qu'il était prêt à arpenter le chemin du baptême.

Il lui prépara donc une cellule de méditation, laissant à sa disposition, encre, parchemins et plume pour la rédaction de ses réponses, ainsi qu'un pupitre et une chaise rembourrée pour être installer confortablement. Les volets étaient clos pour ne point laisser le vent froid pénétrait à l'intérieur mais l'on pouvait s'éclairer à l'aide d'un chandelier et de la cheminée qui dégageait une douce chaleur.

Brennach attendit l'arrivée d'Ervil et lui remit le parchemin de la première leçon en lui disant:


Mon ami,

Voici la première étape des quatre leçons de ta pastorale, menant à ton baptême. Chacune d'entre elles visent à te familiariser avec notre Eglise et son dogme, à te départir de tes préjugés éventuels et tes fausses croyances sur notre Eglise, à te faire réfléchir sur ce que représente le sacrement du baptême et en quoi il s'inscrit profondément dans les pratiques de l'artistotélisme.

Il ne s'agit pas d'un examen mais d'une réflexion sur des textes religieux présentement les bases théologiques indispensables à tout Fidèle. A la fin de chaque leçon, une série de questions sert à déterminer si les connaissances présentées ont bien été assimilées par le lecteur. Je t'en prie, réponds par des mots qui te sont propres, et avec sincérité.

La première leçon que voici concerne les a priori que nombre de nouveaux résidents ont sur la religion aristotélicienne. Il s'agit donc de savoir avec précision ce que l'aristotélisme n'est pas et de le distinguer de la religion catholique, qui est bien souvent assimilée à tort au dogme de notre Eglise.

Bon courage et n'hésite pas à me demander si tu as quelques interrogations qui demeureraient en suspens. Je suis là pour t'accompagner à chacune des étapes, pour éclairer certaines zones d'ombre et pour échanger avec toi sur notre foi.


Il tendit à la fin de ses recommandations le parchemin de la première leçon:


Citation :
-1 : Les différences avec la religion IRL


Il y a bien longtemps, je venais de dire ma messe dominicale, quand une foule, un peu bruyante pour ce lieu sacré, jeta au pied de l'autel un être aux yeux hagards et à la vêture des plus fantaisiste.

Mes villageois parlaient tous en même temps, mais, je finis par comprendre que, s'ils m'avaient amené cet étranger, c'est que pour eux il était possédé. Il disait que c'était sa première connexion depuis son ordinateur et qu'il cherchait la Faq ou au moins un guide pour l'aider à démarrer.

M'approchant du pauvre hère, je me rendis immédiatement compte que c'était la première fois qu'il voyait un prêtre aristotélicien, ou du moins qu'il n'avait pas une bonne opinion d'eux.

- Bonjour mon enfant, je suis, Neajdlaf, le curé de ce village. Comment vous nomme-t-on ?

- L'on me nomme Newbie, contrairement à mon apparence je suis un elfe magicien, à la recherche de l'anneau des anciens.

Un villageois m'interpela :

- Vous voyez bien mon père, il faut appeler l'Inquisition, ou les exorcistes, il est possédé que je vous dis.

- Du calme, mon fils, l'Inquisition a d'autres chats à fouetter, son but est de lutter contre les hérétiques reconnus et non pour brûler celui qui se perd un peu. Je sais que certains annoncent à l'enfant qui ne mange pas ses légumes que la méchante Inquisition va venir les brûler mais ce n'est pas son but ici. Quant aux exorcistes, attendons de voir ce qu'il en est de notre ami.

Le vagabond, l'air toujours aussi perdu, cria:

Bon alors on m'explique ? Et qui peut me donner un peu de sa confiance ?

-Chaque chose en son temps mon fils. Pour vous prendre pour un elfe magicien vous devez réellement avoir eu un gros coup sur la tête. Alors écoutez l'histoire de nos royaumes. "A l'origine du monde il n'y avait que Dieu immobile et plein d'amour, il a défini l'univers et accompli une série de miracles pour arriver à la création des animaux, des plantes et des humains. Donc soit vous êtes une plante, soit un animal, soit un humain.
Ensuite Dieu n'a laissé la parole qu'aux humains et à une créature sans nom qui tente de pervertir l'humanité. Donc comme vous ne pouvez être cette créature qui n'a que la forme des ombres, vous ne pouvez être qu'humain.

-Ah oui, je vois mais, si je le veux, je peux être magicien quand même ? rétorqua l'étranger.

-Vous pouvez utiliser des tours pour divertir les foules mais aucun humain n'a de magie en lui. Certes, certains élus semblent bien avoir réalisé des choses prodigieuses, mais c'est grâce à leur foi en Dieu et non à une quelconque magie païenne.

- Bon admettons, mais Moïse ? Il a bien fait de la magie, non ? Hein ! Là je vous tiens non ?

- Je ne connais pas ce Moïse, j'ai bien lu des textes le concernant mais c'était des textes pour distraire les anciens, comme l'histoire de Noé et autres textes anciens qui circulent parfois.

- Bien ils sont dans la Bible non ?

- Pas dans celle de l'Eglise officielle des royaumes en tout cas. Je vais vous raconter notre histoire en quelques mots : "Dieu créa l'univers. Dans l'univers, Il créa le monde. Et Il peupla le monde de diverses espèces de créatures. Mais chaque espèce se croyait la préférée de Dieu, sauf l'espèce humaine, car elle connaissait le sens de la vie: l'amour. Dieu récompensa alors les humains en les nommant "Ses enfants". Mais les enfants de Dieu s'abandonnèrent au péché, encouragés par une des créatures ainsi rejetées par Dieu, a qui Il ne donna pas de nom. Dieu punit donc Ses enfants en détruisant leur cité, et ils s'éparpillèrent. N'ayant pas compris la punition, ils s'inventèrent des dieux multiples. Alors, Dieu, pour rappeler aux humains le sens de la vie, confia Son message à Aristote. Et ce message trouva sa perfection avec Christos (parfois nommé Jiésu Christos). "

Le vagabond demanda alors s'il devait oublier tout ce qu'il connaissait.

Je tentai donc de lui répondre : "- Si ce que vous croyez connaître n'est pas directement lié à l'histoire des Royaumes et que vous désirez intégrer notre vérité historique, il y a sans doute beaucoup de chose à oublier oui.
Le plus simple est parfois de tout oublier et de remettre à jour ses connaissances par des textes validés du royaume. N'oubliez pas que vous n'êtes qu'un vagabond encore il faudra du temps pour vous instruire et devenir un érudit.

Notre religion porte le nom d'église Aristotélicienne et est de source Aristochrétienne, c'est à dire qu'elle s'inspire à la fois des écrits d'Aristote, des Royaumes et de Christo. Son message est que pour se rapprocher de Dieu il faut se rapprocher du bonheur et trouver l'amitié aristotélicienne. Cette amitié n'est pas une amitié débridée mais une amitié respectant certaines règles dont la principale est qu'elle doit être désintéressée. Bien sûr, il y a différents type d'amitiés, mais vous trouverez ça dans nos bibliothèques où par vous même.

Il y a dans chaque village un maire qui s'occupe de politique et de la gestion de la ville et surtout de son commerce. Il y a aussi un curé qui, lui s'occupe de religion et de la gestion de la foi des paroissiens.
Le curé et le maire se doivent de collaborer au bien des citoyens et si l'un des deux juges que l'autre ne remplit pas sa mission, il peut intervenir pour tenter d'arranger les choses. C'est pour cela que certains maires s'occupent de religion et que certains clercs s'occupent de politique.
Au-dessus vous avez le comte pour la politique et l'évêque pour la religion, mais vous découvrirez tout ça par vous-même, sachez juste que les guides politiques sont choisis par les citoyens lors d'élection, alors que les guides religieux sont nommés et révoqués par la hiérarchie de l'Eglise. C'est pour ça que si le peuple veut élire son curé comme Maire c'est le choix du peuple, et la hiérarchie de l'église ne ferra que veiller à ce que le clerc continue principalement à guider les citoyens sans oublier sa responsabilité de clerc. "

Le vagabond semblait avoir compris.

-Ah oui, je vois, c'est plus clair déjà, et pour le reste que dois-je faire ? Pour manger ? Pour gagner ma vie ?

- Cela, mon fils, est moins de mon domaine, mais voici une liste de documents qui vous aideront à trouver votre place.

Liste de la Bibliothèque

- Merci mon ami, je vais voir si je trouve ma voie, dit le vagabond en attrapant son sac et sa bourse. Je vais de ce pas prendre contact avec les villageois à la taverne pour leur montrer que je ne suis pas possédé... et qu'ils peuvent me donner leur confiance.

Je souriai en le voyant partir, et je lui criai :

-N'hésitez pas à me contacter en cas de besoin.

J'ai appris plus tard que le vagabond était devenu un grand seigneur et que s'il n'avait pas rejoint l'église aristotélicienne au moins il n'avait pas d'idée préconçue sur elle et ne se laissait pas raconter n'importe quoi. Il faisait ses choix en connaissance de cause et non pour faire plaisir aux chimères de Hyérel.


926 ap JC, extrait des mémoires d'un curé de campagne par Neajdlaf



Il vous est demandé de lire attentivement ce texte afin de comprendre dans un premier temps en quoi la religion aristotélicienne n’est pas la religion catholique, comme nombre de Fidèles ont tendance à le croire. Cette première leçon sert à vous départir d’une partie de vos préjugés sur la religion des Royaumes, de ce que vous croyez connaître sur elle.

Vous répondrez ensuite à ces 7 questions, elles ne sont pas difficiles, mais il est important pour nous de vérifier que le travail de lecture est correctement effectué. Si vous avez des questions sur le texte, n'hésitez pas à les poser. Répondez en faisant des phrases et en usant de vos propres mots, pas en se contentant de citations extraites du texte.

1 ) Qui est Neajdalf ? A quelle époque écrit-il ?
2 ) Pourquoi les villageois s'adressent à Neajdalf plutôt qu'à quelqu'un d'autre ?
3 ) Que reprochent les villageois au vagabond ?
4 ) Quel est le rôle de l'Inquisition d'après les villageois ? Et d'après Neajdalf ?
5 ) Quel est le rôle de la Créature sans nom ?
6 ) Qu'est-ce que la Bible d'après le vagabond ? A-t-il raison et pourquoi ?
7 ) Qu'est-ce qui différencie les hommes des autres espèces vivantes ?



Cours originaire du séminaire saint-benoît


Dernière édition par Brennach le Lun 6 Déc - 19:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ervil

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 28/10/2010
Localisation (dans le jeu) : Orthez

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Jeu 28 Oct - 20:29

Après en avoir discuté avec Brennach? Ervil s'était décidé à faire sa pastorale. il se rendit avec la clé que ce dernier lui avait donné à la cellule de méditation qui lui était destinée. Il lu attentivement les questions qui lui étaient posées et se mit à répondre.

Citation :
1 ) Qui est Neajdalf ? A quelle époque écrit-il ?

Naejdaf est le narrateur de ce texte. Il est aussi prêtre aristotélicien d'une paroisse non mentionnée. C'est un écrit de 926 ap JC soit 500 ans plus tôt.

Citation :
2 ) Pourquoi les villageois s'adressent à Neajdalf plutôt qu'à quelqu'un d'autre ?

Les villageois s'adressent à Naedjaf parceque dans un village il y a deux référents: le prêtre et le maire et dans le cas de ce récit on parle de sorcellerie et que se sont les prêtres qui s'en chargent.

Citation :
3 ) Que reprochent les villageois au vagabond ?

Les villageois reprochent au vagabon d'être sorcier car il profére un discour incompréhensible et se dit Elf magicien.

Citation :
4 ) Quel est le rôle de l'Inquisition d'après les villageois ? Et d'après Neajdalf ?

Le rôle de l'inquisition pour les villageois est de questionner le vagabon et de le brûler si il est reconnu sorcier.

Nadjeaf affirme que l'inquisition a un rôle de morale et de sanction pour les vrais cas de sorcelllerie et d'hérétisme et ne s'occupe pas des petits dossiers comme celui ci.

Citation :
5 ) Quel est le rôle de la Créature sans nom ?

La créature sans nom est une tentatrice pour permettre aux hommes de différencier le bien du mal. C'est aussi un défit pour résister au mal et constater nos faiblesses.

Citation :
6 ) Qu'est-ce que la Bible d'après le vagabond ? A-t-il raison et pourquoi ?

La bible est pour le vagabon le livre saint qui relate la vie du Christ. Il a tord car dans les royaumes la bible est un texte ancien reconnu mais qui différe de la bible aristotélicienne tirée des écrits d'Aristote, de Christo et des royaumes.
Citation :

7 ) Qu'est-ce qui différencie les hommes des autres espèces vivantes ?

Ce qui nous différencie des autres espéces vivantes c'est que nous connaissons le sens de la vie: l'amour. L'homme est le seul être ayant cette disposition à l'amour des autres et pas seulement l'amour physique!

Après avoir répondu Ervil médita.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Ven 29 Oct - 6:35

Brennach parcourut avec attention les réponses couchées sur le parchemin par Ervil et après les avoir soigneusement étudiées, il lui répondit:

Dans l'ensemble mon ami, je n'ai rien à redire à ces réponses. Comme c'était à prévoir, tu as lu le texte avec attention et tu en as ressorti la signification principale. Je me permettrai simplement de faire quelques commentaires subsidiaires avant de passer à la leçon suivante:

Pour la première question, rien à redire si ce n'est que la paroisse est une paroisse rurale mais cela n'a que peu d'importance. C'est avant tout pour vérifier que tu sais lire un texte jusqu'au bout.

Pour la seconde question, c'est de possession qu'il s'agit avant même de sorcellerie. Il est alors question de l'asme immortelle et il est vrai que le clerc fait référence en la matière. Ceci dit, il est davantage une personne qui donne des conseils qu'un référent si tu veux mon avis, dans le sens où il n'est pas supérieur. Son pouvoir de décision en matière spirituelle n'est pas celui d'un évêque et d'une manière plus générale, le prêtre est un guide plus qu'un gouvernant, rôle du bourgmestre.

Je t'accorde que le mot référent n'implique pas forcément de notion de gouvernement mais comme tu as rapproché le prêtre du maire dans ta réponse, j'en profite pour tenter d'établir quelques distinctions entre les deux.

Pour la troisième réponse, j'apporterai la même nuance. C'est effectivement de sorcellerie dans l'absolu dont il s'agit et il parle bien d'être un Elfe magicien l'étranger. Mais encore une fois, c'est un être possédé par le démon dont il est question plus particulièrement.

Et pour la quatrième réponse, la nuance que tu apportes est bonne, entre le rôle de l'inquisition perçue par les villageois comme un croquemitaine et un moyen de se débarrasser de tout ce qui dérange alors que pour Neajdalf c'est une institution sérieuse qui ne s'occupe que des cas de possession avérée.

Mais là encore, c'est un cas de possession dont il s'agit et on comprend l'importance que revêt le prêtre. Il s'agit de ne pas tomber dans les préjugés et de se laisser aller à la peur et la haine qu'induit l'incompréhension. C'est un manque de communication entre les villageois et l'étranger qui amène à cette situation. Si les villageois avaient tenté de parlé sereinement avec le villageois, celui-ci aurait certainement compris la situation et renoncé à ses prétentions ridicules. De même les villageois auraient compris qu'il n'était pas possédé.


Pour les autres questions, je n'ai rien à redire, si ce n'est que notre "Bible" se nomme le Livre des Vertus.

Bien, nous pouvons donc passer à la seconde leçon, mais si tu as des questions sur mes réponses, n'hésite point à les poser. Cette seconde leçon porte sur ce qu'est l'aristotélisme proprement dit.

Citation :
I-2 : Présentation de l'Aristotélisme


Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?


L'Église Aristotélicienne, fondée par Christos et ses disciples, regroupe en son sein toute la communauté des Aristotéliciens. Des guides, les clercs, enseigneront aux hommes et effectueront les rituels nécessaires à leur salut. Certains aristotéliciens se retireront loin des excès du monde dans un monastère, pour vivre reclus dans la fraternité et la vertu. Le siège principal de l'Église Aristotélicienne se trouve à Rome, véritable lieu de convergence de tous les religieux des royaumes. Le pape et la curie, sont les garants du Livre des vertus et du bon fonctionnement de l'Église à travers les royaumes.

L'Église est ouverte à tous, dès le niveau 0, la voie de l'Église au niveau 3 permettra de vous engager corps et âme au service de la sainte Église Aristotélicienne.

Qu'est ce que le Livre des vertus ?

Le Livre des vertus est la compilation de tous les textes sacrés de l'Église Aristotélicienne, rédigés par les Pères de l'Église aristotélicienne et traduits et recopiés par les nombreux théologiens et copistes de l'Église actuelle. Le Livre se compose en quatre volumes : Le premier aborde les premiers temps de l'humanité, de la création du monde à l'avènement des prophètes. Le second ouvrage nous raconte la vie des deux prophètes aristotéliciens ayant tous deux eus la révélation de Dieu : le premier, Aristote, grand sage devant l'éternel, ses enseignements ont façonné le monde et la pensée des Hommes. Le second, Christos, miroir de la divinité, illustre par sa vie, il est le modèle absolue de tout Aristotélicien. Le troisième volume est consacré aux saints Aristotéliciens qui ont peuplé le monde Aristotélicien tout au long de l'Histoire, devenant comme Christos des modèles à imiter. Enfin le dernier volume s'accorde à expliquer les sacrements, la liturgie Aristotélicienne, les prières et autres rites aristotéliciens aux laïcs et aux clercs des royaumes. Seuls les deux premiers volumes du Livre des vertus sont à lire pour les novices.

Qu'apporte le Livre des vertus ?

Le livre des vertus apporte les messages et les informations essentiels à l'humanité traitant de l'origine du monde, de sa physique et des débuts de la vie. L'histoire des premiers hommes y est conté, d'Oanylone la maudite à la venue d'Aristote. Vous y rencontrerez la tentatrice Créature sans nom, mais aussi les 7 princes-démons peuplant les 7 enfers, ou encore les 7 archanges du paradis. Aristote et Christos seront les guides de chaque homme et femme, Aristote par son savoir, son enseignement et sa sagesse, Christos par sa vie et sa foi. Eux deux vous ferons découvrir les idées majeures qui gouvernent la pensée des Aristotéliciens
Le livre des vertus est un guide pour chacun, un guide spirituel, moral et politique. Les messages essentiels adressaient par le Très haut y sont transcris, la voie de la vertu y est gravée.

Qui sont Christos et Aristote pour notre église ?

Au IVe siècle avant Christos, un jeune homme grec, brillant philosophe et théologien, eu la première révélation divine. Dieu en personne vint lui transmettre Son divin message. il lui expliqua les principes de la divinité unique et de la vertu, concepts difficiles à comprendre pour la masse des païens d'alors. Ainsi, Aristote devint le premier prophète du Très Haut. Cependant, je tiens à préciser qu'un prophète étant celui qui révèle la parole divine, il ne peut être lui-même Dieu. En d'autres termes, malgré toutes ses qualités, Aristote n'était qu'un homme, pas un dieu. C'est une erreur souvent faite.

Nombreux furent ceux qui écoutèrent les saintes paroles du prophète Aristote. Mais plus nombreux encore furent ceux qui restèrent sourds et persistèrent dans leur erreur, vouant leur âme à une éternité de supplices. C'est alors que Dieu nous transmit la deuxième moitié de Sa révélation. En l'an un naquit l'homme le plus proche de la perfection qui ait jamais existé. Il se nommait Iésu Christos. Il est à noter que lui non plus n'était pas de nature divine, mais bel et bien un humain détenteur de la vérité divine: le deuxième et dernier prophète.

Il vint compléter le message transmit par Aristote. Autant ce dernier expliqua qui est le Dieu unique et ce qu'est la vertu, autant Christos nous montra le chemin qu'il nous fallait entreprendre pour atteindre le Paradis en appliquant les préceptes déjà révélés par son prédécesseur. Sa vertu était si grande que, partout où il allait, des miracles se firent. Il n'en était pas l'auteur, n'étant pas Dieu, mais le vecteur, par sa si grande vertu. Il fonda alors l'Eglise, nommant ses douze apôtres (6 hommes et 6 femmes) les episkopos (évêques) et leur ordonnant d'aller convertir le monde entier afin de sauver toutes les âmes qu'ils pourraient.

Voilà qui furent Aristote et Christos. Deux prophètes qui nous transmirent la révélation divine, le message de l'un ne pouvant se comprendre sans l'autre (erreur que font les Spinozistes) et auxquels nul autre message ne peut être ajouté sans en détourner le sens (erreur que font les Averroïstes).

Aucun d'eux ne fut Dieu, mais le Très Haut les bénit pour leur vie vertueuse.


Cette leçon est divisée en quatre chapitres dont les titres sont sous forme de questions. Veuillez répondre à ces quatre questions en disant avec vos mots ce que vous avez compris du sens du texte.

Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?
Qu'est ce que le Livre des vertus ?
Qu'apporte le Livre des vertus ?
Qui sont Christos et Aristote pour notre église ?


Cours originaire du séminaire saint-benoît
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchétchénov



Messages : 8
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Sam 30 Oct - 13:49

Tchétchénov resta dans ses réflexions un moment avant répondre...

" Eh Bien, je dirais, je pense les choses suivantes pour décrire les bases de la foi aristotelicienne.

Vivre comme un aristotelicien, c'est être capable de vivre en communauté selon la Vérité Divine que nous a apportée les prophètes Aristote et Christos. Je veux dire par là qu'il faut toujours essayer de vivre avec ses semblables dans les préceptes de l'amitié et de l'amour, tel que Dieu le souhaiterait. En cela, l'Église Aristotelicienne encourage la réflexion de tout à chacun et l'étude du Livre des Vertus afin de s'approcher de Dieu et de son amitié. Être baptisé permet de cultiver cette amitié aristotelicienne avec l'aide de son parrain ou de sa marraine et avec le soutien des représentants de l'Église Aristotelicienne pour tenter de s'approcher au mieux de la Vérité Divine et de son message d'amitié et d'amour. Au delà du baptême, il se peut que l'amitié peut se transformer en amour envers un membre en particulier de la communauté aristotelicienne. Cet amour peut alors est consacré dans la foi aristotelicienne par le mariage avec l'être aimé afin d'apporter à cette union aristotelicienne un équilibre moral à la future famille où les enfants naitront et grandiront dans les enseignements d'Aristote. "


Tchétchénov reposa sa plume.
Bien qu'il savait qu'il avait un peu débordé du sujet d'origine, il fut satisfait de son travail qui aspirait à développer son engagement spirituel à sa nouvelle communauté et qui reflétait son amour plus intime avec la dame de ses pensées.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Sam 30 Oct - 14:41

Brennach lut avec grand intérêt la profession de foi, car cela en était une, rédigée par son ami Novi. Il sourit à la lecture de certains passages qui étaient sincères et touchants. Une fois qu'il eut fini, le vicaire s'adressa au futur baptisé:

Mon ami,

C'est un fort beau texte et je pense qu'il serait de bon aloi de le lire devant la communauté au moment de la cérémonie du baptême. Je n'ai rien à redire sur ta profession de foi car elle est personnelle et reprends les éléments essentiels de notre religion. Tu es prêt à recevoir le sacrement du baptême.

Reste maintenant à nous fixer une date pour cette cérémonie, mais pour cela, il te faudrait un parrain ou une marraine. As-tu trouvé ce guide qui t'épaulera dans ta queste spirituelle au quotidien?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ervil

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 28/10/2010
Localisation (dans le jeu) : Orthez

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Mar 2 Nov - 21:44

Ervil écouta avec intérêt les commentaires de Brennach et pris note des inflexionx données à ses réponses.

Puis il se mit à lire la suite des textes faisant partie de sa pastorale.

Citation :
Qu'est ce que l'Église Aristotélicienne ?

L'église Aristotélicienne est le rassemblement des aristotéliciens. Guides et fidèles.

Citation :
Qu'est ce que le Livre des vertus ?

Le livre des verus composé de 4 volumes rassemble tous les enseignements relatifs à la religion aristotélicienne de la création du monde à nos jours. il retranscrit la vie ds prophétes, les rites etc...

Citation :
Qu'apporte le Livre des vertus ?

Le livre des vertus est un guide de chaque instant, un modéle de vie, un chemin vers la vertu pour tous les aristotélicien. ces écrits doivent nous permettre de vivre en harmonie avec les autres et de mieux comprendre le monde.

Citation :
Qui sont Christos et Aristote pour notre église ?

Ce sont deux uniques prophétes de la religion aristotéicienne qui apportérent aux hommes la révélation divine. Le message de l'un complétant celui de l'autre.


Ayant de nouveau fini son travail, Ervil reprit sa méditation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Mer 3 Nov - 12:07

Brennach lut avec intérêt les réponses d'Ervil et sourit à la faute d'inattention de ce dernier transformant les vertus en verus, ce qui avait de quoi faire sourire puis lui répondit:

Concernant ta première réponse, je dirai que tu as saisi l'essentiel, l'Eglise est avant tout le rassemblement de sa communauté de Fidèles. Néanmoins, la réponse me semble un peu courte car l'Eglise est aussi l'institution. A ce titre, elle regroupe les clercs du simple prêtre au pape, en passant par toute la hiérarchie ecclésiastique. Elle est également un dogme incarné par les écrits du livre des vertus et les décisions prises à Rome et dans les séminaires afin de rendre hommage à Dieu par un culte quotidien et hebdomadaire.

l'Eglise est donc tout cela, même si son pilier fondamental est bien sa communauté comme tu l'as dit. Chaque Fidèle est une pierre vivante de l'édifice de la foi aristotélicienne.

Pour les questions sur le livre des Vertus, je n'ai rien à ajouter, si ce n'est qu'à te conseiller vivement de le lire.

Pour la dernière question, j'aimerais que tu me précises en quoi le message des deux prophètes se complètent avant de passer à la troisième leçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ervil

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 28/10/2010
Localisation (dans le jeu) : Orthez

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Jeu 4 Nov - 17:45



Ayant écouté brennach Ervil répondit: "Aristote explique qui est le dieu unique et ce qu'est la vertu, Christos lui montre comment parvenir à la vertu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Ven 5 Nov - 11:43

Brennach sourit en entendant la réponse:

"C'est exactement cela en effet. L'un nous enseigne par les mots et nous transmet la sagesse de la parole divine. L'autre met en application une vie de vertu et nous montre le chemin de vertu qu'il nous faut suivre au quotidien.

Et bien, il semble que nous puissions passer à la troisième leçon maintenant."

Le vicaire tendit alors le troisième vélin au futur baptisé.

Citation :
I-3 : Profession de foi aristotélicienne


LE CREDO ARISTOTELICIEN

à utiliser en toute occasion, afin de montrer sa foi : prière ou messe...

Credo

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


LE CREDO COMMENTE

Je viens ici vous expliquez ce que le Credo enseigne et ce qu'il affirme. Je vais prendre chacune des phrases et nous allons réfléchir à chacune.

Je crois en le Trés-Haut tout puissant : Alors vous affirmez croire en lui qui est le plus puissant et qui est au-dessus de tout. Lui seul est plus fort que tout être et plus fort que la créature sans nom.
Créateur du Ciel et de la Terre, Des Enfers et du Paradis : Alors le Très Haut a creé la terre et le ciel. Il a tout creé, c'est le créateur de toute choses.
Juge de notre âme à l'heure de la mort : Oui IL est le juge de notre âme, lui seul décide si nous méritons la vie éternelle, lui seul décide de notre entrée au Paradis ou en Enfer.
Et en Aristote, son prophète : Aristote prophète du Très Haut.
Le fils de Nicomaque et de Phaetis : Qui est né de Nicomaque et de Phaetis.
Envoyé pour enseigner la sagesse : Oui Aristote a été envoyé par enseigner la sagesse transmis par le Très Haut, pour nous apprendre à faire des choix éclairés et dignes d'un vrai sage.
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés : Il est vrai, Aristote est venu nous enseigner les lois dinives, il est venu chercher l'âme des hommes égarés pour les rameners au Très Haut.
Je crois aussi en Christos : Et bien, oui il faut croire en lui envoyé par le Très Haut.
Né de Maria et de Giosep : Il est né de Maria et Giosep ses parents biologiques, tous deux pieux.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis : C'est vrai Christos a voué sa vie pour nous, il nous a enseigner à suivre la voie du Très Haut , pour que nous puissions comprendre et aller dans la voie de la Vie éternelle et avoir ainsi accès au Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce : Ponce l'a comdamné à être crucifié.
Il est mort dans le martyr pour nous sauver : C'est vrai il est mort sur la Croix pour nous montrer qu'il s'est sacrifié pour nous faire comprendre que le péché n'est pas le bon chemin et que le Très Haut ne nous oublie pas.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut : il a eu sa Vie Éternelle pour avoir aider les enfants du Très Haut.
Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés;
En la Vie Eternelle. : Et bien oui croire en l'Église d'Aristote c'est croire en le Très Haut, la communion, le pardon aux péchés et en l'Action Divine c'est être Aristotélicien et affirmer l'appartenance à cette Eglise.



IMPORTANCE DE CE TEXTE :

Le Credo est le texte fédérateur de notre Eglise, il est là pour faire grandir notre foi en notre coeur. Cette prière affirme notre foi et la crie au monde: il est le signe de notre union de croyants aristoteliciens.Il illustre aussi le dogme et le résume en quelques mots. Tout les aristoteliciens doivent le connaitre.

Cette prière est connue sous le nom de Credo (je crois, son premier mot en latin.) Cette supplication à l’appel à la Foi a été écrite par Olcovidus (107-139), poète romain, parmi les premiers aristotéliciens, du IIème siècle, martyr de la foi, mort en priant devant les lions qui allaient le dévorer, le Très Haut l'enleva à la souffrance par un infarctus.

Son but est d'affirmer les croyances et les vérités que nous affirmons en tant qu'aristotélicien. Elle est la prière de notre Union et fondamentale de notre Eglise et permet d’impliquer les fidèles dans les messes.

Ainsi les fidèles, en récitant cette prière affirmeront leur croyance en :

• Le Très Haut Tout Puissant qui nous aime et qui dans sa toute puissance nous permet de vivre en son royaume

• Aristote dont nous devons lire les saints écrits, les étudier, les comprendre car c’est en gagnant sa sagesse que nous atteindrons peut être la perfection à laquelle nous aspirons tous.

• Christos qui après avoir atteint la perfection et a rejoint le Très Haut et Aristote au soleil, au paradis. En effet le paradis se trouve dans le soleil et l’enfer correspondra à la lune :
« Alors, le Très Haut créa deux astres au-dessus du monde. L’un, rayonnant de lumière, fut appelé “soleil”. L’autre, luisant froidement, fût nommé “lune”. Dieu expliqua à Oane: “Que votre fidélité soit celle des enfants envers leurs parents ou je serais aussi sévère que les parents envers leurs enfants. Car, lorsque chacun de vous mourra, Je le jugerai, en fonction de la vie qu’il a menée. Le soleil inondera chaque jour le monde de sa lumière, par preuve d’amour pour Ma création. Ceux, parmi les tiens, que j’y enverrai, vivront une éternité de bonheur. Mais entre chaque jour, la lune prendra la relève. Et ceux qui, parmi les tiens, y seront jetés n’y connaitront plus que la tourmente.” » (Création - Partie VIII: La décision)


Le dogme Aristotélicien

Art 1: L’Eglise Aristotélicienne est l’institution spirituelle et universelle qui vise a aider tous les enfants du Très Haut à échapper à l’Enfer lunaire et à atteindre le Paradis solaire.

Art 2: L'Eglise Aristotélicienne est seule détentrice de la vérité divine et toute personne n’étant pas croyante "aristotélicien" est hétérodoxe et se voue donc d’elle-même à la damnation éternelle.

Art 3: Les hétérodoxies sont les croyances fausses qui contredisent le dogme Aristotélicien et induisent en erreur les enfants du Très Haut.

Art 4: Les hétérodoxies sont de quatre types: schisme, hérésie, paganisme et athéisme.

Art 5: Une hétérodoxie ne pourra être tolérée que selon le bon vouloir de la Curie, dans le cadre d'un concordat qui fixera les libertés accordées par cette tolérance.

Art 6: L’Eglise Aristotélicienne prend son nom du prophète Aristote, qui fut le premier à révéler la vérité divine.

Art 7: L'Eglise Aristotélicienne fut fondée par le messie Christos, le second et dernier prophète, qui a complété la première révélation Aristotélicienne.

Art 8: Il n’est pas d’autre prophète qu’Aristote et Christos et leur révélations cumulées donnent le message divin, parfait et immuable.

Art 9: Bien que surpassant les autres enfants de Dieu en gloire et en vertu, Aristote et Christos ne sont pas de nature divine mais humaine.

Art 10: L’intégralité du dogme Aristotélicien est regroupé dans le Livre des Vertus. (1)

Art 11: Les textes que contient le Livre des Vertus sont sacrés et la vérité du moindre de ses éléments ne peut être remis en cause, sous peine d’être hétérodoxe.

Art 12: Les Saints étant les défunts Aristotéliciens dont la vie fut exemplaire, tous les Aristotéliciens se doivent de les honorer et de s’inspirer d’eux dans leur propre vie spirituelle.

Art 13: Pour qu’une personne soit déclarée sainte, il faut qu’elle soit morte, qu’elle ait vécu en modèle de vertu, que son hagiographie ait été rédigée, et validée par la Curie puis par les fidèles.

Art 14: Une hagiographie étant un texte sacré, toute critique ou remise en cause de ceux-ci est un acte d'hétérodoxie.

Art 15: Tous les humains étant enfants du Très Haut Tout Puissant, aucune ségrégation basée sur d’autres critères que la foi, la vertu et le mérite ne doit avoir lieu au sein de l’Eglise Aristotélicienne.


(1) HRP: le livre n'est pas encore terminé, mais c'est la traduction qui ne l'est pas, de façon RP il existe bien déjà dans les archives secrète du vatican . Le dogme peut être complèté mais plus modifié.


Voici une série de question sur le sujet précédent:


1- Par petit paragraphe, vous me direz qui est le Très Haut Tout Puissant, qui est Aristote et qui est Christos.

2- Le Livre des vertus, c'est quoi?

3- Qu'est ce que le paradis? L’enfer? Expliquez qui et pourquoi peut aller au paradis / en enfer.

4- Qui est seule détentrice de la vérité divine?

5- Qui est Aristotélicien?

6- Que sont les hétérodoxies?

7- Expliquez de façon simple : schisme, hérésie, paganisme et athéisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ervil

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 28/10/2010
Localisation (dans le jeu) : Orthez

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Sam 6 Nov - 10:28



Citation :
Par petit paragraphe, vous me direz qui est le Très Haut Tout Puissant, qui est Aristote et qui est Christos.

Le trés haut Tout puissant est le seul Dieu, le créateur de toutes choses.

Aristote philosophe et théologien fut le premier homme à recevoir la révélation divine. Dieu en personne vint lui transmettre Son divin message. Il lui expliqua les principes de la divinité unique et de la vertu. C'est le premier prophéte de la relgion aristotélicienne.

Christos est le second prohéte de la religion aristotélicienne. Dieu lui a transmis la deuxième moitié de Sa révélation. En c'est l'homme le plus proche de la perfection qui ait jamais existé. Ce dernier est un exemple pour les hommes sur le chemin de la vertu.

Citation :
- Le Livre des vertus, c'est quoi?

Le livre des vertus relate la vie des prophétes Aristote et Christos, ainsi que tous les enseignements relatifs à la religion aristotélicienne de la création du monde à nos jours. Il décrit les rites et croyances des aristotéliciens. c'est avant tout un guide pour les croyants, afin de trouver la voie vers la vertu.

Citation :
Qu'est ce que le paradis? L’enfer? Expliquez qui et pourquoi peut aller au paradis / en enfer.

Le paradis correspond au soleil. C'est le lieu de béatitude pour ceux qui ont trouvé le chemin de la vertu.

L'enfer corespond à la lune, c'est le lieu de damnation pour ceux qui vivent en dehors des chemins de la vertu et des enseignements de Dieu.

Citation :
Qui est seule détentrice de la vérité divine?

L’Eglise Aristotélicienne est la seule à révéler la vérité divine par les enseignements d'Aristote et de Christos. C'est le tabernacle de la parole de dieu sur terre.

Citation :
Qui est Aristotélicien?

Sont aristotéliciens tous les enfants du Très Haut cherchant à échapper à l’Enfer lunaire et à atteindre le Paradis solaire en suivant le chemin de la vertu par l'application des dogmes de l'église aristotélicienne.

Citation :
Que sont les hétérodoxies?

Les hétérodoxies sont les croyances fausses qui vont à l'encontre des enseignements Aristotélicien. Elles sont de 4 ordres: schisme, hérésie, paganisme et athéisme.

Citation :
Expliquez de façon simple : schisme, hérésie, paganisme et athéisme.

Schisme = On peut dire qu'un schisme est une séparation de religion en deux courants de pensée divergeant sur certains points.

hérésie = Une hérésie est une atteinte l'iunité de l'églse et à son dogme, c'est un sacrilège.

paganisme = le Paganisme désigne les religions dites païennes, c'est-à-dire non-monothéistes.

athéisme = L'athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l'existence ou affirme l'inexistence de dieu



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Sam 6 Nov - 12:28

Brennach écouta avec attention les réponses données par Ervil puis fit cet unique commentaire:

"Mon fils, il semble que tu aies parfaitement intégré les notions que ces leçons sont censées t'apporter. Ceci dit, concernant l'enfer et le paradis, il est deux choses que tu dois bien retenir:

- Est Fidèle aristotélicien, toute personne qui est baptisée. Sans ce sacrement, aucun espoir de salut dans l'autre monde. Il faudra attendre une prochaine réincarnation pour trouver la voie de la salvation solaire.

-Peut aller au Paradis, toute personne qui se repent sincèrement de ses fautes et qui adore Dieu de tout son coeur sans concession ou faux semblant, quelque soient les crimes commis au préalable. ce précept est supérieur encore au premier que j'ai énoncé et c'est lors du jugement dernier que Dieu tranchera et sépare les âmes sincères des pêcheurs.

Ceci dit, si cela semble inciter à un certain relâchement dans sa vie terrestre ( je me repentirai quand je serai mort), ce serait une erreur grave que d'agir ainsi. Le repentir sincère et complet est très difficile à atteindre. La vertu ne s'apprend pas en un jour et mieux vaut purifier son coeur et son corps dès maintenant sur Terre et faire au mieux. C'est la meilleure chance de salut.

Il nous reste maintenant à aborder la dernière leçon:

Citation :
I-4- TRAVAIL A REALISER AVEC APPLICATION

A partir de ces différents textes résumant votre profession de foi, comment résumeriez vous les bases de notre foi à une jeune néophyte qui découvre notre religion et désire se faire baptiser ? (10 lignes min si vous comptez juste vous faire baptiser mais si vous vous destinez à une carrière religieuse l'explication doit être plus fouillée)


Lecture conseillée pour le travail demandé :


[guide] Le petit guide du croyant aristotélicien : http://cistercien.forumactif.com/textes-de-references-f56/guide-le-petit-guide-du-croyant-aristotelicien-t760.htm

[guide] La famille Aristotélicienne : http://cistercien.forumactif.com/textes-de-references-f56/guide-la-famille-aristotelicienne-t759.htm

le baptème vu par le dogme : http://rome.royaumesrenaissants.com/viewtopic.php?p=114#114


Il vous reste à choisir un parrain et/ou une marraine pour vous accompagner dans votre entrée dans la communauté aristotélicienne, ainsi qu’à apprendre et retenir le serment du nouveau baptisé prestant allégeance à l’Eglise aristotélicienne :

Serment d’allégeance à l’Eglise aristotélicienne


Je reconnais en Dieu le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde.

Je reconnais l’Eglise Aristotélicienne comme guide dans la connaissance de Dieu et je jure de lui rester fidèle, ainsi qu’à son autorité, seule représentante sur terre de l’Etre Divin.

J’accepte tout cela de ma propre volonté, pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa Beauté.

Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé et serviteur de Dieu Tout-Puissant.

Credo

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN




Cours originaire du séminaire saint-benoît
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ervil

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 28/10/2010
Localisation (dans le jeu) : Orthez

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Mar 9 Nov - 21:11

Citation :
Comment résumeriez vous les bases de notre foi à une jeune néophyte qui découvre notre religion et désire se faire baptiser ?

La religion Aristotélicienne dont les deux prophétes sont Aristote et Christos prone une quête vers la rédemption, le paradis solaire. C'est en suivant les préceptes et les dogmes de l'église que l'homme, pêcheur par nature peut espérer trouver le chemin de la vertu. Les baptisés de l'église aristotélicienne ont pour mission de prêcher cette foi par leurs actes et comportements envers les autres membres de leur communauté et les non croyants. Devenir enfant de Dieu c'est essayer à son image de vivre en bonne intelligence avec ses comparses dans l'harmonie et la concorde.
S'engager au sein de l'église aristotélicienne c'est aussi s'engager dans sa vie à mettre en oeuvre les enseignements de Christos et d'Aristote, par la priére et la recherche d'une plus grande connaissance de ses textes.
Le baptême nous permet de devenir fils de de dieu et de commencer notre cheminement vers la vertu et l'espérance un jour de rejoindre Dieu et ses saints dans un monde meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brennach
Curé
Curé
avatar

Messages : 447
Date d'inscription : 28/01/2010
Localisation (dans le jeu) : Mauléon

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Mer 10 Nov - 2:39

Brennach écouta les yeux fermés pour mieux focaliser son attention sur les paroles la réponse qu'Ervil prodigua en réponse à la dernière question de sa pastorale. Une fois que ce dernier eut finit sa présentation de la religion aristotélicienne et de la foi qui y est liée, il prit la parole:

Voilà une déclaration détaillée, qui me semble un peu impersonnelle mais qui n'enlève rien à sa justesse. Un prêche nécessite une certaine ardeur pour être convaincant, ardeur sans laquelle une argumentation aussi juste soit-elle peine à convaincre le coeur des auditeurs.

Ceci dit, je ne m'arrêterai pas sur cette impression car je connais la sincérité de ton coeur et il ne s'agit ici que de cela. En outre, tes dires témoignent d'une bonne assimilation des connaissances que l'on souhaite voir présentes chez tout baptisé.

Aussi, je suis ravi de t'apprendre que tu viens d'achever ta pastorale avec succès. Il reste à te préparer à la cérémonie en apprenant par coeur le credo, en me désignant parrain et/ou marraine et en me faisant part d'une date qui te conviendrait, dimanche prochain par exemple?


Brennach était particulièrement heureux de pouvoir accueillir un nouveau membre et ami dans la communauté aristotélicienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ervil

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 28/10/2010
Localisation (dans le jeu) : Orthez

MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   Ven 12 Nov - 10:38

Après avoir écouté les paroles de son ami Brennach, Ervil était ravi d'avoir passé avec succès sapastorale. il allait pouvoir rejoindre la communauté des aristotéliciens!

Brenach: Cooky a accepté d'être ma marraine de baptême. Dimanche prochain ma parait bien pour mon baptême si cela te convient toujours!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archives des pastorales terminées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Archives des pastorales terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Archives des pastorales terminées
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province métropolitaine d'Auch :: Diocèse de Tarbes :: Paroisse d'Orthez :: Registres-
Sauter vers: